Partagez
Aller en bas
Chalan
Messages : 28
Date d'inscription : 01/11/2011
Age : 56

Re: L'intuition.

le Dim 8 Jan 2012 - 10:12
Pensez-vous qu'il soit possible de caractériser de manière univoque l'intuition ? Ou plus précisément voyons-nous un critère qui permette de distinguer l'intuition des autres activités de la pensée ?

C'est parce que nous avons une idée essentiellement intuitive (mais pas forcément a priori) de ce qu'est l'intuition, qu'il me semble non seulement difficile, mais peut-être aussi non fondé, de la poser comme un mode plus "originaire" que les autres modes de la connaissance (les échanges précédents sur ce thème m'assurent à tout le moins que nous n'envisageons pas ici l'intuition au sens kantien du terme). Sauf à courir le risque de précisément finir par désigner tout mouvement d'ouverture de l'esprit au monde, à son origine, comme "intuition"...

Ne pensez-vous pas qu'il serait intéressant de ré-examiner la notion d'intuition en tant qu'elle se voit conférer, avec force dans la pensée contemporaine, un caractère originaire et une primauté par rapport aux autres modes de la connaissance ?
avatar
Euterpe
Messages : 2909
Date d'inscription : 29/01/2011
Age : 47
https://www.forumdephilosophie.com/

Re: L'intuition.

le Jeu 12 Jan 2012 - 20:07
L'intuition, en tant qu'elle serait initiale, a quelque chose du magma de Castoriadis.


Dernière édition par Euterpe le Jeu 27 Juil 2017 - 12:40, édité 1 fois
Chalan
Messages : 28
Date d'inscription : 01/11/2011
Age : 56

Re: L'intuition.

le Ven 13 Jan 2012 - 8:46
Votre évocation du magma de Castoriadis me laisse particulièrement perplexe. Ainsi, je suis curieux de savoir comment vous articulez le caractère "initial" de l'intuition en tant que mode de connaissance et la notion de magma telle que Castoriadis l'entend.
avatar
Euterpe
Messages : 2909
Date d'inscription : 29/01/2011
Age : 47
https://www.forumdephilosophie.com/

L'intuition.

le Ven 13 Jan 2012 - 17:59
D'abord, l'intuition se trouve aux deux termes de la connaissance, et elle ne précède pas nécessairement l'expérience.

Le magma est irréductible à la logique ensembliste-identitaire, il n'est pas complètement déterminé, ni prévisible ; il est surgissement, création, irruption du nouveau, à partir d'un déjà-là qui est toujours-là et que rien n'épuise. Lorsque l'intuition est initiale, elle n'est qu'un des modes possibles au moyen desquels l'imagination radicale s'exprime (l'instituant est irréductible à l'institué).


Dernière édition par Euterpe le Jeu 27 Juil 2017 - 12:42, édité 1 fois
Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum