παιδεία | μανθάνω | ἀπομανθάνω

    Constructivisme et déconstructivisme.

    Partagez
    avatar
    Acéphale

    Messages : 2
    Date d'inscription : 09/11/2017

    Constructivisme et déconstructivisme.

    Message  Acéphale le Jeu 9 Nov 2017 - 13:27

    Bonjour,
    J'ai du mal à saisir les nuances entre constructivisme et déconstructivisme. Les deux se rattachent au mouvement post-moderne, et conçoivent la réalité comme indépendante de la vision de l'observateur, et donc construite par celui-ci. Leurs différences résident-elles dans leurs méthodes de "déconstruction", l'une plus épistémologique et anthropologique, l'autre plus centrée sur l'analyse des écrits et des discours ?
    Cordialement.
    avatar
    Vangelis
    Princeps
    Princeps

    Messages : 1212
    Date d'inscription : 11/03/2011

    Re: Constructivisme et déconstructivisme.

    Message  Vangelis le Sam 11 Nov 2017 - 12:37

    Il y a un problème de terminologie et de définition dans votre question.
    D'abord le constructivisme recouvre plusieurs domaines (dont l'art) et celui dont vous parlez est le constructivisme épistémologique où l'homme est effectivement engagé activement dans la perception de la réalité.
    Pour le déconstructivisme, qui lui a un rapport à l'art, il n'a rien à voir avec une méthode d'analyse de texte.  Le mouvement qui emploie cette méthode est appelé déconstructionnisme et non pas déconstructivisme.
    avatar
    Acéphale

    Messages : 2
    Date d'inscription : 09/11/2017

    Re: Constructivisme et déconstructivisme.

    Message  Acéphale le Jeu 16 Nov 2017 - 20:21

    Merci, mais il n'y a pas un problème de terminologie Et de définition, mais un problème de terminologie Ou de définition. Est il possible d'avoir une réponse sur la différence entre constructivisme et deconstructionnisme ? Le second est-il une variante du premier ?
    Cordialement
    avatar
    Euterpe

    Messages : 3510
    Date d'inscription : 29/01/2011
    Age : 46

    Re: Constructivisme et déconstructivisme.

    Message  Euterpe le Jeu 16 Nov 2017 - 22:19

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Est-il possible d'avoir une réponse sur la différence entre constructivisme et déconstructionnisme ? Le second est-il une variante du premier ?
    Non, le « déconstructionnisme » tel que vous l'entendez se limite à Derrida (cf. la différance), qui inaugure une manière d'interpréter les œuvres. On est là dans l'herméneutique, pas dans une variante du constructivisme. Comparez plutôt Derrida et Merleau-Ponty. Celui-ci, qui se voulait tout autant l'héritier de la linguistique saussurienne que Derrida, prit le parti inverse : il ne déconstruisait pas les œuvres pour leur trouver un sens ; il les lisait de manière à en faire émerger le sens (on peut parler de restitution, par opposition à la déconstruction). Confrontez par exemple leur démarche respective en lisant d'un côté Signes (Folio Essais) et de l'autre L'écriture et la différence (Points Seuil), on y trouve deux manières opposées de pratiquer la compréhension/interprétation des œuvres.

    Ce qui peut induire en erreur, c'est que les partisans du « déconstructionnisme », en partant du principe que les mots valent moins comme référés à des réalités que comme unités ne signifiant que dans l'écart où ils se trouvent articulés les uns aux autres (mais on le constate d'emblée en pratiquant l'analyse grammaticale et syntaxique...), présupposent nécessairement que ce que nous appelons la « réalité », c'est d'abord un complexe de représentations (les vocables grec et latin [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] et [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] en disaient déjà long sur la conscience de ce décalage...). Mais ils ne s'intéressent pas à la formation même de nos pensées et de nos connaissances.

    Enfin, je précise que si vous pensiez aussi à Heidegger pour la déconstruction, c'est encore autre chose (la métaphysique).

    Vous pouvez lire [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien], [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien], Archives de Philosophie, 2007/4 (Tome 70), p. 625-639 ; mais aussi George Steiner, Le Sens du sens, et Réelles présences.

    Cordialement.

      La date/heure actuelle est Sam 18 Nov 2017 - 22:36