Bibliothèque numérique & espace numérique de travail


    HARDWARE / SOFTWARE et déterminisme

    Partagez

    iharmed

    Messages : 19
    Date d'inscription : 14/07/2014

    HARDWARE / SOFTWARE et déterminisme

    Message  iharmed le Mer 7 Juin 2017 - 1:59

    bonjour
    J’ai pompé sur internet le texte « Il n'y a peut-être pas d'inconvénient à dire qu'un cerveau est un computer. A la condition de préciser aussitôt que c'est un computer tout à fait original. »
     
    Le hardware désigne le matériel physique constituant les ordinateurs tandis que le software est les logiciels qui parcourent l’ordinateur.
     
    Il n’y a pas d’inconvénient, jusqu'à preuve du contraire, de simuler l’homme à l’ordinateur du mois pour le concept HARDWARE / SOFTWARE.
    La partie physique de l’homme et de son environnement (HARDWARE), ces réflexions et ces choix (SOFTWARE).
    Jusqu'à quel degré peut-on dire que le déterminisme du monde physique se trouvera perturbé par les choix de la partie soft de l’homme ?
    Ou au contraire c’est le monde physique qui affecte les choix de l’homme tout en le laissant libre dans ces réflexions.

    iharmed

    Messages : 19
    Date d'inscription : 14/07/2014

    Re: HARDWARE / SOFTWARE et déterminisme

    Message  iharmed le Dim 18 Juin 2017 - 21:51

    Je réponds à moi-même
    En découvrant les propos de SCHOPENHAUER relatifs à l’association des idées j’ai relancé mes réflexions sur la question.
    Si j’ai introduit dans le titre de la question  le concept (ou notion) de HARDWARE / SOFTWARE c’est pour m’autoriser à utiliser le computer (ordinateur) comme modèle réduit de la pensée de l’homme, il n’ y a aucun inconvénient à cela
    A la naissance l'esprit humain naît vierge, table rase (Tabula rasa) ; En comparaison avec l’ordinateur  il y a similitude entre un esprit vierge et un ordinateur neuf. Mais c’est quoi un ordinateur neuf ?
    Tout d’abord, le HARD, c’est l’ensemble matériel comportant principalement la carte mère et processeur, carte mémoire, disque ……., clavier pour lancer les commandes, écran pour visualiser les commandes et l’alimentation en énergie pour démarrage, peut importe de le matériel soit neuf ou de récupération. Ensuite  vient le SOFT, il y a 2 niveaux du Soft :
    Le niveau 1 : Les programmes basiques servant au démarrage du hard, ils accompagnent les composantes matériel, on connaît le BIOS (Basic Input/Output System), … , le soft niveau 1 permet au soft niveau 2 de  s'apparenter de l’appareil  de la contrôler.   Le soft niveau 1 est classé comme soft néanmoins  rien n’empêche qu’il soit classable HARD,  
    Le niveau 2 : Le système d'exploitation : est le programme chargé de manipuler toutes les ressources de l’ordinateur et de veiller à la sécurité du système ;  Il contrôle tous les calculs envoyés au processeur, écoute toutes les informations provenant des périphériques, et permet l'exécution de tous les programmes lancés par l'utilisateur. Il détermine comment les données peuvent être rangées sur les disques, il est l'administrateur exclusif du matériel de l’ordinateur.
    Un ordinateur est considéré comme neuf à l’ instant où le système d’exploitation est installé. C’est la date de naissance de l’ordinateur.
    Si on veut faire une similitude ou  analogie entre l’esprit humain à la naissance et ordinateur neuf, on considérera qu’il y a déjà dans l’esprit humain quelque chose de semblable au système d’exploitation d’un ordinateur.
    Pour l’ordinateur le système d’exploitation occupe un volume considérable de la mémoire et ca sera le cas pour le cerveau humain et le soft dans l’esprit humain à la naissance occupe une partie aussi considérable de la mémoire.
     
    Je reviens à SCHOPENHAUER, pour lui, la question que j’ai posé, il a déjà donné la réponse.
    L’homme n’a pas le  contrôle absolu des pensés qui lui viennent à la conscience, ca volonté ne lui appertisent pas. C’est le monde physique qui affecte les choix de l’homme tout en le laissant libre dans ces réflexions
    SCHOPENHAUER dit : (Une pensée ne saurait entrer dans la conscience de l’homme sans cause qui l’amène. Cette cause  est : ou extérieure (impression exercée sur les sens), ou intérieure (pensée qui en amène une autre en vertu de l’association). Cette dernière (pensée), à son tour, repose ou sur un rapport de principe à conséquence entre les deux pensées, ou sur un rapport de similitude, voire de simple analogie, ou enfin sur leur contiguïté primitive dans la conscience, qui peut avoir elle-même sa raison dans la contiguïté locale des objets correspondants.)
    Si on regarde du coté de l’ordinateur, il n a pas de conscience mais il fonctionne et il agit, il le fait comment ?
    Exactement comme dit SCHOPENHAUER en remplaçant le mot  pensée par acte,
    Tout acte de l’ordinateur trouve son origine de :
    ·         L’extérieur, par l’utilisateur ou par les connexions réseau qu’il a ;
    ·         L’intérieur par les services du système d’exploitation
     

      La date/heure actuelle est Lun 26 Juin 2017 - 19:17