Partagez
Aller en bas
jules.D
Messages : 4
Date d'inscription : 29/10/2015

[résolu]Les croyances se discutent-elles ?

le Jeu 29 Oct 2015 - 18:21
Bonjour,
je suis étudiant au lycée et je suis actuellement en terminale.
Pour avoir le temps de bien réfléchir pendant les vacances notre professeur de philosophie a eu l'amabilité de nous donner une dissertation ayant comme sujet : les croyances se discutent-elles ?
Comme souvent je suis parti sur les chapeaux de roue et j'ai commencé ma dissertation en partant sur la problématique de savoir si les croyances/opinions sont bien discutables.
Après avoir bien avancé dans ma dissertation je me suis mis à penser que la différence entre discuter de quelque chose et savoir si cette chose est discutable est très grande.
Je me retrouve donc bloqué et n'arrive pas à recommencer une nouvelle dissertation avec une nouvelle problématiques plus appropriée.
Si vous pensez pouvoir me donner quelques pistes à suivre je vous serai très reconnaissant.
(désolé pour les fautes d'orthographe sûrement nombreuses).
avatar
Zingaro
Consul moderabilis
Consul moderabilis
Messages : 444
Date d'inscription : 24/01/2012

Re: [résolu]Les croyances se discutent-elles ?

le Jeu 29 Oct 2015 - 18:54
Bonjour et bienvenue

C'est intéressant la distinction que vous faites entre discuter de quelque chose et savoir si cette chose est discutable. Que voulez-vous dire ? Êtes-vous au départ parvenu à définir ou problématiser ce qu'est une croyance ? Y a-t-il des auteurs qui puissent vous y aider ?
jules.D
Messages : 4
Date d'inscription : 29/10/2015

Re: [résolu]Les croyances se discutent-elles ?

le Jeu 29 Oct 2015 - 19:31
Merci de vous intéresser à mon problème.

Après quelques recherches je pense avoir trouvé la différence entre discuter et discutable, en effet il me semble qu'il est impossible de discuter de certaines choses même si ces choses sont discutables. Exemple: il est impossible de discuter avec un fanatique de ce à quoi il croit malgré le fait que cette croyance soit discutable (car irrationnelle).

Pour moi une croyance est une idée, une opinion à laquelle on adhère.
Est-il possible à votre avis de partir d'un argument qui est de dire : tout le monde pense, donc tout le monde a des idées et des opinions différentes donc tout le monde a des croyances différentes... On peut ensuite distinguer les croyances rationnelles (la terre est ronde) et les croyances irrationnelles (religieuses).
Je me retrouve ensuite bloqué à cette étape car je n'arrive pas à savoir si l'on peut discuter des croyances rationnelles et des croyances irrationnelles ?
Pourriez-vous m'éclaircir sur cette dernière interrogation svp ?

Merci d'avance pour les réponses que vous pourrez m'apporter.
avatar
Euterpe
Messages : 2914
Date d'inscription : 29/01/2011
Age : 47
https://www.forumdephilosophie.com/

Re: [résolu]Les croyances se discutent-elles ?

le Jeu 29 Oct 2015 - 20:10
Votre distinction est bonne, et vous verrez qu'elle est moins une difficulté qu'une occasion de saisir correctement le sujet. Remontez aux présupposés de la question. Pourquoi poser une telle question ? Autrement dit, pourquoi demander si les croyances se discutent ? Qu'est-ce qui fait qu'on en arrive à se le demander ?
jules.D
Messages : 4
Date d'inscription : 29/10/2015

Re: [résolu]Les croyances se discutent-elles ?

le Jeu 29 Oct 2015 - 20:47
D'après moi cette question est posée car certaines croyances et notamment les croyances religieuses ne semblent pas être sources de discussion, car elles sont "toutes puissantes" pour celui qui y croit, l'expérience montrant que les hommes sont capables de mourir ou de tuer pour défendre leurs croyances.
Mais cela étant dit je me demande une chose : peut-on discuter d'une croyance irrationnelle car elle n'est fondée sur aucune preuve, ou au contraire on ne peut pas discuter de cette croyance car il est impossible de la prouver mais aussi de l'infirmer.
avatar
Euterpe
Messages : 2914
Date d'inscription : 29/01/2011
Age : 47
https://www.forumdephilosophie.com/

Re: [résolu]Les croyances se discutent-elles ?

le Jeu 29 Oct 2015 - 22:32
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:les hommes sont capables de mourir ou de tuer pour défendre leurs croyances.
Il faut remonter encore plus haut. Comment se fait-il que des hommes en viennent à se faire la guerre pour leurs croyances ? Qu'est-ce qui permet de l'expliquer ? Soyez attentif à la syntaxe de la question : on parle des croyances, pas de la croyance. Pourquoi ?

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Mais cela étant dit je me demande une chose : peut-on discuter d'une croyance irrationnelle car elle n'est fondée sur aucune preuve, ou au contraire on ne peut pas discuter de cette croyance car il est impossible de la prouver mais aussi de l'infirmer.
Quatre remarques.
D'abord, il faut exploiter l'étymologie du verbe discuter (même radical que dans le verbe charcuter trancher, couper la chair) : trancher un différend, un désaccord. Cela veut dire la même chose que disputer, mais en insistant sur la séparation. Les croyances se discutent-elles ? Que font des hommes qui se déclarent la guerre au nom de leurs croyances ?
Ensuite, si des croyances se discutent, c'est effectivement qu'elles sont discutables. Que dit-on quand on dit que quelque chose est discutable ?
En outre, le verbe pronominal est intéressant. Cela correspond d'un côté à son emploi le plus fréquent (comme dans la phrase : "ça se discute"), mais d'un autre côté, la question désigne la multiplicité des croyances : les croyances discutent-elles entre elles ?
Enfin, si l'on ne peut ni confirmer, ni infirmer une croyance, il faut consulter la dialectique transcendantale de Kant (et c'est plus que risqué).
jules.D
Messages : 4
Date d'inscription : 29/10/2015

Re: [résolu]Les croyances se discutent-elles ?

le Ven 30 Oct 2015 - 0:01
Merci pour cette réponse, pensez-vous donc que je doive orienter mon argumentation sur la question qui est de savoir si les croyances se discutent entre elles mais aussi dans un cadre plus général de savoir s'il est bien ou mal de croire en quelque chose ? donc sur le bien fondé des croyances (et donc m'appuyer sur Kant pour répondre à cette question).


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Ensuite, si des croyances se discutent, c'est effectivement qu'elles sont discutables. Que dit-on quand on dit que quelque chose est discutable ?
Quand quelque chose est discutable, est-il donc "mauvais/mal" d'après les personnes qui en discutent ?

exemple : si les religions sont discutables, c'est bien que certaines personnes sont contres les religions et trouvent donc les religions "mauvaises".
avatar
Euterpe
Messages : 2914
Date d'inscription : 29/01/2011
Age : 47
https://www.forumdephilosophie.com/

Re: [résolu]Les croyances se discutent-elles ?

le Ven 30 Oct 2015 - 13:41
Non, la question de savoir si la croyance est un bien ou un mal ne correspond pas à votre sujet.

Fiez-vous, entre autres exemples, aux guerres de religion des XVIe et XVIIe siècles (protestants vs catholiques). L'intérêt de cet exemple, c'est d'abord qu'il renvoie à de véritables discussions théologiques et dogmatiques (cf. aussi le concile de Trente), mais également aux violences les plus sanglantes, les plus barbares. Discuter une croyance, c'est prendre le risque de la remettre en cause (voyez le procès intenté contre Socrate, aussi). Or, que risque-t-on à la discuter ? On risque de balayer le sacré (qui n'est pas réductible à la religion), autrement dit ce qui est interdit à la connaissance, à la discussion. On risque aussi de balayer l'autorité (XVIIe siècle = crise de l'autorité théologico-politique - l'exemple de Spinoza est très révélateur).

Pour autant, les croyances sont-elles immuables ? L'histoire montre que non. L'histoire des croyances et leur multiplicité permettent d'en venir à la question du relativisme (cf. par exemple Montaigne). Vous devez ainsi envisager les croyances par rapport à la connaissance, et ainsi à la vérité (l'exemple des mythes vous intéressera peut-être plus que celui des religions : mythos veut dire parole, comme logos - et la parole mythique prétend dire le vrai, pas des affabulations).

Enfin, la dialectique transcendantale, chez Kant, vous permettrait d'articuler tous les aspects de votre dissertation. Je me contente, très sommairement, de ceci : les croyances correspondent aux idées de la raisons (idées qui ne sont pas des concepts, donc non vérifiables empiriquement). Elles ne peuvent être dites vraies. Pourtant, elles ont une fonction essentielle, qui est de donner un sens à l'existence.

Essayez, pour lors, d'exploiter ces quelques remarques.
Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum