παιδεία | μανθάνω | ἀπομανθάνω

    Hegel - notion d'universel inconditionné

    Partagez

    Eldani

    Messages : 3
    Date d'inscription : 13/02/2014

    Hegel - notion d'universel inconditionné

    Message  Eldani le Mer 4 Jan 2017 - 11:32

    Bonjour,
    Bien des années après mes études, je me replonge dans la Phénoménologie de l'esprit de Hegel. Je lis la traduction de J. Hyppolite, je m'aide de son livre d'analyse aussi. J'avance lentement, jusque-là j'arrive à suivre ; mais arrivé au chapitre sur l'entendement, j'ai du mal à bien assimiler la notion "d'universel inconditionné" qui semble définir le nouveau domaine de la conscience parvenue au niveau de l'entendement. Merci si vous pouvez me donner des éclaircissements.

    aliochaverkiev

    Messages : 387
    Date d'inscription : 06/02/2016

    Re: Hegel - notion d'universel inconditionné

    Message  aliochaverkiev le Jeu 12 Jan 2017 - 8:40

    J'ai lu votre question et du coup je me suis avisé que j'avais dans ma bibliothèque cette œuvre de Hegel. Mais je ne l'ai jamais lue. J'ai feuilleté le livre en me demandant si je pourrais commencer à vous répondre mais je me suis rendu compte que la lecture de cet auteur demande une certaine adaptation d'esprit.
    Néanmoins votre interrogation me donne le désir de découvrir l’œuvre de cet homme.
    J'ai noté un référence que vous donnez ailleurs :
    J-F Marquet "Leçons sur la phénoménologie de l'esprit de Hegel" (Ellipses).
    Peut-être vaut-il mieux commencer par cette lecture plutôt que de plonger directement dans la lecture de Hegel. Il y a aussi le livre de Kojève mais je ne le possède pas.
    Si vous avez désormais saisi cette notion d'universel inconditionné je serai heureux de la connaître. Mais considérez alors que je ne connais rien de Hegel. C'est peut être difficile d'expliquer une telle notion à un profane sans tomber dans l'emploi d'un vocabulaire obscur (pour le profane).

    Eldani

    Messages : 3
    Date d'inscription : 13/02/2014

    Re: Hegel - notion d'universel inconditionné

    Message  Eldani le Jeu 12 Jan 2017 - 11:53

    Je suis heureux de voir que ma question vous ait donné envie de vous plonger dans la lecture de la Phénoménologie. Oui l'entreprise est difficile, le style de Hegel est lourd et on a du mal à suivre le fil directeur de sa pensée dans sa façon de la présenter. Heureusement parfois il utilise des exemples concrets, fait le récit quelquefois imagé des expériences de la conscience en chemin vers le savoir...
    Oui, le livre de J F Marquet est intéressant car étant la retranscription d'un cours destiné à des étudiants, son style est plus proche de celui du langage parlé mais il suppose quand même une certaine connaissance de la pensée de Hegel. Il est peut être plus intéressant de commencer par le livre d'Emmanuel Carsin "Hegel pas à pas"  aux éditions Ellipses qui permet de se familiariser avec la pensée de Hegel. L'auteur utilise pour cela la Préface à la Phénoménologie, un texte difficile mais qui est bien expliqué.
    C'est en classe de terminale que mon professeur m'ayant demandé de faire un exposé sur Hegel j'ai utilisé pour cela le Hegel dans la collection Que Sais-Je. Il en existe une nouvelle rédaction qui demeure un bon moyen de se familiariser avec Hegel. Il y a aussi le très beau livre illustré de François Châtelet en format poche aux éditions du Seuil, très bien écrit, accessible la plupart du temps au non initié même si parfois certains passages supposent déjà une certaine connaissance de la pensée de Hegel. il est très bien illustré par de nombreux documents, portraits, tableaux, photos ce qui rend sa lecture agréable.
    Mais pour revenir à la Phénoménologie il me semble que commencer sa lecture par l'introduction - et non la préface écrite postérieurement - c'est déjà un bon début. Hegel, critiquant l'outillage conceptuel kantien, prenant pour exemple l'apprentissage de la natation, dit que la meilleure façon de philosopher c'est de s'y plonger dedans car on apprend à nager dans une piscine et non pas dans un manuel comme l'est à ses yeux la Critique de la Raison Pure ! Hegel quand il veut sait parler parfois - pas assez souvent hélas - très concret en prenant des exemples. 
    En résumé, c'est très difficile de lire et comprendre Hegel, c'est aussi pour ça qu'il est passionnant car il est vraiment différent des autres philosophes, ça lui donne un côté sympathique, et puis si 100 fois sur le métier... on y arrive !

    aliochaverkiev

    Messages : 387
    Date d'inscription : 06/02/2016

    Re: Hegel - notion d'universel inconditionné

    Message  aliochaverkiev le Dim 15 Jan 2017 - 19:06

    Je vais suivre vos recommandations pour ce qui concerne l'approche de l'oeuvre de Hegel. Sinon je crois que je n'entrerai pas dans l'oeuvre de cet homme. Je ne suis pas un philosophe et je ne m'intéresse à la philosophie que pour ce qu'elle me permet, à travers certains auteurs, de modifier ma représentation du "monde" et partant, de mofidier mon action dans le "monde", je parle là de mon action quotidienne.
    C'est pour cela que je m'intéresse à Kant, pour son esprit proche de celui des scientifiques, pour sa façon de rester toujours accroché à l'observation (du traitement mental du phénomène pour lui) ou encore pour sa façon de rester toujours soucieux de l'action morale.
    Hegel a beaucoup influencé certains hommes d'action et certaines de ses représentations reprennent des sentiments, des intuitions que j'éprouve.
    Merci encore pour vos précisions.
    avatar
    Héliogabale

    Messages : 15
    Date d'inscription : 23/03/2015
    Age : 25
    Localisation : là où il y a eu un temple de Raison

    Re: Hegel - notion d'universel inconditionné

    Message  Héliogabale le Ven 10 Fév 2017 - 17:17

    Bonjour, je réagis vis à vis d'un conseil de lecture. Etant étudiant en philosophie, actuellement en train de faire un master avec pour mémoire le philosophe Hegel. Je déconseille l'introduction de Kojeve puisqu'il s'agit de sa propre traduction. L'utilisation de certains termes comme la notion "d'esclave" au lieu de "serviteur".
    La notion utilisé par hegel est Knecht dans le texte allemand, ce qui veut dire Serviteur et non esclave(Sklave) . 
    Kojeve avait une réputation de stalinien à l'époque, bien qu'il ait introduit Hegel en France. 
    Je vous recommande plutôt Alexis Philonenko - Commentaire de la phénoménologie de l'esprit de hegel.

    Bien à vous

    aliochaverkiev

    Messages : 387
    Date d'inscription : 06/02/2016

    Re: Hegel - notion d'universel inconditionné

    Message  aliochaverkiev le Ven 10 Fév 2017 - 18:08

    Merci pour votre conseil. Je n'ai pas encore eu le temps d'étudier la pensée de Hegel, mais j'avais déjà quelques doutes sur le livre de Kojève. J'ai bien noté votre recommandation.

      La date/heure actuelle est Jeu 19 Oct 2017 - 23:41