Partagez
Aller en bas
avatar
Euterpe
Messages : 2909
Date d'inscription : 29/01/2011
Age : 47
https://www.forumdephilosophie.com/

Re: Lire Kant.

le Lun 16 Mai 2011 - 21:44
@jean ghislain a écrit:Je pense que l'essentiel de la CRPure ne réside pas dans le rapport avec Dieu ou le devoir mais est une révolution par rapport à la métaphysique.
La révolution métaphysique de Kant est précisément déterminée par le rapport à Dieu, et sa métaphysique est une métaphysique des mœurs. C'est dans la CRPure. Il suffit d'y lire ce qui y est écrit noir sur blanc.

@jean ghislain a écrit:En confondant hélas le terme grec phénomène, il réduit nos connaissances à une opposition noumène/phénomène, insuffisant pour atteindre la vérité. Or si on se replonge sur la signification première de phénomène (comme l'explique Heidegger), il y a un rapport immédiat de phénomène avec la vérité, puisque le phénomène est ce qui se montre de lui-même en ne trompant pas (pour les Grecs). En ce sens, Kant est dépassé paradoxalement par les anciens, lui qui voulait dépasser la métaphysique médiévale !
Kant méprise la vérité, le réel phénoménal, la liberté humaine, pour préférer le devoir et la soumission à la raison pseudo-divine (transcendantale).
En somme, Kant a le tort de n'avoir pas attendu la naissance de Heidegger ? Un peu comme ces juifs qui n'attendaient pas le messie ?
avatar
Euterpe
Messages : 2909
Date d'inscription : 29/01/2011
Age : 47
https://www.forumdephilosophie.com/

Re: Lire Kant.

le Ven 20 Mai 2011 - 2:45
@jean ghislain a écrit:Pour ce qui est des juifs, je citerai Nietzsche : "entre la Judée et Rome qui a vaincu ?"
A part ça, que savez-vous des juifs ?

@jean ghislain a écrit:Quant à Heidegger, avant de "postuler" comme messie, encore faudrait-il qu'il soit compris un minimum
Compris, il l'est. L'œuvre de Heidegger n'est pas ésotérique, quoique difficile. Mais qu'il ne soit pas compris ou qu'il le soit, de toute façon, ne lui confère pas une qualité divine.

@jean ghislain a écrit:et surtout attendre d'être mieux traduit à mon avis, à moins qu'on ne se mette à lire les philosophes allemands... en allemand !
Pour ceux qui ne sont pas germanophones, le Heidegger de Steiner suffit amplement ; celui de Boutot est plutôt bien.


Dernière édition par Euterpe le Jeu 11 Aoû 2016 - 12:18, édité 1 fois
Liber
Messages : 799
Date d'inscription : 30/01/2011

Re: Lire Kant.

le Ven 20 Mai 2011 - 9:27
@jean ghislain a écrit:Pour ce qui est des juifs, je citerai Nietzsche : "entre la Judée et Rome qui a vaincu ?"
Il faudrait prouver que les Juifs sont la cause essentielle de la chute de Rome. Cette thèse, qui avait, hasard ou pas, beaucoup de similitudes avec celles des antisémites, convenait bien à Nietzsche pour s'attaquer au christianisme. Je pense que la "Judée" n'a fait que précipiter ce qui était déjà sur le point de s'écrouler.
Silentio
Messages : 1313
Date d'inscription : 30/01/2011
Age : 30
Localisation : Paris

Re: Lire Kant.

le Ven 20 Mai 2011 - 19:08
J'ai eu le temps de relire le chapitre que G. Hottois dédie à Kant dans un de ses livres généralistes et je me rends compte que j'ai effectivement oublié et déformé nombre de choses. Cette discussion m'a été fort utile pour replonger dans l'étude de cet étrange et fascinant ouvrage intellectuel qu'est le kantisme. Je mesure le chemin parcouru puisque le propos de G. Hottois m'apparaît enfin tout à fait clair. Sinon en relisant l'Avant-propos à Aurore, j'ai retrouvé certains de ses aphorismes délicieux que Nietzsche consacre à la philosophie morale des pessimistes allemands - dont Kant et la tarentule Rousseau.
avatar
Baschus
Messages : 38
Date d'inscription : 22/08/2011

Re: Lire Kant.

le Jeu 25 Aoû 2011 - 19:17
Avant de se taper toute la Critique de la raison pure, il est utile de lire les Prolégomènes à toute métaphysique future : on n'y pense pas toujours, mais ce petit livre, où Kant expose d'une manière simplifiée, et avec une assez grande clarté, les idées essentielles de son œuvre principale, peut soulager bien des entendements bloquant sur certaines difficultés du kantisme. Même après avoir lu la Critique de la raison pure, on peut consulter ce livre lorsqu'on a besoin de se rappeler tel ou tel point du kantisme sans vouloir approfondir la question : il y a bien des longueurs dans la Critique qui nous sont épargnées dans les Prolégomènes.
Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum