παιδεία | μανθάνω | ἀπομανθάνω

    Être et étant : quelle différence ?

    Partagez

    Lolo91120

    Messages : 3
    Date d'inscription : 24/07/2015

    Être et étant : quelle différence ?

    Message  Lolo91120 le Ven 24 Juil 2015 - 10:41

    Quelle différence fait-on en philosophie entre l'Être et l'étant ? Quelqu'un pourrait-il m'éclairer, je ne comprends pas ?
    avatar
    Desassocega

    Messages : 1176
    Date d'inscription : 02/04/2011

    Re: Être et étant : quelle différence ?

    Message  Desassocega le Ven 24 Juil 2015 - 12:21

    Pour vous répondre de manière simple, la différence entre l'être et l'étant est que le premier fonde le second. La table se trouvant en face de moi est un étant, que je peux définir par ses qualités sensibles, que je peux détruire ou sur lequel je peux "intervenir". Mais je peux m'interroger sur ce qui fait que cette table est une table. Et cette question mène à chercher l'être de la table, c'est-à-dire, en somme, l'idée-table. L'être, c'est donc ce qui donne à l'étant sa possibilité d'être. C'est ce qu'on appelle en philosophie la quiddité. Une table ne peut être table sans son être. Pour prendre un autre exemple, un acte juste (niveau de l'étant) ne peut pas exister s'il n'y a pas tout d'abord quelque chose comme la justice (niveau de l'être) ; ainsi la question : "cet acte est-il juste ?" vise l'étant, et la question visant l'être sera : "qu'est-ce que la justice ?". 

    Si vous souhaitez approfondir cette question, je vous conseille de lire le livre 7 de la République de Platon, ainsi que l'Introduction à la métaphysique de Heidegger ;)

    Blaquière

    Messages : 7
    Date d'inscription : 07/08/2015
    Localisation : Provence, Var

    Re: Être et étant : quelle différence ?

    Message  Blaquière le Ven 7 Aoû 2015 - 18:43

    Mais quelle différence alors entre l'étant et l'existant ?
    avatar
    Desassocega

    Messages : 1176
    Date d'inscription : 02/04/2011

    Re: Être et étant : quelle différence ?

    Message  Desassocega le Sam 8 Aoû 2015 - 16:38

    @Blaquière a écrit:Mais quelle différence alors entre l'étant et l'existant ?
    Si "exister" comme verbe et au sens ordinaire s'emploie en effet pour pratiquement chaque étant (ex : la société existe ; si les forêts n'existaient pas, etc.), "l'existant" comme substantif et dans un sens philosophique pourrait être nettement distingué de l'étant. Voici un article où il en est question : "Qu'est-ce que l'étant ?"
    avatar
    Chrome

    Messages : 18
    Date d'inscription : 04/07/2015
    Age : 22

    Re: Être et étant : quelle différence ?

    Message  Chrome le Mar 18 Aoû 2015 - 21:16

    @Desassocega a écrit:Pour vous répondre de manière simple, la différence entre l'être et l'étant est que le premier fonde second. La table se trouvant en face de moi est un étant, que je peux définir par ses qualités sensibles, que je peux détruire ou sur lequel je peux "intervenir". Mais je peux m'interroger sur ce qui fait que cette table est une table. Et cette question mène à chercher l'être de la table, c'est-à-dire, en somme, l'idée-table. L'être, c'est donc ce qui donne à l'étant sa possibilité d'être. C'est ce qu'on appelle en philosophie la quiddité. Une table ne peut être table sans son être. Pour prendre un autre exemple, un acte juste (niveau de l'étant) ne peut pas exister s'il n'y a pas tout d'abord quelque chose comme la justice (niveau de l'être) ; ainsi la question "cet acte est-il juste" vise l'étant, et la question visant l'être sera "qu'est-ce que la justice ?". 

    Si vous souhaitez approfondir cette question, je vous conseille de lire le livre 7 de la République de Platon, ainsi que l'Introduction à la métaphysique de Heidegger ;)
    Bonsoir, j'ai moi aussi une question. La comparaison être/étant est-elle analogue à la comparaison essence/concept ? J'explicite. En tant que nous avons la notion de concept qui est une sorte de norme de l'essence, pouvons-nous dire que l'étant est la norme de l'être ? Dans le sens où il le définit, mais que sans cet être il n'y aurait pas d'étant possible. 

    Si je souhaite clarifier ces notions, c'est parce que la métaphysique m'intéresse énormément et j'aimerais éviter de m'emmêler les pinceaux à cause d'un vocabulaire défectueux.

    EDIT (19/08/2015): Il semble qu'en effet je me sois emmêlé. D'après votre paragraphe, l'étant serait l'existence, et l'être serait l'essence. Le concept n'a donc rien à voir ici, du moins avec ma question. Car si en effet le concept est la norme l'essence, ce n'est absolument pas le cas pour l'existence. On parle d'ici du concept en tant que la valeur à laquelle la représentation individuelle se mesure. Il n'y a donc pas vraiment de lien direct entre le concept et l'étant.

    GRDrag a écrit:Intéressant, pourrions nous donc dire que l'étant correspond à l'existence physique d'un objet et son être l'idée que l'on s'en fait ?
    Du coup ma question est sensiblement la même que celle de GRDrag.

    Merci.
    Chrome

      La date/heure actuelle est Mer 22 Nov 2017 - 17:48