παιδεία | μανθάνω | ἀπομανθάνω

    [résolu]Si toute connaissance commence par l'expérience, qu'est-ce qu'une connaissance a priori ?

    Partagez

    Maxime.B

    Messages : 19
    Date d'inscription : 20/03/2014

    [résolu]Si toute connaissance commence par l'expérience, qu'est-ce qu'une connaissance a priori ?

    Message  Maxime.B le Dim 25 Oct 2015 - 18:18

    Si je comprends bien, Kant dit que toute connaissance commence par l'expérience, que pour qu'une connaissance soit acquise, il faut d'abord qu'elle commence par l'expérience et qu'ensuite elle passe par les 2 intuitions pures (le temps et l'espace), et les catégories de l'entendement. Ce que je ne comprends pas est qu'il appelle cela le synthétique a priori. Je comprends en quoi c'est synthétique, mais pas en quoi c'est a priori, car la genèse de la connaissance est l'expérience.

    Également, je ne comprends pas en quoi les mathématiques, la physique et la géométrie respectent les exigences de Kant pose pour qu'elles soient considérées comme connaissances synthétiques a priori, contrairement à la métaphysique qui ne les respecte pas. Ce que j'ai cru comprendre, c'est que ces connaissances satisfont aux exigences d'une expérience possible, mais je retourne à l'a priori : en quoi ces connaissances sont-elles a priori si on commence par l'expérience ? En quoi Kant se distingue-t-il de Hume si lui aussi fait en sorte que tout débute par l'expérience ?
    avatar
    Desassocega

    Messages : 2815
    Date d'inscription : 02/04/2011

    Re: [résolu]Si toute connaissance commence par l'expérience, qu'est-ce qu'une connaissance a priori ?

    Message  Desassocega le Dim 25 Oct 2015 - 18:45

    Si toute connaissance commence par l'expérience, cela ne veut pas dire qu'elle dérive nécessairement de l'expérience (cf. l'introduction à la Critique de la raison pure). Ainsi une connaissance synthétique a priori est possible car si elle porte sur un objet empirique, ce qui rend possible l'expérience est, quant à lui, a priori

    Vous trouverez de bons éclaircissements grâce à ce sujet : Compréhension du terme "a priori" chez Kant.

    Dienekes
    Consul moderabilis
    Consul moderabilis

    Messages : 443
    Date d'inscription : 23/08/2013
    Age : 46
    Localisation : Paris

    Re: [résolu]Si toute connaissance commence par l'expérience, qu'est-ce qu'une connaissance a priori ?

    Message  Dienekes le Lun 26 Oct 2015 - 21:37

    @Maxime.B a écrit:En quoi Kant se distingue-t-il de Hume si lui aussi fait en sorte que tout débute par l'expérience.

    Pour Hume, toute la connaissance provient uniquement de l’expérience, ce qui le conduit à un scepticisme. Prenons le cas de la causalité par exemple :

    Hume, Traité de la nature humaine, I.III.VI a écrit:La seule connexion ou relation d’objets qui puisse nous conduire au-delà des impressions immédiates de notre mémoire et de nos sens est la relation de cause à effet, et cela parce qu’elle est la seule sur laquelle nous puissions fonder une inférence légitime d’un objet à un autre. L’idée de cause à effet provient de l’expérience, qui nous apprend que dans tous les cas passés, tels objets particuliers ont été constamment associés ; et puisqu’un objet semblable à l’un de ceux-là est supposé immédiatement présent par son impression, nous en présumons l’existence d’un objet semblable à son concomitant habituel.
    […]
    Ainsi, non seulement notre raison échoue à découvrir la connexion ultime des causes et des effets, mais même une fois que l’expérience nous a informé de leur conjonction constante, il nous est impossible de nous assurer, à l’aide de notre raison, sur le point de savoir pourquoi nous étendons cette expérience au-delà des cas particuliers qui sont tombés sous notre observation.

    Or, le problème de Kant est de savoir jusqu’où il est possible d’aller dans la connaissance : la fameuse question de fond de la Critique de la raison pure  « Que puis-je savoir ? ». Il pense qu’il est possible de dépasser le scepticisme de Hume sans verser dans les travers du rationalisme en conservant un fondement sceptique avec la distinction entre le « phénomène » et la « chose en soi » et en inversant le rapport entre l’intuition des objets et les objets perçus :

    Kant, Critique de la raison pure, Préface de la seconde édition a écrit:Que l'on essaie donc enfin de voir si nous ne serons pas plus heureux dans les problèmes de la métaphysique en supposant que les objets doivent se régler sur notre connaissance, ce qui s'accorde déjà mieux avec la possibilité désirée d'une connaissance a priori de ces objets qui établisse quelque chose à leur égard avant qu'ils nous soient donnés.

    Ainsi pour la causalité :
    Kant, Critique de la raison pure, Livre II, chapitre II, Deuxième analogie a écrit:Tout ce qui arrive (commence d’être) suppose quelque chose a quoi il succède, d’après une règle.
    […]
    Je vois, par exemple, un bateau descendre le cours d’un fleuve. Ma perception de la position qu’il occupe en aval du courant du fleuve est postérieure à la perception de la position qu’il occupait en amont, et il est impossible que, dans l’appréhension de ce phénomène, le bateau puisse être perçu d’abord en aval et ensuite en amont du courant. L’ordre dans la série des perceptions qui se succèdent dans l’appréhension est donc ici déterminé et cette appréhension est liée à cet ordre.

    L’application du principe de causalité est nécessaire à notre appréhension des phénomènes les plus simples de notre environnement.

    Maxime.B

    Messages : 19
    Date d'inscription : 20/03/2014

    Re: [résolu]Si toute connaissance commence par l'expérience, qu'est-ce qu'une connaissance a priori ?

    Message  Maxime.B le Mar 27 Oct 2015 - 21:34

    Merci pour vos réponses, cela m'a beaucoup aidé !

      La date/heure actuelle est Mar 22 Aoû 2017 - 13:19