παιδεία | μανθάνω | ἀπομανθάνω

    Charles Baudelaire (1821-1867)

    Partagez
    avatar
    Desassocega

    Messages : 2815
    Date d'inscription : 02/04/2011

    Charles Baudelaire (1821-1867)

    Message  Desassocega le Jeu 11 Juin 2015 - 2:26

    Œuvres


    • les œuvres de Baudelaire sont disponibles sur ce site : Charles Baudelaire


    Articles


    1. Legras L. In: Annales de Bretagne : "L'ennui Baudelairien". Tome 41, numéro 1-2, 1934. pp. 256-290 | "L'« Idéal » Baudelairien". Tome 42, numéro 3-4, 1935. pp. 364-393,
    2. Jakobson Roman, Lévi-Strauss Claude. "« Les Chats » de Charles Baudelaire". In: L'Homme, 1962, tome 2 n°1. pp. 5-21,
    3. Guiette Robert. "Baudelaire et le poème en prose". In: Revue belge de philologie et d'histoire. Tome 42 fasc. 3, 1964. Langues et littératures modernes — Moderne taal- en letterkunde. pp. 843-852,
    4. Abe Yoshio. "Baudelaire et la peinture réaliste". In: Cahiers de l'Association internationale des études françaises, 1966, N°18. pp. 205-214.
    5. Hubert Renée Riese. "La technique de la peinture dans le poème en prose". In: Cahiers de l'Association internationale des études françaises, 1966, N°18. pp. 169-178,
    6. Menemencioglu Melâhat. "Le thème des Bohémiens en voyage dans la peinture et la poésie, de Cervantès à Baudelaire." In: Cahiers de l'Association internationale des études françaises, 1966, N°18. pp. 227-238,
    7. Marc Eigeldinger, "La symbolique solaire dans l’œuvre critique de Baudelaire", Études françaises, vol. 3, n° 2, 1967, p. 197-214 | "Baudelaire et le rêve maîtrisé". In: Romantisme, 1977, n°15. Mythes, rêves, fantasmes.. pp. 34-44,
    8. BaudelaireÉtudes littéraires, vol. 1, n° 1, 1968, p. 9-128 : "Avant-propos" | Secundo Poncella, "Baudelaire contemporain" | Louis Morice, "La vie antérieure" | Marc Eigeldinger, "Baudelaire et la conscience de la mort" |  Marcel-A. Ruff, "La Filiation de Baudelaire à Rimbaud" Roland Bourneuf, "Saint-Denys-Garneau lecteur de Baudelaire" | Claude Pichois, "La jeunesse de Baudelaire vue par Prarond (documents inédits)" | Claude Pichois, "Pour une prospective Baudelairienne", 
    9. Paquerette Villeneuve, "Baudelaire / Les peintres de la réalité", Vie des Arts, n° 54, 1969, p. 70-71,
    10. Marguerite-Marie D. Stevens, "Baudelaire lecteur de Laclos", Études françaises, vol. 5, n° 1, 1969, p. 3-30,
    11. Fayolle Roger. "La poésie dans l'enseignement de la littérature : le cas Baudelaire". In: Littérature, N°7, 1972. Littérature. Octobre 1972. pp. 48-72,
    12. Léon Somville, "Le Poème "les Chats" de Baudelaire, essai d’exégèse", Études littéraires, vol. 5, n° 2, 1972, p. 189-211,
    13. Brombert Victor. "Lyrisme et dépersonnalisation : l'exemple de Baudelaire". In: Romantisme, 1973, n°6. Figures du lyrisme.. pp. 29-37,
    14. Didier Béatrice. "Une économie de l'écriture. Fusées et Mon cœur mis à nu". In: Littérature, N°10, 1973. Fonctionnements textuels. pp. 57-64,
    15. Pichois Claude. "Le dossier Baudelaire". In: Romantisme, 1974, n°8. Écriture et désir. pp. 92-102,
    16. Schuhl Pierre-Maxime. "Baudelaire, Bergson, Plotin et la scène du balcon". In: Mélanges de philosophie, de littérature et d'histoire ancienne offerts à Pierre Boyancé. Rome : École Française de Rome, 1974. pp. 691-693. (Publications de l'École française de Rome, 22), 
    17. Stenzel Hartmut. "Les écrivains et l'évolution idéologique de la petite bourgeoisie dans les années 1840 : le cas de Baudelaire". In: Romantisme, 1977, n°17-18. Le bourgeois. pp. 79-91,
    18. Becq Annie. "Baudelaire et "l'Amour de l'Art" : la dédicace "Aux Bourgeois" du Salon de 1846". In: Romantisme, 1977, n°17-18. Le bourgeois. pp. 71-78,
    19. Geninasca Jacques. "Forme fixe et forme discursive dans quelques sonnets de Baudelaire". In: Cahiers de l'Association internationale des études françaises, 1980, N°32. pp. 123-139,
    20. Philippe Lacoue-Labarthe, "Baudelaire contre Wagner", Études françaises, vol. 17, n° 3-4, 1981, p. 23-52,
    21. Meitinger Serge. "Baudelaire et Mallarmé devant Richard Wagner". In: Romantisme, 1981, n°33. Poétiques. pp. 75-90,
    22. Goebel Gerhard. "« Poésie » et « littérature » chez Baudelaire et Mallarmé. Analyse du changement d'un concept.". In: Romantisme, 1983, n°39. Poésie et société. pp. 73-84,
    23. Matucci Mario. "De Baudelaire à Rimbaud : le chemin de la voyance". In: Cahiers de l'Association internationale des études françaises, 1984, N°36. pp. 239-251,
    24. van Slyke Gretchen. "Dans l'intertexte de Baudelaire et de Proudhon : pourquoi faut-il assommer les pauvres ?". In: Romantisme, 1984, n°45. Paradoxes. pp. 57-77,
    25. Graham M. Robb, ""Les chats" de Baudelaire : une nouvelle lecture", Revue d'histoire littéraire de la France, 1985, n°6, p. 1002-1010,
    26. Kopp Robert. In: Cahiers de l'Association internationale des études françaises. "Baudelaire : mode et modernité", 1986, N°38. pp. 173-186 | "Baudelaire entre Banville et Leconte de Lisle", 1998, N°50. pp. 193-207,
    27. van Slyke Gretchen. "Les épiciers au musée : Baudelaire et l'artiste bourgeois". In: Romantisme, 1987, n°55. L'artiste, l'écrivain, le poète. pp. 55-66,
    28. Kjell Haugen Arne. "Baudelaire : le rire et le grotesque". In: Littérature, N°72, 1988. Matière de poésie. pp. 12-29,
    29. Leclerc Yvan. "« Madame Bovary » et «Les Fleurs du mal » : lectures croisées". In: Romantisme, 1988, n°62. L'amour. pp. 41-49,
    30. Saint-Gérand Jacques-Philippe. "« Une singulière noirceur d'expression » : Baudelaire et la rhétorique". In: L'Information Grammaticale, N. 39, 1988. pp. 30-37,
    31. Froidevaux Gerald. "Modernisme et modernité : Baudelaire face à son époque". In: Littérature, N°63, 1986. Communiquer, représenter. pp. 90-103,
    32. Dufour Pierre. "Les Fleurs du Mal : dictionnaire de mélancolie". In: Littérature, N°72, 1988. Matière de poésie. pp. 30-54.
    33. Savy Nicole. "Aut pictura, poesis : Baudelaire, Manet, Zola". In: Romantisme, 1989, n°66. Folie de l'art. pp. 41-50,
    34. Cahné Pierre Alain. "Le vin des amants". In: L'Information Grammaticale, N. 41, 1989. pp. 44-46, 
    35. Prat Marie-Hélène. "L'apostrophe dans Les Fleurs du mal". In: L'Information Grammaticale, N. 41, 1989. pp. 39-43,
    36. Cahiers de l'Association internationale des études françaises, 1989, N°41, Baudelaire : Kopp Robert. "Où en sont les études sur Baudelaire ?", 1989, N°41. pp. 189-208 | Thélot Jérôme. "Désir et vérité dans « La Fanfarlo »". pp. 209-223 | Pellegrin Jean. "Têtes de rechange". pp. 225-236 | Zimmermann Eléonore M. "« Hymne à la beauté » : un art poétique". pp. 237-250 | Stamelman Richard. "L'anamorphose baudelairienne : l'allégorie du « Masque »". pp. 251-267 | Hiddleston J. A. "Baudelaire et le temps du grotesque". pp. 269-283 | Bercot Martine. "1857 : poèmes et contre-poèmes". pp. 285-303,
    37. Hiddleston J. A. "Les poèmes en prose de Baudelaire et la caricature". In: Romantisme, 1991, n°74. Rire et rires. pp. 57-64,
    38. Le Rider Jacques, "Nietzsche et Baudelaire", In: Littérature, N°86, 1992. Littérature et philosophie. pp. 85-101, 
    39. Feuerhahn Nelly. "Le risible et l'enfant". In: Romantisme, 1992, n°75. Les petits maîtres du rire. pp. 93-100,
    40. Coquio Catherine. "La "Baudelairité" décadente : un modèle spectral". In: Romantisme, 1993, n°82. Aventures de la pensée. pp. 91-107,
    41. Judith Spencer, "L’eurythmie paradoxale  : la métaphore de la danseuse comme allégorie esthétique chez Baudelaire", Études littéraires, vol. 29, n° 1, 1996, p. 71-81,
    42. Pierre Laforgue, in: Revue d'histoire littéraire de la France : "Baudelaire, Hugo et la royauté du poète : le romantisme en 1860", 1996, n°5, p. 966-982 | « Sainte-Beuve, Baudelaire et Proust, ou Saturne et sa postérité », 1/2000 (no 100) , p. 107-124,
    43. Nathalie Watteyne, "Décloisonnement analogique et actualisation perceptive : "À une passante" de Baudelaire", Études littéraires, vol. 30, n° 1, 1997, p. 153-165,
    44. Labarthe Patrick : "La dialectique de l'ancien et du moderne dans l'œuvre de Baudelaire". In: Bulletin de l'Association Guillaume Budé, n°1, mars 1997. pp. 67-80 | « Locus amoenus, locus terribilis chez Baudelaire », Revue d'histoire littéraire de la France, 5/1999 (no 99) , p. 1021-1046,
    45. Pierre Laforgue. "Naïveté, modèle et idéal dans le Salon de 1846 de Baudelaire". In: Romantisme, 1997, n°98. Influences. pp. 65-73,
    46. Milat Christian, « Baudelaire, ou la dualité de l'artiste à la poursuite de l'unité primordiale », Revue d'histoire littéraire de la France, 4/1997 (no 97) , p. 571-588, 
    47. Dayre Éric. "Baudelaire, traducteur de Thomas De Quincey, une prosaïque comparée de la modernité". In: Romantisme, 1999, n°106. Traduire au xixe siècle. pp. 31-51,
    48. Gasarian Gérard. "Baudelaire et ses sœurs". In: Littérature, N°117, 2000. La mise à distance. pp. 53-69,
    49. Gosserez Laurence. "Modernité baudelairienne et « décadence » latine : le poète latin Prudence, une source de Baudelaire ?". In: Bulletin de l'Association Guillaume Budé, n°3, octobre 2000. pp. 247-258,
    50. Maillard Pascal. "L'Allégorie Baudelaire. Poétique d'une métafigure du discours". In: Romantisme, 2000, n°107. Figures. pp. 37-48,
    51. Saminadayar-Perrin Corinne. "Baudelaire poète latin". In: Romantisme, 2001, n°113. L'Antiquité. pp. 87-103,
    52. Schneider Laurent. "L'amour de l'apparence : Baudelaire, Nietzsche". In: Romantisme, 2002, n°115. De ceci à cela. pp. 83-91,
    53. PIETROMARCHI Luca. "Le portrait du poète : Baudelaire par Gautier". In: Cahiers de l'Association internationale des études françaises, 2003, N°55. pp. 519-531,
    54. Brix Michel. "Baudelaire, «disciple» d'Edgar Poe ?". In: Romantisme, 2003, n°122. Maîtres et disciples. pp. 55-69,
    55. Michèle Kuntz, « La muse au corps à corps », Le Portique, 10 | 2002, mis en ligne le 02 juin 2005,
    56. Jossua Jean-Pierre, « Quelques interprétations de la religion de Baudelaire », Recherches de Science Religieuse, 2/2006 (Tome 94) , p. 169-191,
    57. Carpenter Scott, « Entre rue et boulevard : les chemins de l'allégorie chez Baudelaire », Romantisme, 4/2006 (n° 134) , p. 55-65, 
    58. Cavallin Jean-Christophe. "Baudelaire et « l'homme d'Ovide »". In: Cahiers de l'Association internationale des études françaises, 2006, N°58. pp. 341-357,
    59. Brunel Pierre, « Grâce(s) noire(s). Au sujet de Baudelaire et Senghor », Littératures classiques, 2/2006 (N° 60) , p. 61-72, 
    60. Benoit Léger, "Traduction négative et traduction littérale  : les traducteurs de Poe en 1857", Études françaises, vol. 43, n° 2, 2007, p. 85-98, 
    61. Michael Edwards,  « Shakespeare, Baudelaire », Actes des congrès de la Société française Shakespeare, 18 | 2000, mis en ligne le 04 février 2007,
    62. Jean-Michel Adam et Ute Heidmann, « Entre recueil et intertextes : le poème.Autour de l’insertion de « Sonnet d’automne »dans Les Fleurs du Mal de 1861 », Semen, 24 | 2007, mis en ligne le 24 janvier 2008,
    63. Alain Vaillant : "Conversations sous influence. Balzac, Baudelaire, Flaubert, Mallarmé". In: Romantisme, 1997, n°98. Influences. pp. 97-110 | "Baudelaire, artiste moderne de la "poésie-journal"", Études littéraires, vol. 40, n° 3, 2009, p. 43-60,
    64. Françoise Meltzer, « On the Question of Aufhebung: Baudelaire, Bataille and Sartre », RCCS Annual Review, #0 | 2009, Online since 01 July 2009 (article existant en portugais ), 
    65. Monginot Benoît, « Allégorie et tautologie : la politique du poème, de Baudelaire à Mallarmé », Romantisme, 2/2011, (n°152), p. 109-123,
    66. Bohac Barbara, « Baudelaire et Liszt : le génie de la rhapsodie », Romantisme 1/2011 (n°151) , p. 87-99, 
    67. Laplantine Chloé, « La langue de Baudelaire », Le français aujourd'hui, 4/2011 (n°175) , p. 47-54,
    68. Semen, 33|2012, Les notes manuscrites de Benveniste sur la langue de Baudelaire : Jean-Michel Adam et Chloé Laplantine, « Présentation » | Jean-Michel Adam, « Les problèmes du discours poétique selon Benveniste » | Gérard Dessons, « Le Baudelaire de Benveniste entre stylistique et poétique » | Chloé Laplantine, « « La langue de Baudelaire », une culturologie » | Jean-Claude Coquet, « Quelques remarques sur le langage iconique » | Jean-Marie Viprey, « Le Discours poétique et son vocabulaire » | Irène Fenoglio, « Benveniste auteur d’une recherche inachevée sur « le discours poétique » et non d’un « Baudelaire » » , 
    69. Pierre Loubier, « Baudelaire et l’élégie », Babel, 12 | 2005, mis en ligne le 12 juin 2012,
    70. Jean-Pierre Cotten, « L’effraction du symbolique », Philosophique, 2 | 1999, mis en ligne le 06 avril 2012,
    71. Alain Vaillant, « Modernité et culture du rire », Cahiers de Narratologie, 25 | 2013, mis en ligne le 20 décembre 2013
    72. Jean-Christophe Valtat, « « Cabinets de Cristal » : Modèles techniques de l’expérience visionnaire chez Blake, Nerval et Baudelaire », Bulletin du Centre de recherche français à Jérusalem, 24 | 2013, mis en ligne le 20 juin 2013,
    73. Revue italienne d’études françaises, Varia,  4 | 2014, Sous la direction de Francesco Fiorentino, Traduire Baudelaire : Anne Schoysman, « Traduire Baudelaire » | Antonio Prete, « À l’ombre des Fleurs du mal. Variations d’un traducteur » Mario Richter, « De la difficulté de traduire Baudelaire en italien » | Michela Landi,  « « À une belle infidèle » : de quelques “liaisons” de Baudelaire (et de leur traduction) » | Luca Pietromarchi, « La prose qui viendra : les Fleurs du mal de Giorgio Caproni » | Carol Clark,  « La douceur baudelairienne : problèmes de traduction » | Elisa Martín Ortega, « Trois poèmes des Fleurs du mal en espagnol : un exercice de traduction comparée » | Gérard Raulet, « L’atelier du traducteur. Benjamin et les Tableaux parisiens » | Clemens-Carl Härle, « L’œuvre et les phénomènes. Le Baudelaire de Benjamin »,
    74. Jean-Pierre Bertrand, "Rythme et poésie fin de siècle : Baudelaire-Rimbaud-Mallarmé", Presses universitaires de la Méditerranée, 2014.



    Vidéos
     


    1. Baudelaire entre le Ciel et l'Enfer (Michel Cazenave, Les Vivants et les dieux), 
    2. L'or et la boue, Charles Baudelaire : Deuxième partie : écrivain et critique 

      La date/heure actuelle est Sam 19 Aoû 2017 - 1:51