Partagez
Aller en bas
avatar
diesebemol
Messages : 1
Date d'inscription : 11/01/2018

Les sciences humaines sont-elles des sciences du vivant ?

le Jeu 11 Jan 2018 - 19:30
Bonsoir, 
Etant en pleine réflexion à propos d'un sujet de philosophie, je me demandais quelle relation pouvions-nous établir entre les sciences humaines/sociales et les sciences du vivant (ou sciences naturelles).
Les sciences humaines sont-elles des sciences du vivant ?
Ou bien sont-elles deux disciplines antinomiques?
Si l’on présuppose que la science du vivant est définie par l'étude des êtres vivants (êtres humains, végétaux, animaux...), dans ce cas, pourquoi la psychologie par exemple (qui est une science humaine et sociale) ne devrait-elle pas également être considérée comme une science de la vie, étant donné qu'on y étudie les comportements d’un être humain, un être vivant ?
Merci pour votre aide.

Amélie
avatar
PhiPhilo
Messages : 38
Date d'inscription : 11/03/2018

Re: Les sciences humaines sont-elles des sciences du vivant ?

le Jeu 29 Mar 2018 - 8:16
Les sciences humaines étudient-elles l'homme du point de vue de sa vie biologique (comme le font les sciences du vivant) ou bien d'un autre point de vue ? Pourquoi parle-t-on de sciences humaines et sociales ? Cela dit, l'exemple de la psychologie ou celui de la médecine vont montrer que la frontière est sans doute poreuse entre sciences du vivant et sciences sociales.

PhiPhilo.
avatar
moulin André
Messages : 7
Date d'inscription : 09/03/2018

Re: Les sciences humaines sont-elles des sciences du vivant ?

le Dim 29 Avr 2018 - 11:28
Bonsoir diesebemol

Certaines philosophies, dont celle de Spinoza, permettent de se saisir de l'objet "humain" ou "être vivant", dans sa globalité et sa complexité, et ce sans remettre en cause une certaine division du travail, une certaine spécialisation (l'entendement humain, en particulier le mien, est assez limité dans sa compréhension profonde de toute chose). Des chercheurs comme J.P. Changeux, A. Damazio, H. Atlan mobilisent Spinoza dans ou suite à leurs travaux en neuro-biologie. Ces 3 chercheurs adhèrent au monisme de Spinoza mais ont des points de vue un peu différents à propos de la prééminence des concepts "corps" et "esprit", l'un et l'autre renvoyant aux 2 façons de percevoir la "substance" humaine soit sous l'attribut "Étendue" soit sous l'attribut "Pensée".
PhiloGL
Messages : 39
Date d'inscription : 07/10/2015

Re: Les sciences humaines sont-elles des sciences du vivant ?

le Mer 9 Mai 2018 - 21:54
Bonsoir.
On peut prendre l'exemple de la psychanalyse et du conflit avec les neurosciences. La psychanalyse est typiquement du domaine des sciences humaines (personne n'a essayé de psychanalyser une mouche. J'imagine qu'il doit exister des psys spécialisés pour animaux domestiques, mais c'est une autre histoire, commerciale certainement, profitant de la coévolution de ces animaux avec les êtres humains et des projections que nous faisons sur eux). Les neurosciences sont une discipline biologique (science du vivant). Elles s'appliquent à l'être humain considéré comme un animal appartenant à l'ordre des Primates (comme les chimpanzés, gorilles, babouins, etc…) et peuvent quant à elles parfaitement étudier le système nerveux d'une mouche.
Mais comment voulez-vous que les neurosciences expliquent qu'un producteur de cinéma américain soit un prédateur sexuel qui considère que son pouvoir professionnel lui donne le droit de "profiter" des femmes ? Il y a bien une solution : abandonner complètement notre perspective humaine, trop humaine, et considérer que nous ne sommes que des singes. Dans ce cas, nous sommes dans le domaine de la neuroéthologie (étude du comportement animal au niveau neuronal). Adieu psychologie, adieu sciences sociales, adieu Adam et Eve…
Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum