παιδεία | μανθάνω | ἀπομανθάνω

    Question sur l'intersubjectivité chez Sartre.

    Partagez
    avatar
    Euterpe

    Messages : 2975
    Date d'inscription : 29/01/2011
    Age : 47

    Question sur l'intersubjectivité chez Sartre.

    Message  Euterpe le Mar 25 Juil 2017 - 16:29

    Édition, division et déplacement du message initial de Mich. Str., qui comportait 3 questions : la première sur Épicure, la deuxième sur Sartre et la troisième sur Locke.

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Dans [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien], j'ai trouvé une phrase qui m'a posé problème.

    Sartre parle de l’intersubjectivité et dit que c'est dans ce monde que l'homme décide ce qu'il veut être. Je ne suis pas certain de comprendre la notion d'intersubjectivité. Je crois avoir compris que, grâce au cogito cartésien, nous avons avec autrui les mêmes conditions d'existence, le fait de penser. Réciproquement, la découverte de mon intimité par le cogito me découvre l'autre. C'est un être pensant tout comme moi. Il me pense, comme moi je peux le penser aussi ; et il me juge comme moi je peux le juger. Tout cela est cependant encore floue pour moi, quelqu'un pourrait-il m'expliquer ?

    Quand Sartre affirme également que l'homme est coincé dans sa subjectivité, veut-il dire qu'il est coincé dans sa condition d'être pensant, qu'il doit lui même créer sa morale ?

    Pour Sartre, enfin, la liberté n'a d'autre but que de se rechercher elle-même. La liberté est alors fondement de toutes les valeurs. Je ne comprends pas en quoi la liberté n'a d'autre but que de se rechercher elle-même. Qu'est-ce qui lui permet d'affirmer cela ?

      La date/heure actuelle est Ven 22 Juin 2018 - 7:22