Bibliothèque numérique & espace numérique de travail


    Liberté et puissance.

    Partagez
    avatar
    hugoderoub

    Messages : 1
    Date d'inscription : 14/06/2017

    Liberté et puissance.

    Message  hugoderoub le Mer 14 Juin 2017 - 10:44

    (Notre liberté peut-elle être enfreinte par notre nature particulière ?)

    Hobbes distingue deux choses par l'exemple suivant quand il traite de la liberté. 
    D'abord, la puissance : si je veux suivre les oiseaux en volant avec eux, alors que je ne peux pas, on ne peut pas dire que je ne sois pas libre. En effet, mon "absence de liberté" n'est dû qu'à ma propre nature : l'homme n'a pas d'ailes, et il ne peut, même théoriquement, voler. Mon incapacité naturelle ne peut donc être perçue comme une absence de liberté.
    Ensuite, la liberté véritable : si je suis enchaîné dans une grotte et que je veux m'en échapper, alors on peut dire que je ne suis pas libre ; car on me contraint (par les chaînes) à rester dans cette grotte alors que je pourrais en sortir en l'absence de chaînes me retenant.

    D'où mon interrogation qui est la suivante : selon les assertions de Hobbes, considère-t-on qu'un paraplégique n'est pas libre dès lors qu'il veut marcher (son infirmité n'étant pas dû à la Nature) ? Et,  partir de cet exemple, qu'en est-il pour tous ceux dont les facultés naturelles de l'homme furent réduites ? Doivent-ils y voir une réduction de leur liberté ?

      La date/heure actuelle est Jeu 29 Juin 2017 - 4:04