παιδεία | μανθάνω | ἀπομανθάνω

    Canova et le néoclassicisme

    Partagez
    avatar
    Euterpe

    Messages : 2975
    Date d'inscription : 29/01/2011
    Age : 46

    Canova et le néoclassicisme

    Message  Euterpe le Jeu 17 Fév 2011 - 19:03

    D'abord, qu'est-ce que le néoclassicisme ? Ce n'est pas l'invention d'une beauté neuve, plutôt un culte quasi religieux pour la beauté antique. Mais ce culte est moins celui des artistes que des hommes de culture du XVIIIe siècle (philosophes, archéologues, critiques et même les écrivains), qui étaient les prescripteurs du néoclassicisme, une autorité nouvelle puisque, pour la première fois, on dictait aux artistes ce qu'ils devaient faire. C'est peu comparable avec l'influence parfois tutélaire, certes, des humanistes de la Renaissance florentine et romaine sur les artistes, qu'ils ne commandaient pas. Cette fois, on peut parler d'une véritable dictature, car les intellectuels énoncent des normes, des programmes auxquels doivent se soumettre les artistes.

    L'archéologie devient une science historique autonome, avec ses règles propres ; la réflexion esthétique s'est constituée en un système de pensée cohérent et propre à intégrer la philosophie ; la critique enfin, n'est plus simplement un exercice ou une divagation littéraires, mais un genre à part entière, et une profession. Les intellectuels sont alors convaincus qu'il ne leur revient pas seulement d'étudier l'antiquité, de disserter sur la nature de l'art, ou encore de juger les artistes anciens ou contemporains. Leur ambition va jusqu'à établir ce que les artistes doivent faire ou ne pas faire, décider des sujets et des modèles valables, des belles formes, des techniques à employer, et même des sentiments à exprimer. Qu'on ne s'étonne pas, dès lors, de trouver une majorité d'artistes rebelles, depuis plus de deux siècles ! Les hommes de plume ont pris le pouvoir sur les hommes de métier.

    Winckelmann est le pape de cette nouvelle classe d'intellectuels de la deuxième moitié du XVIIIè siècle. Souvent dogmatique, il n'en est pas moins un personnage clé pour comprendre l'éducation artistique des écrivains allemands jusqu'au XIXe.

    [à suivre]

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

    Thésée luttant contre le centaure Biénor, marbre, 1804-1819 :[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

    Antoine-Louis Barye, Thésée combattant le Minotaure, marbre, 1821-1827 :[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

      La date/heure actuelle est Lun 11 Déc 2017 - 1:20