Partagez
Aller en bas
avatar
Zingaro
Consul moderabilis
Consul moderabilis
Messages : 460
Date d'inscription : 24/01/2012

Re: Se constituer une bibliothèque (philo).

le Lun 11 Jan 2016 - 23:10
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
quel ouvrage me conseilleriez-vous pour me familiariser avec le thème du "rituel" ?
En anthropologie, la première "contribution mémorable" à l'étude de l'élaboration des rituels est celle de A. Van Gennep, dans [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] (1990) - selon le Dictionnaire de l'ethnologie et de l'anthropologie de Bonte et Izard (1991), aussi mentionné dans les autres dictionnaires à ma disposition. Par ailleurs C. Lévi-Strauss dans le "Finale" de L'homme nu (1972) tente de déterminer les caractères spécifiques du rituel (objet d'étude ne faisant pas en anthropologie l'objet d'une spécialisation particulière). Durkheim est également mentionné et a eu une influence considérable, cf. Les formes élémentaires de la vie religieuse (1912), ainsi que Goffmann.
Je vous conseillerais de commencer par Van Gennep, pour l'anthropologie.
Au-delà, il y a le versant de l'éthologie avec notamment Huxley, Le Comportement rituel chez l'homme et l'animal (1972), et le versant de la psychologie avec A.P. Fiske "[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]" (1994).
avatar
Desassocega
Messages : 1156
Date d'inscription : 02/04/2011

Re: Se constituer une bibliothèque (philo).

le Mar 12 Jan 2016 - 0:18
Merci beaucoup pour ces références précises ! Le livre de Van Gennep a l'air très bien pour ce que je cherche.
avatar
Desassocega
Messages : 1156
Date d'inscription : 02/04/2011

Re: Se constituer une bibliothèque (philo).

le Lun 15 Fév 2016 - 13:18
Envisageant pour mes futures études un parcours de traduction/traductologie/linguistique, je compte m'intéresser les prochains mois à la langue. Je cherche ainsi en ce moment une bonne histoire de la langue française, qui permettrait de saisir ce que Darmesteter appelle "la vie des mots dans leurs significations". Après quelques recherches je suis tombé sur celle de Ferdinand Brunot, en 12 volumes. Quelqu'un aurait-il des informations à son sujet : est-ce la plus complète que l'on puisse trouver ? Constitue t-elle une référence sinon incontournable, au moins très solide sur la question ? Ou bien est-elle un peu dépassée, au regard de l'évolution de la linguistique du XXe siècle ? Est-elle lisible pour quelqu'un qui, loin d'être un débutant, est tout aussi loin d'être un spécialiste ?


Dernière édition par Desassocega le Lun 15 Fév 2016 - 14:13, édité 1 fois
Silentio
Messages : 1313
Date d'inscription : 30/01/2011
Age : 30
Localisation : Paris

Re: Se constituer une bibliothèque (philo).

le Lun 15 Fév 2016 - 13:28
La question qui me vient tout de suite à l'esprit est la suivante : avez-vous vraiment le besoin et le temps de lire douze volumes ? Est-ce qu'il n'y a pas des ouvrages plus courts qui vous exposeront succinctement les thèses de l'auteur ? N'avez-vous pas d'abord besoin d'une introduction pour commencer à vous repérer sur la question ? Y a-t-il des histoires de la langue plus brèves ? Des synthèses peut-être ?

Bref, je sais que c'est un gros mot, mais pensez aussi à l'efficacité de vos recherches. D'autant plus que cette histoire de la langue vous sera, je suppose, un outil de support et comme tel un apport secondaire.
avatar
Desassocega
Messages : 1156
Date d'inscription : 02/04/2011

Re: Se constituer une bibliothèque (philo).

le Lun 15 Fév 2016 - 14:19
Je n'envisageais bien sûr pas cette lecture comme suivie ! 12 volumes sur la langue française, ça ne peut se lire comme un roman. Je l'envisageais plus comme une source solide à portée de main que je puisse ouvrir à n'importe quel moment selon l'étude. Il y a en effet des ouvrages plus petits, plus synthétiques, et j'en aurai évidemment besoin (d'ailleurs, si certains vous viennent à l'esprit, n'hésitez pas à m'en faire part !), mais pas de la même manière. Les deux types d'ouvrages prennent en charge des fonctions différentes dans la formation d'une étude de la langue. L'un ne peut remplacer l'autre et vice versa.
Silentio
Messages : 1313
Date d'inscription : 30/01/2011
Age : 30
Localisation : Paris

Re: Se constituer une bibliothèque (philo).

le Lun 15 Fév 2016 - 14:34
Vous avez raison, c'est un usage particulier et cette ressource vous sera utile si vous allez jusqu'à la thèse et au-delà. Malheureusement, je n'ai pas de référence à vous conseiller dans ce domaine. Euterpe devrait savoir.
Silentio
Messages : 1313
Date d'inscription : 30/01/2011
Age : 30
Localisation : Paris

Re: Se constituer une bibliothèque (philo).

le Lun 22 Fév 2016 - 23:03
Dans un autre topic, Euterpe disait ceci :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Ils sont rares ceux qui, comme Nietzsche, comprennent le monde tel qu'il est et tel qu'il va. Je parle du monde moderne, toujours changeant, mais toujours égal à lui-même. Comparez tous ceux qui ont compris notre monde : ils connaissaient l'histoire ; tous, ils étaient, profondément, intimement, philosophiquement historiens. Connaissez-vous beaucoup de philosophes contemporains qui connaissent l'histoire, qui sont historiens ?
Pour ma part, je connais surtout l'histoire des idées, ou plutôt j'ai lu des philosophes qui, pour justifier leur entreprise ou de se positionner par rapport à leurs prédécesseurs, ont chaque fois eu besoin de décrire à nouveaux frais ce qu'a été la philosophie jusqu'à eux (ou : d'inventer un nouveau vocabulaire à cet effet, comme dirait Rorty). Mais sur le plan de l'histoire des hommes et des sociétés, si je me tiens informé par les journaux ou les revues par exemple, je ne lis quasiment pas d'ouvrages historiques (ou à peine : quelques livres sur l'Antiquité ou la littérature). Je me demande donc s'il y a quelques références fondamentales et incontournables à connaître, s'il est possible de constituer un corpus "basique" autour de grands thèmes relatifs à la modernité.

Peut-être qu'Euterpe et Le Politiste pourront me conseiller - ou me dire que ce projet est trop ambitieux et flou.
avatar
Le Politiste
Messages : 8
Date d'inscription : 28/07/2015

Re: Se constituer une bibliothèque (philo).

le Mer 24 Fév 2016 - 1:49
Je suis un antiquisant pur sucre, aussi je ne suis pas certain d'être le plus indiqué sur cette question de la "modernité". Pour moi, après les Byzantins, c'est du journalisme :lol: .

A priori, je n'ai pas de "programme" de lecture. Je suis partisan de débuter par la découverte des Amériques. C'est unr rupture commode, qui permet d'observer des dynamiques assez actuelles (métissage, acculturation, violence accrue). S.Gruzinski, "La colonisation de l'imaginaire" devrait vous plaire. Après, il est impossible de faire l'impasse sur la Révolution française, avec le secours de M. Vovelle et de sa bibliographie et un ouvrage plus récent : M. BRIARD, P. DUPUIS, La Révolution française, Dynamiques, influences, débats, 1787 – 1804.
Pour la suite, les 3 "ère" d'Hobsbawm me semblent aussi plaisantes à lire qu'utiles.
Ce n'est pas exhaustif, mais il n'y a rien "à jeter" là dedans. Je préfère éviter les synthèses hyper populaires, comme celles de Bernstein et Milza ; on s'ennuit ferme, c'est littéralement assommant.
Silentio
Messages : 1313
Date d'inscription : 30/01/2011
Age : 30
Localisation : Paris

Re: Se constituer une bibliothèque (philo).

le Mer 24 Fév 2016 - 9:48
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Je suis un antiquisant pur sucre, aussi je ne suis pas certain d'être le plus indiqué sur cette question de la "modernité". Pour moi, après les Byzantins, c'est du journalisme :lol: .

A priori, je n'ai pas de "programme" de lecture. Je suis partisan de débuter par la découverte des Amériques. C'est unr rupture commode, qui permet d'observer des dynamiques assez actuelles (métissage, acculturation, violence accrue). S.Gruzinski, "La colonisation de l'imaginaire" devrait vous plaire. Après, il est impossible de faire l'impasse sur la Révolution française, avec le secours de M. Vovelle et de sa bibliographie et un ouvrage plus récent : M. BRIARD, P. DUPUIS, La Révolution française, Dynamiques, influences, débats, 1787 – 1804.
Pour la suite, les 3 "ère" d'Hobsbawm me semblent aussi plaisantes à lire qu'utiles.
Ce n'est pas exhaustif, mais il n'y a rien "à jeter" là dedans. Je préfère éviter les synthèses hyper populaires, comme celles de Bernstein et Milza ; on s'ennuit ferme, c'est littéralement assommant.
Merci ! Le hic c'est que ce sont des ouvrages financièrement inabordables pour moi. Vous connaissez peut-être des synthèses pas trop assommantes (ni trop longues) ?

Je retiens quand même Hobsbawm. C'est un marxiste, non ?
avatar
Le Politiste
Messages : 8
Date d'inscription : 28/07/2015

Re: Se constituer une bibliothèque (philo).

le Mer 24 Fév 2016 - 11:57
Hobsbawm est léniniste - sauf erreur de ma part.
Vous avez parcouru les sites de petites annonces ? Je passe souvent par eux. Persee ou Cairn doivent proposer des synthèses critiques - avec la garantie d'un travail de spécialiste. 
Sinon, il reste les versions pirates. Mais pour le coup, je serai bien en peine de vous renseigner ...
Le site Herodote.net est tenu par des professeurs d'histoire. Il peut être une première approche, notamment avec ses frises chronologiques et son dictionnaire. 

Nb : le prix des ouvrages est ridicule. Comment espérer toucher les gens avec des bouquins à 30€ minimum ? Et encore, les ouvrages vraiment spécialisés ne se trouvent pas A moins de 49€, et je ne parle pas des ouvrages "anciens et connus" qui frisent les 200€... ou de la BNF qui rechignent à ouvrir ses portes aux étudiants mais je m'égard.
Silentio
Messages : 1313
Date d'inscription : 30/01/2011
Age : 30
Localisation : Paris

Re: Se constituer une bibliothèque (philo).

le Mer 24 Fév 2016 - 12:42
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Nb : le prix des ouvrages est ridicule. Comment espérer toucher les gens avec des bouquins à 30€ minimum ? Et encore, les ouvrages vraiment spécialisés ne se trouvent pas A moins de 49€, et je ne parle pas des ouvrages "anciens et connus" qui frisent les 200€... ou de la BNF qui rechignent à ouvrir ses portes aux étudiants mais je m'égard.
C'est bien pour cela que je ne lis pas Derrida par exemple. Soit dit en passant, le prix est un argument décisif, pas que pour l'acheteur. Car quand j'entends d'éminents spécialistes enjoindre à lire un auteur "pour tous" ou se plaindre du manque de succès de sa pensée, je me dis qu'ils ont loupé l'essentiel.
avatar
Le Politiste
Messages : 8
Date d'inscription : 28/07/2015

Re: Se constituer une bibliothèque (philo).

le Mer 24 Fév 2016 - 16:20
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:C'est bien pour cela que je ne lis pas Derrida par exemple. Soit dit en passant, le prix est un argument décisif, pas que pour l'acheteur. Car quand j'entends d'éminents spécialistes enjoindre à lire un auteur "pour tous" ou se plaindre du manque de succès de sa pensée, je me dis qu'ils ont loupé l'essentiel.
Entièrement d'accord.
Je vais poser une question de béotien mais,vous n'avez pas de bibliothèque à proximité ?
Silentio
Messages : 1313
Date d'inscription : 30/01/2011
Age : 30
Localisation : Paris

Re: Se constituer une bibliothèque (philo).

le Mer 24 Fév 2016 - 18:40
Si, mais je n'ai pas tellement l'habitude d'en fréquenter. J'ai toujours préféré posséder mon exemplaire et lire dans mon coin.
Silentio
Messages : 1313
Date d'inscription : 30/01/2011
Age : 30
Localisation : Paris

Re: Se constituer une bibliothèque (philo).

le Lun 22 Aoû 2016 - 8:21
Que puis-je lire à propos de la paranoïa ?
avatar
Sarastro
Messages : 14
Date d'inscription : 21/09/2013

Re: Se constituer une bibliothèque (philo).

le Ven 13 Jan 2017 - 13:02
Existe t-il un livre ou une méthode pour apprendre l'allemand en autodidacte ?

J'apprends déjà le grec en autodidacte avec l'excellente Initiation au grec ancien de Jean-Victor Vernhes, et je cherche quelque chose de similaire.
Je souhaite surtout pouvoir lire l'allemand, le parler m'intéresse moins dans un premier temps.
Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum