παιδεία | μανθάνω | ἀπομανθάνω

    Le mythe d'Actéon et sa symbolique

    Partagez

    Silentio

    Messages : 2475
    Date d'inscription : 30/01/2011
    Age : 29
    Localisation : Paris

    Le mythe d'Actéon et sa symbolique

    Message  Silentio le Ven 18 Fév 2011 - 14:38

    Quelques rares idées glanées sur la toile :
    Sur le plan symbolique, Actéon représente le contemplatif mystique. En effet, la contemplation du divin amène l'élu aux plus hautes cimes. Cependant, l'extase doit finir. S'il ne veut pas être mangé par ses chiens (sa nature inférieure), le visionnaire devra s'enfuir aussi vite que le cerf, pour ne pas se perdre vainement dans le plaisir égoïste qu'il tire de sa contemplation. En d'autres termes, se détacher et servir.

    "Tu ne verras pas ton Dieu de tes yeux mortels sans mourir", c'est-à-dire : sans mourir à ta personnalité. La rechute sur le plan matériel ne doit pas se localiser dans l'oisiveté. Grâce au détachement et au service, les bois n'auront pas le temps de pousser, ni même les chiens d'aboyer. Les bois étant l'emblème d'oisive vanité et les chiens, les attaches aux plaisirs égoïstes.
    Il transgresse l'interdit. Le secret lunaire lui est dévoilé alors que sa chasse spirituelle ne l'y avait pas préparé. Il croyait forcer un sanglier, peut-être... Il lève le bras à hauteur de ses yeux comme pour repousser une vision qui l'aveugle. Le voilà changé, à l'instant, en gibier. Ses chiens se retournent contre lui. Diane lui décoche une flèche. Mais Diane est un miroir. Cette flèche n'est autre que le regard d'Actéon qui, horrifié, se considère lui-même, tel qu'il ne pouvait se deviner encore."

    Dévoiler trop tôt la nudité de Diane, c'est s'exposer à être brûlé par une révélation prématurée.
    Chacun interprête un mythe selon le niveau de compréhension auquel il est parvenu. et des lectures différentes sont toujours possibles. Giordano Bruno explicite de tout autre façon le sens qu'il donne au mythe d'Actéon:
    "Alors les chiens, pensées des choses divines, dévorent cet Actéon, si bien que mort au vulgaire, à la multitude, délivré de l'entrave des sens perturbés, libéré de la prison charnelle de la matière, il ne voit plus sa Diane par des trous, par des fenêtres, mais, toute muraille renversée, il est tout œil face à tout l'horizon. Et tout, dès lors, sous son regard, est un ..."
    Lecture philosophique. Dans "Degli eroici furori" (1585), Giordano Bruno explique que le mythe d'Actéon est une métaphore de la quête de la vérité.
    Voir aussi :
    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

    Et vous, quel sens attribuez-vous à ce mythe et cette figure ?

    Liber

    Messages : 1399
    Date d'inscription : 30/01/2011

    Re: Le mythe d'Actéon et sa symbolique

    Message  Liber le Ven 18 Fév 2011 - 19:56

    J'en vois deux, soit par les sentiments, celle classique qui correspond à la vraie mythologie, et celle, mystique, des néo-platoniciens qui ont christianisé la Grèce.
    avatar
    Euterpe

    Messages : 4081
    Date d'inscription : 29/01/2011
    Age : 46

    Re: Le mythe d'Actéon et sa symbolique

    Message  Euterpe le Ven 18 Fév 2011 - 21:18

    Tout le monde a fait ce qu'il voulait de ce mythe. Il me semble qu'aucune des surinterprétations qu'on en propose ne soit autre chose que du fantasme ou de la projection. C'est plus simple, je crois, et d'abord une question de caprice, d'orgueil et de jalousie, comme souvent dans les histoires grecques. Hybris et folie. Les dieux grecs s'ennuient et, pourtant indifférents aux hommes, s'amusent à les rendre fous, les condamnant à une vie absurde. Ils sont épuisants, ridicules et mesquins. Euripide m'a toujours paru dire le vrai, à leur propos. « Si Dieu décide de détruire, il commence par rendre fou ».

    Liber

    Messages : 1399
    Date d'inscription : 30/01/2011

    Re: Le mythe d'Actéon et sa symbolique

    Message  Liber le Sam 19 Fév 2011 - 9:30

    En effet, je pense qu'on se rapproche davantage de ce qu'ont été les dieux dans l'esprit des Grecs en suivant les interprétations d'Hérodote plutôt que celles des néo-platoniciens. Ceux-ci ont repris à leur profit la mythologie qui était encore la croyance dominante, même à l'époque hellénistique. Donc mon interprétation est celle de l'histoire, sans plus. C'est-à-dire un homme qui se croit plus fort que les dieux et qu'ils s'empressent de punir pour avoir osé les défier.
    avatar
    Euterpe

    Messages : 4081
    Date d'inscription : 29/01/2011
    Age : 46

    Re: Le mythe d'Actéon et sa symbolique

    Message  Euterpe le Sam 19 Fév 2011 - 10:21

    Sans la nudité d'Artémis et l'effet de surprise qui fait qu'Actéon tombe sur elle, on nous aurait fait l'économie des extrapolations néoplatonisantes ou christianisantes, iconoclastes, qu'il faut étudier pour elles-mêmes si on s'y intéresse, mais pas comme des apprentis hiérophantes. La version de Giordano Bruno est intéressante, mais c'est un contresens si on la tient pour une exégèse du mythe. En réalité il se l'approprie complètement.

      La date/heure actuelle est Ven 18 Aoû 2017 - 16:23