παιδεία | μανθάνω | ἀπομανθάνω

    Peut-on vraiment définir la philosophie ?

    Partagez
    avatar
    Vangelis
    Princeps
    Princeps

    Messages : 717
    Date d'inscription : 11/03/2011

    Re: Peut-on vraiment définir la philosophie ?

    Message  Vangelis le Mer 30 Mar 2016 - 13:45

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:comme l’a soutenu Popper, les sciences resteront toujours conjecturales.
    Dans quel sens prenez-vous ce propos de Popper ?

    Bibou, vous ne répondez toujours pas à ma question.


    Dernière édition par Vangelis le Jeu 31 Mar 2016 - 13:41, édité 1 fois
    avatar
    Vangelis
    Princeps
    Princeps

    Messages : 717
    Date d'inscription : 11/03/2011

    Re: Peut-on vraiment définir la philosophie ?

    Message  Vangelis le Mer 30 Mar 2016 - 18:14

    Vous ne dites pas ce qu'est une science conjecturale selon Popper, alors que dans votre propos vous semblez faire la part belle aux propositions certaines de Spinoza à partir de Dieu. Et l'on ne comprend pas très bien ce que vous voulez dire à moins que vous nous éclairiez sur le terme conjectural chez Popper. C'est pourtant simple, donnez la définition de ce terme chez Popper.
    avatar
    BOUDOU

    Messages : 93
    Date d'inscription : 07/03/2016

    Re: Peut-on vraiment définir la philosophie ?

    Message  BOUDOU le Mer 30 Mar 2016 - 18:23

    Pour Karl Popper, une théorie n’est scientifique que si elle prend le risque d’être infirmée par un test expérimental. Par conséquent aucune théorie, même la plus parfaitement établie dans la communauté scientifique, n’est à l’abri d’une éventuelle réfutation ultérieure. Il faut donc considérer « toutes les lois ou théories comme hypothétiques ou conjecturales, c’est-à-dire comme des suppositions ». Ce qui signifie que les nouvelles théories ne sont que des approximations meilleures que celles qui les ont précédées. Par exemple, la théorie de la relativité d’[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] contient celle de [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] en tant qu’approximation, cette dernière englobant à son tour celles de [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] et de [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]. Rien ne permet de penser que la théorie de la relativité ne sera pas un jour remise en question par une théorie au pouvoir explicatif plus grand, qui l’inclura comme une simple approximation.
    [...]
    Ainsi il demeure impossible d’établir de manière indubitable la vérité d’une théorie scientifique. Nous ne pouvons que nous approcher toujours plus de la vérité.
     
    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
    avatar
    Vangelis
    Princeps
    Princeps

    Messages : 717
    Date d'inscription : 11/03/2011

    Re: Peut-on vraiment définir la philosophie ?

    Message  Vangelis le Mer 30 Mar 2016 - 19:37

    Merci Boudou, mais c'est la version de Bibou qui m'intéressait car j'avais quelque chose en tête. Dans son propos on pouvait prendre la conjecture comme celle que dénonce Kant en métaphysique, or il faut bien prendre cette notion de conjecture chez Popper dans le sens d'une révolution permanente. Ce passage que vous citez l'illustre parfaitement.


    Dernière édition par Vangelis le Jeu 31 Mar 2016 - 13:41, édité 1 fois

    aliochaverkiev

    Messages : 324
    Date d'inscription : 06/02/2016

    Re: Peut-on vraiment définir la philosophie ?

    Message  aliochaverkiev le Jeu 31 Mar 2016 - 11:21

    Vous êtes, ici, des intervenants qui ont une culture philosophique avérée, alors que ma culture d'origine est purement scientifique (mathématique pour ma part).

    Vous essayez de définir la philosophie en partant de vos savoirs acquis, en partant du "haut". Je vais essayer de partir du bas, cela peut vous donner des instruments de réflexion (j'espère).
    Dans la vie courante, celle qui est faite du travail quotidien ou des relations familiales courantes, etc., quand dit-on d'un autre qu'il parle comme un "philosophe" ? (à part la classique définition de la sagesse ?). Quand un individu utilise des mots abstraits (sans rapport direct donc avec une réalité concrète, aussitôt imaginable), en respectant une logique de construction crédible (relation de cause à effet) et qu'il utilise cette manière de parler comme d'un filet pour se saisir de la réalité vécue concrètement par les autres, en laissant entendre qu'il maîtrise mieux cette réalité que les autres.

    Il m'arrive sur un forum populaire, que fréquentent des personnes de tous horizons, de lire les écrits de personnes qui veulent philosopher (même si elles n'ont aucune notion de philosophie, peu importe d'ailleurs). Comment tentent-elles de s'imposer ? Toujours en versant dans l'abstraction (impression d'avoir accès à une connaissance réservée à des initiés ?), toujours en recourant à la causalité (même si c'est le plus souvent n'importe quoi, mais peu importe encore) et toujours en pensant ainsi rendre compte de la réalité vécue par les autres mieux que ces autres. Il y a donc, implicitement, une intention de prendre le pouvoir sur les autres ou sur l'esprit des autres par le moyen du raisonnement, en arguant toujours de l'emploi de la raison (qu'ils ne savent pas définir, mais ils ont l'impression de se référer à quelque chose qui ne peut pas être attaqué).

    Conclusion : au quotidien, la philosophie paraît être métaphysique (abstraction), raison (emploi d'un raisonnement non seulement inattaquable mais qui doit s'imposer à tous) et expression d'une volonté de puissance.

    Je n'emploie pas cette expression de "volonté de puissance" avec l'idée de condamner cette intention. Absolument pas, la volonté de puissance, selon la manière dont elle est mise en œuvre, est créatrice de notre humanité. C'est lorsqu'elle apparaît à l'état brut, sans s'actualiser dans le travail acharné sur les mots, les concepts, les constructions, le respect d'une logique formelle, etc., que cette volonté de puissance me paraît alors dévoyée.
    avatar
    BOUDOU

    Messages : 93
    Date d'inscription : 07/03/2016

    Re: Peut-on vraiment définir la philosophie ?

    Message  BOUDOU le Jeu 31 Mar 2016 - 17:22

    Les [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] et de l'information, qui ont conduit à s'interroger sur les catégories de base, les présupposés ultimes de l'explication de l'intelligence, naturelle ou artificielle et la cosmologie théorique ne feraient-elles pas, aujourd'hui, office de pont entre les mathématiques/la physique et la métaphysique/l'ontologie depuis Platon (cf. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien], [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien], Etudes platoniciennes, 9,  2012, 13-46) - disjointes à l'époque moderne au cours de laquelle la philosophie de Spinoza représenterait l'apogée avant le divorce ?

    Philippe Fontaine a écrit:il va de soi que nous ne pouvons plus épouser la cosmologie d’Aristote ou d’Épicure; la science a progressé, si bien que l’œuvre scientifique de ces penseurs est périmée. Mais il n’en reste pas moins qu’en matière de philosophie, d’éthique et de métaphysique, Aristote et Épicure demeurent infiniment plus éclairants que Heisenberg ou Einstein. Tout simplement parce que, au plan de la métaphysique, il n’y a pas de progrès. Ce qui veut dire que les grands métaphysiciens sont par définition indépassables, alors que n’importe quel physicien d’il y a cent ans est dépassé par ses collègues d’aujourd’hui…
     
    Qu’est-ce que la science ? De la philosophie à la science : les origines de la rationalité moderne

    aliochaverkiev

    Messages : 324
    Date d'inscription : 06/02/2016

    Re: Peut-on vraiment définir la philosophie ?

    Message  aliochaverkiev le Jeu 31 Mar 2016 - 18:02

    Message supprimé : ad personam à l'encontre de BOUDOU.
    avatar
    Vangelis
    Princeps
    Princeps

    Messages : 717
    Date d'inscription : 11/03/2011

    Re: Peut-on vraiment définir la philosophie ?

    Message  Vangelis le Jeu 31 Mar 2016 - 18:29

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:BOUDOU, vous rappelez quelque chose de central chez Popper, très simple, sans ambiguïté et archiconnu.
    Merci de répondre aux questions que l'on vous pose plutôt que de poster des messages comme celui-ci et qui n'ont aucun intérêt - Vangelis.
    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
    Edit : Pure opinion. Jugement de valeur. Modérez-vous vous-même puisque vous êtes censé participer à la modération du forum.
    Dire qu'un passage de Popper est simple et archiconnu n'a rien d'un argumentaire et n'apporte rien au débat, surtout lorsqu'il s'agit de ne pas répondre à vos interlocuteurs. Aussi, avant de juger de l'opinion des autres faut-il avoir soi-même une idée juste de l'opinion et du mépris, notions dont vous manquez cruellement. De plus, vous ne respectez pas l'administration de ce forum. Nous allons donc vous offrir 15 jours de bannissement afin que vous méditiez ces concepts et dans le même temps nous reposer de votre monomanie spinoziste.

      La date/heure actuelle est Ven 15 Déc 2017 - 15:01