Bibliothèque numérique & espace numérique de travail


    Se constituer une bibliothèque (philo)

    Partagez

    Silentio

    Messages : 2475
    Date d'inscription : 30/01/2011
    Age : 28
    Localisation : Paris

    Re: Se constituer une bibliothèque (philo)

    Message  Silentio le Lun 5 Oct 2015 - 22:54

    Oui, la vie quotidienne. C'est bien cela. Je voudrais savoir comment c'était pour un Romain de se conduire et de se penser sujet de ses propres actions dans la cité au jour le jour, que ce soit sur le plan de la citoyenneté, de la sexualité ou encore de la religion. J'avais beaucoup lu et travaillé le dernier Foucault, mais il me semble qu'il intellectualise la chose, au sens où les usages qu'il étudie réfèrent à des discours philosophiques. Il me semble qu'il s'agit plus de l'écriture de traités moraux par les philosophes que de leur mise en œuvre par les gens ordinaires. De sorte que je n'ai pas l'impression que ces textes reflètent vraiment les pratiques et les valeurs de leur époque, ni qu'ils aient pu influencer d'autres personnes que des philosophes, même si ces auteurs sont devenus par la suite des références et des exemples. Cependant, mon but est, comme avec Foucault, de penser la différence propre à notre époque et s'il est possible de s'inspirer d'un modèle romain pour penser une autre éthique en l'absence de toute notion d'identité.

    J'avais particulièrement aimé cet entretien avec Florence Dupont (historienne et fille de Pierre Grimal) :
    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
    avatar
    Le Politiste

    Messages : 18
    Date d'inscription : 28/07/2015

    Re: Se constituer une bibliothèque (philo)

    Message  Le Politiste le Lun 5 Oct 2015 - 23:14

    Je ne vois pas de bonne synthèse qui traite de la vie quotidienne dans son intégralité. L'approche thématique semble la plus pertinente, surtout parce qu'elle évite de penser trop vite.
    Veyne est l'auteur d'un article fameux sur l'homosexualité (dont l'article que vous citez fait échos)  :  http://www.persee.fr/doc/comm_0588-8018_1982_num_35_1_1519?h=homosexualité&h=veyne
    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:il me semble qu'il intellectualise la chose, au sens où les usages qu'il étudie réfèrent à des discours philosophiques. Il me semble qu'il s'agit plus de l'écriture de traités moraux par les philosophes que de leur mise en œuvre par les gens ordinaires.
    Il y a là une véritable problème lié aux sources dont nous disposons. Nous ne savons rien du vulgus, les écrits qui nous sont parvenus viennent de la sphère aristocratique. Vous pouvez par contre vous penchez sur les épitaphes, qui sont d'une réelle richesse en ce qui concerne la vie quotidienne.
    Ce qui peut être pertinent, surtout pour une approche liée à l'Éthique, c'est de s'intéresser à l'univers intellectuel de ces Romains :  Moatti Cl. "La raison des Romains", ou encore certains ouvrages de Guérin C. peuvent vous intéresser. Il faudra, aussi, se pencher sur le problème de l'influence grecque sur la pensée politique romaine; typiquement, penchez vous sur les questions que soulève l'influence stoïcienne auprès de Tiberius Gracchus et de Scipion Emilien.
    Je reste là focalisé sur la période medio/tardo républicaine. Pour l'Empire, je ne suis pas compétent :lol:.


    Edit : "Le métier de citoyen (...)" de Nicolet Cl. participe aussi de la compréhension de cet univers intellectuel, avec une réserve tout de même; c'est un ouvrage qui est orienté vers les aspects politiques (pour lesquels la bibliographie est pour le moins conséquente).
    avatar
    Vangelis
    Princeps
    Princeps

    Messages : 1426
    Date d'inscription : 11/03/2011

    Re: Se constituer une bibliothèque (philo)

    Message  Vangelis le Mar 6 Oct 2015 - 16:05

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:J'aimerais avoir quelques connaissances en science physique pour un de mes cours, et comme mon niveau en ce domaine laisse à désirer, est-ce que quelqu'un sait si ce petit livre est adéquat ? 

    Carlo Rovelli - Sept brèves leçons de physiques

    Si certains connaissent de bonnes références pour commencer à entendre quelque chose à la science, je suis preneur !

    C'est extrêmement vaste comme domaine et le livre dont vous parlez ne s'intéresse qu'aux quelques questions les plus populaires du moment.
    avatar
    Desassocega

    Messages : 2815
    Date d'inscription : 02/04/2011

    Re: Se constituer une bibliothèque (philo)

    Message  Desassocega le Mar 6 Oct 2015 - 17:25

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:J'aimerais avoir quelques connaissances en science physique pour un de mes cours, et comme mon niveau en ce domaine laisse à désirer, est-ce que quelqu'un sait si ce petit livre est adéquat ? 

    Carlo Rovelli - Sept brèves leçons de physiques

    Si certains connaissent de bonnes références pour commencer à entendre quelque chose à la science, je suis preneur !

    C'est extrêmement vaste comme domaine et le livre dont vous parlez ne s'intéresse qu'aux quelques questions les plus populaires du moment.

    Je vois. 
    Je pensais également lire le célèbre livre de Kuhn sur les révolutions scientifiques, est-il accessible sans connaissance précise sur le sujet ?


    Dernière édition par Vangelis le Mar 6 Oct 2015 - 21:33, édité 1 fois (Raison : Orthographe : Kuhn.)
    avatar
    Vangelis
    Princeps
    Princeps

    Messages : 1426
    Date d'inscription : 11/03/2011

    Re: Se constituer une bibliothèque (philo)

    Message  Vangelis le Mar 6 Oct 2015 - 23:09

    Vous pouvez le lire mais il appartient au domaine de l'épistémologie. Or j'ai cru comprendre que vous vouliez avoir une base scientifique.

    Il y a Physique d'Eugène Hecht chez De Boeck (pas donné) ou les cours de physiques de Richard Phillips Feynman chez Dunod (plusieurs volumes).
    avatar
    Desassocega

    Messages : 2815
    Date d'inscription : 02/04/2011

    Re: Se constituer une bibliothèque (philo)

    Message  Desassocega le Mer 7 Oct 2015 - 0:39

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Vous pouvez le lire mais il appartient au domaine de l'épistémologie. Or j'ai cru comprendre que vous vouliez avoir une base scientifique.

    Il y a Physique d'Eugène Hecht chez De Boeck (pas donné) ou les cours de physiques de Richard Phillips Feynman chez Dunod (plusieurs volumes).

    En effet le livre de Hecht a l'air assez complet et surtout très pédagogique (ce qui est important pour l'inculte que je suis en science), ceci dit le livre est très cher. Mais je le trouverai certainement en bibliothèque.
    avatar
    Crosswind

    Messages : 341
    Date d'inscription : 20/06/2014

    Re: Se constituer une bibliothèque (philo)

    Message  Crosswind le Mer 7 Oct 2015 - 10:03

    Puisque l'on parle de Richard Feynman, je ne peux que vous recommander "Lumière et matière : une étrange histoire"... Vous serez - agréablement - surpris.

    Cela dit, il faut se méfier des vulgarisations scientifiques qui traitent de la physique quantique, cette discipline et ses paradoxes entraînent volontiers l'excès, et la tentation d'adhérer à l'une ou l'autre interprétation sur base d'une simple conviction nuit à la portée épistémologique de l'affaire. 

    Cependant, l'un des moins mauvais livre sur le sujet que j'ai pu lire (oh, là je suis mauvaise langue, il est plutôt bon ce bouquin) est "L'univers quantique ; tout ce qui peut arriver arrive..." de Brian Cox et Jeff Forshaw. Excellent pour acquérir une partie des bases théoriques nécessaires à toute réflexion sérieuse sur le sujet.

    Silentio

    Messages : 2475
    Date d'inscription : 30/01/2011
    Age : 28
    Localisation : Paris

    Re: Se constituer une bibliothèque (philo)

    Message  Silentio le Jeu 22 Oct 2015 - 21:39

    Quelqu'un connaitrait-il un ouvrage comparant les philosophies des grands auteurs russes (de Pouchkine à Bounine) les unes avec les autres ? Je précise : ni Chestov ni George Steiner.

    Silentio

    Messages : 2475
    Date d'inscription : 30/01/2011
    Age : 28
    Localisation : Paris

    Re: Se constituer une bibliothèque (philo)

    Message  Silentio le Mer 28 Oct 2015 - 16:15

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Si certains connaissent de bonnes références pour commencer à entendre quelque chose à la science, je suis preneur !
    Sur un autre forum, AntiSubjectiviste a cité Qu'est-ce que la science ? de Chalmers.
    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
    (Voilà pour les informations, je vous incite à l'acheter en librairie.)
    avatar
    Héliogabale

    Messages : 14
    Date d'inscription : 23/03/2015
    Age : 25
    Localisation : là où il y a eu un temple de Raison

    Re: Se constituer une bibliothèque (philo)

    Message  Héliogabale le Ven 11 Déc 2015 - 2:37

    Bonsoir,

    En effet, cela fait longtemps que je n'ai pas mis les mains sur le clavier pour envoyer un message en ces lieux.

    Je suis dans cette angoisse de la constitution, certes d'une bibliothèque, mais une bibliothèque en l'optique du concours à l'agrégation. Il serait peut être en effet, très réducteur de réduire un concours de philosophie à une simple bibliothèque, quoique cerner du moins les livres principaux pouvant donner une base d'ouverture envers les différentes thématiques de la philosophie, je recherche ces fameux "classiques".
    Bien que je sois en L3, j'ai certes "encore le temps", si je peux dire ainsi, mais plus tôt je commencerai, plus tôt je serai effectif les années qui suivront.

    Un doctorant contractuel de ma faculté m'a conseillé quelques livres, mais cette Bibliographie me semble passer à côté de quelques œuvres majeures de la philosophie, c'est pour cela que mes quelques ajouts seront en couleur.

    _République - Platon
    _Métaphysique - Aristote
    _Physique - Aristote
    _Léviathan - Hobbes
    _Contrat Social - Rousseau
    _Le prince - Machiavel
    _Pensée - Pascal



    _Les Principes de la Connaissance Humaine Berkeley
    _Trois Dialogues entre Hylas et Philonous - Berkeley (Berkeley me semble original, les thèses immatérialistes permettent de basculer sur le nominalisme, et les problèmes de la Langue)
    _Enquête sur l'entendement Humain - Hume

    _Méditation Métaphysique - Descartes
    _discours de la métaphysique - Leibniz 


    _Traité de la réforme de l'entendement - Spinoza ( certes inachevé mais traite de ce qui me semble être introducteur pour l'Éthique, et de la Méthode dont on trouvera un précieux écho pour le chapitre 7 de la réforme de l’interprétation du Traité Théologie Politique)


    _Ethique - Spinoza 


    _Traité Théologico-politique - Spinoza (incompréhension totale de l'absence de cette œuvre dans sa liste, puisqu'il s'agit d'un texte certes d'actualité, mais également un livre qui a réformé l'histoire de l'interprétation (cf Chapitre 7 qui traite de l'exégèse))


    _Critique de la raison pure - Kant, 
    _métaphysique des mœurs - Kant


    _phénoménologie de l’esprit - Hegel
    _La généalogie de la morale - Nietzsche


    _Totalité et infini - Levinas 
    _être et étant de Heidegger
    _L'être et le Néant - Sartre
    _évolution créatrice - Bergson

    J'espère que vous pourrez me corriger, ou compléter ma liste, je vous remercie grandement.

    Silentio

    Messages : 2475
    Date d'inscription : 30/01/2011
    Age : 28
    Localisation : Paris

    Re: Se constituer une bibliothèque (philo)

    Message  Silentio le Ven 11 Déc 2015 - 13:28

    En gros, il vous faut connaître les classiques... Cela dit, un professeur vous conseillera toujours de vous spécialiser, de choisir trois auteurs à connaître sur le bout des ongles et que vous pourriez employer à n'importe quel sujet en les opposant entre eux. Parce que, c'est bien joli d'avoir un aperçu d'ensemble, mais le concours ne consiste pas en une épreuve d'histoire de la philosophie et si vous tombez sur un auteur au programme, il faudra être très pointu. Donc, en plus de la bibliographie indiquée pour l'examen, je vous suggère de vous attarder sur quelques auteurs seulement, de ne pas vous disperser. Par exemple : Aristote - Spinoza - Kant. (De toute façon, les grands classiques ressortent en permanence.) Le mieux serait de lire leurs œuvres intégralement. Sauf que, vous n'en avez pas forcément le temps et la tâche est colossale. Il vous faut donc connaître leurs œuvres principales et faire des choix stratégiques. (Ce qui ne vaut pas pour Spinoza, dont vous pouvez et devez tout lire.) Cela implique également de diviser le travail par thème (morale, politique, métaphysique, etc.). Par ailleurs, il y a des interprétations canoniques qui font référence, et il vous faudra lire un certain nombre de commentateurs.

    N'hésitez pas non plus à solliciter de l'aide sur [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
    avatar
    JimmyB

    Messages : 853
    Date d'inscription : 25/04/2012
    Age : 29

    Re: Se constituer une bibliothèque (philo)

    Message  JimmyB le Sam 12 Déc 2015 - 17:06

    J'ajouterais même qu'il vaut mieux s'aventurer soi même dans la spécialisation d'auteurs peu connus ou moins classiques afin de "sortir du lot". Vous serez aisément guidés pour connaître les incontournables.
    avatar
    Desassocega

    Messages : 2815
    Date d'inscription : 02/04/2011

    Re: Se constituer une bibliothèque (philo)

    Message  Desassocega le Dim 13 Déc 2015 - 20:47

    J'ajoute ici la demande de Prozac : 


    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Bonsoir,

    Je cherche des conseils de lectures abordables concernant le déterminisme. Je me serait bien attaqué à l’Éthique de Spinoza mais étant un grand novice je risque certainement de m'y casser les dents. Existe-t-il des ouvrages de vulgarisation sur le sujet ? (la vulgarisation existe-t-elle en philo ?... )
    Ou simplement des ouvrages à faible teneur en termes spécifiques à la philosophie qui m'éviterai les allers-retours dico<->livre ?

    Merci en tout cas [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


    Vous pouvez déjà commencer par consulter le dictionnaire philosophique de Lalande, qui vous donnera une base conceptuelle ainsi que de bonnes pistes pour ensuite entrer dans le détails des œuvres (Descartes, Spinoza, Rousseau, Kant, Nietzsche, etc.).
    Toutefois je vous conseille déjà une œuvre : Essai sur le libre arbitre de Schopenhauer, qui est excellent !

    Silentio

    Messages : 2475
    Date d'inscription : 30/01/2011
    Age : 28
    Localisation : Paris

    Re: Se constituer une bibliothèque (philo)

    Message  Silentio le Dim 13 Déc 2015 - 21:23

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:J'ajouterais même qu'il vaut mieux s'aventurer soi même dans la spécialisation d'auteurs peu connus ou moins classiques afin de "sortir du lot". Vous serez aisément guidés pour connaître les incontournables.
    En revanche, l'originalité ne paie pas, à moins d'avoir le niveau.
    avatar
    Héliogabale

    Messages : 14
    Date d'inscription : 23/03/2015
    Age : 25
    Localisation : là où il y a eu un temple de Raison

    Re: Se constituer une bibliothèque (philo)

    Message  Héliogabale le Dim 13 Déc 2015 - 23:00

    Je vous remercie pour vos précieux conseils, bien évidemment je me spécialise petit à petit, je trouve mes auteurs, cependant on m'a également conseillé de prendre un auteur classique par l'étendu de son travail. 
    Les philosophes à système m'intéressent beaucoup, en particulier Hegel, et étudier les autres sera pour moi un plaisir.
    je n'aurais pas le choix de regarder du côté de Nietzsche pour l'anti-système.



    Pour Prozac, je lui conseillerai de lire le livre de la collection Que sais-je sur Spinoza et le Spinozisme de Moreau, spécialiste dans le genre, vraiment bien vulgarisé et bien précis. Puis de commencer par le Traité de la réforme de l'entendement (une 30 aines de pages afin cerner les échafaudages du système de Spinoza), certes inachevé mais c'est déjà un bel ébauche avant l'Éthique, et après d'étudier le traité théologico-politique, qui est une belle application pratique de cet Éthique.
    avatar
    JimmyB

    Messages : 853
    Date d'inscription : 25/04/2012
    Age : 29

    Re: Se constituer une bibliothèque (philo)

    Message  JimmyB le Jeu 17 Déc 2015 - 19:32

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:J'ajouterais même qu'il vaut mieux s'aventurer soi même dans la spécialisation d'auteurs peu connus ou moins classiques afin de "sortir du lot". Vous serez aisément guidés pour connaître les incontournables.
    En revanche, l'originalité ne paie pas, à moins d'avoir le niveau.

    Alors j'ai eu de la chance, je ne sais si une telle généralité est "à propos".

    Silentio

    Messages : 2475
    Date d'inscription : 30/01/2011
    Age : 28
    Localisation : Paris

    Re: Se constituer une bibliothèque (philo)

    Message  Silentio le Jeu 17 Déc 2015 - 20:12

    Je pense que c'est prendre beaucoup de risques. Cela peut marcher si vous êtes très sérieux. Manifestement, vous l'avez été. Mais les examinateurs attendent les candidats au tournant, et sont d'autant plus exigeants avec ceux qui sortent des sentiers battus. Encore une fois, si vous vous donnez les moyens de vos ambitions, pourquoi pas. Cela demande énormément de travail, plus encore que de se focaliser sur quelques classiques. Parce que, tout de même, on n'exige pas que vous vous répandiez en connaissances mal digérées, mais que vous soyez précis. Voilà, en tout cas, ce à quoi j'ai été confronté lors de l'agrégation. Et pourquoi je n'ai pas été à la hauteur. La mise en garde passée, la pratique fait que de toute façon vous serez tôt ou tard confronté à bon nombre d'auteurs et de commentateurs, tout en étant finalement relié (là gît toutefois le risque de se perdre).
    avatar
    Desassocega

    Messages : 2815
    Date d'inscription : 02/04/2011

    Re: Se constituer une bibliothèque (philo)

    Message  Desassocega le Lun 11 Jan 2016 - 14:42

    Dans le cadre d'un cours sur Bergson, il nous a été conseillé de choisir entre deux ouvrages : celui de Jankélévitch ou celui de Deleuze. Lequel, selon vous, est le meilleur ?


    D'autre part, quel ouvrage me conseilleriez-vous pour me familiariser avec le thème du "rituel" ?

    Silentio

    Messages : 2475
    Date d'inscription : 30/01/2011
    Age : 28
    Localisation : Paris

    Re: Se constituer une bibliothèque (philo)

    Message  Silentio le Lun 11 Jan 2016 - 15:42

    Plutôt Jankélévitch, car l'écriture de Deleuze est très sèche. C'est une lecture difficile. En plus, il tend à faire de Bergson un matérialiste. Je pense que le texte de Jankélévitch est plus clair et ressemble plus à un cours classique. Deleuze, lui, ne semble jamais se soucier d'introduire peu à peu son lecteur à une pensée.

    Je vous recommande également les ouvrages de Gouhier en lecture secondaire. Concernant les spécialistes contemporains, évitez Frédéric Worms qui est trop simpliste. David Lapoujade est un bon professeur mais ses textes sont difficiles à cerner sans une bonne connaissance préalable de la pensée de Bergson. Le grand spécialiste est Camille Riquier, mais ce ne sera pas abordable pour vous. A savoir aussi que l'édition PUF des œuvres de Bergson contient à chaque fois un dossier très clair et détaillé sur le volume que vous vous apprêterez à lire.

    Concernant le rituel, c'est une notion d'anthropologie. Là spontanément je n'ai pas d'auteur en tête. Essayez peut-être de vous renseigner à partir de Durkheim, Mauss et Lévi-Strauss. Vous devriez bien trouver quelque chose dans leurs œuvres respectives.
    avatar
    Desassocega

    Messages : 2815
    Date d'inscription : 02/04/2011

    Re: Se constituer une bibliothèque (philo)

    Message  Desassocega le Lun 11 Jan 2016 - 16:32

    Merci pour ces indications, j'en prends bonne note !
    avatar
    Zingaro
    Consul moderabilis
    Consul moderabilis

    Messages : 556
    Date d'inscription : 24/01/2012

    Re: Se constituer une bibliothèque (philo)

    Message  Zingaro le Lun 11 Jan 2016 - 23:10

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
    quel ouvrage me conseilleriez-vous pour me familiariser avec le thème du "rituel" ?
    En anthropologie, la première "contribution mémorable" à l'étude de l'élaboration des rituels est celle de A. Van Gennep, dans Les rites de passage (1990) - selon le Dictionnaire de l'ethnologie et de l'anthropologie de Bonte et Izard (1991), aussi mentionné dans les autres dictionnaires à ma disposition. Par ailleurs C. Lévi-Strauss dans le "Finale" de L'homme nu (1972) tente de déterminer les caractères spécifiques du rituel (objet d'étude ne faisant pas en anthropologie l'objet d'une spécialisation particulière). Durkheim est également mentionné et a eu une influence considérable, cf. Les formes élémentaires de la vie religieuse (1912), ainsi que Goffmann.
    Je vous conseillerais de commencer par Van Gennep, pour l'anthropologie.
    Au-delà, il y a le versant de l'éthologie avec notamment Huxley, Le Comportement rituel chez l'homme et l'animal (1972), et le versant de la psychologie avec A.P. Fiske "Cultural rituals and Obsessive-Compulsive disorder" (1994).
    avatar
    Desassocega

    Messages : 2815
    Date d'inscription : 02/04/2011

    Re: Se constituer une bibliothèque (philo)

    Message  Desassocega le Mar 12 Jan 2016 - 0:18

    Merci beaucoup pour ces références précises ! Le livre de Van Gennep a l'air très bien pour ce que je cherche.
    avatar
    Desassocega

    Messages : 2815
    Date d'inscription : 02/04/2011

    Re: Se constituer une bibliothèque (philo)

    Message  Desassocega le Lun 15 Fév 2016 - 13:18

    Envisageant pour mes futures études un parcours de traduction/traductologie/linguistique, je compte m'intéresser les prochains mois à la langue. Je cherche ainsi en ce moment une bonne histoire de la langue française, qui permettrait de saisir ce que Darmesteter appelle "la vie des mots dans leurs significations". Après quelques recherches je suis tombé sur celle de Ferdinand Brunot, en 12 volumes. Quelqu'un aurait-il des informations à son sujet : est-ce la plus complète que l'on puisse trouver ? Constitue t-elle une référence sinon incontournable, au moins très solide sur la question ? Ou bien est-elle un peu dépassée, au regard de l'évolution de la linguistique du XXe siècle ? Est-elle lisible pour quelqu'un qui, loin d'être un débutant, est tout aussi loin d'être un spécialiste ?


    Dernière édition par Desassocega le Lun 15 Fév 2016 - 14:13, édité 1 fois

    Silentio

    Messages : 2475
    Date d'inscription : 30/01/2011
    Age : 28
    Localisation : Paris

    Re: Se constituer une bibliothèque (philo)

    Message  Silentio le Lun 15 Fév 2016 - 13:28

    La question qui me vient tout de suite à l'esprit est la suivante : avez-vous vraiment le besoin et le temps de lire douze volumes ? Est-ce qu'il n'y a pas des ouvrages plus courts qui vous exposeront succinctement les thèses de l'auteur ? N'avez-vous pas d'abord besoin d'une introduction pour commencer à vous repérer sur la question ? Y a-t-il des histoires de la langue plus brèves ? Des synthèses peut-être ?

    Bref, je sais que c'est un gros mot, mais pensez aussi à l'efficacité de vos recherches. D'autant plus que cette histoire de la langue vous sera, je suppose, un outil de support et comme tel un apport secondaire.
    avatar
    Desassocega

    Messages : 2815
    Date d'inscription : 02/04/2011

    Re: Se constituer une bibliothèque (philo)

    Message  Desassocega le Lun 15 Fév 2016 - 14:19

    Je n'envisageais bien sûr pas cette lecture comme suivie ! 12 volumes sur la langue française, ça ne peut se lire comme un roman. Je l'envisageais plus comme une source solide à portée de main que je puisse ouvrir à n'importe quel moment selon l'étude. Il y a en effet des ouvrages plus petits, plus synthétiques, et j'en aurai évidemment besoin (d'ailleurs, si certains vous viennent à l'esprit, n'hésitez pas à m'en faire part !), mais pas de la même manière. Les deux types d'ouvrages prennent en charge des fonctions différentes dans la formation d'une étude de la langue. L'un ne peut remplacer l'autre et vice versa.

    Silentio

    Messages : 2475
    Date d'inscription : 30/01/2011
    Age : 28
    Localisation : Paris

    Re: Se constituer une bibliothèque (philo)

    Message  Silentio le Lun 15 Fév 2016 - 14:34

    Vous avez raison, c'est un usage particulier et cette ressource vous sera utile si vous allez jusqu'à la thèse et au-delà. Malheureusement, je n'ai pas de référence à vous conseiller dans ce domaine. Euterpe devrait savoir.

    Silentio

    Messages : 2475
    Date d'inscription : 30/01/2011
    Age : 28
    Localisation : Paris

    Re: Se constituer une bibliothèque (philo)

    Message  Silentio le Lun 22 Fév 2016 - 23:03

    Dans un autre topic, Euterpe disait ceci :
    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Ils sont rares ceux qui, comme Nietzsche, comprennent le monde tel qu'il est et tel qu'il va. Je parle du monde moderne, toujours changeant, mais toujours égal à lui-même. Comparez tous ceux qui ont compris notre monde : ils connaissaient l'histoire ; tous, ils étaient, profondément, intimement, philosophiquement historiens. Connaissez-vous beaucoup de philosophes contemporains qui connaissent l'histoire, qui sont historiens ?
    Pour ma part, je connais surtout l'histoire des idées, ou plutôt j'ai lu des philosophes qui, pour justifier leur entreprise ou de se positionner par rapport à leurs prédécesseurs, ont chaque fois eu besoin de décrire à nouveaux frais ce qu'a été la philosophie jusqu'à eux (ou : d'inventer un nouveau vocabulaire à cet effet, comme dirait Rorty). Mais sur le plan de l'histoire des hommes et des sociétés, si je me tiens informé par les journaux ou les revues par exemple, je ne lis quasiment pas d'ouvrages historiques (ou à peine : quelques livres sur l'Antiquité ou la littérature). Je me demande donc s'il y a quelques références fondamentales et incontournables à connaître, s'il est possible de constituer un corpus "basique" autour de grands thèmes relatifs à la modernité.

    Peut-être qu'Euterpe et Le Politiste pourront me conseiller - ou me dire que ce projet est trop ambitieux et flou.
    avatar
    Le Politiste

    Messages : 18
    Date d'inscription : 28/07/2015

    Re: Se constituer une bibliothèque (philo)

    Message  Le Politiste le Mer 24 Fév 2016 - 1:49

    Je suis un antiquisant pur sucre, aussi je ne suis pas certain d'être le plus indiqué sur cette question de la "modernité". Pour moi, après les Byzantins, c'est du journalisme :lol: .

    A priori, je n'ai pas de "programme" de lecture. Je suis partisan de débuter par la découverte des Amériques. C'est unr rupture commode, qui permet d'observer des dynamiques assez actuelles (métissage, acculturation, violence accrue). S.Gruzinski, "La colonisation de l'imaginaire" devrait vous plaire. Après, il est impossible de faire l'impasse sur la Révolution française, avec le secours de M. Vovelle et de sa bibliographie et un ouvrage plus récent : M. BRIARD, P. DUPUIS, La Révolution française, Dynamiques, influences, débats, 1787 – 1804.
    Pour la suite, les 3 "ère" d'Hobsbawm me semblent aussi plaisantes à lire qu'utiles.
    Ce n'est pas exhaustif, mais il n'y a rien "à jeter" là dedans. Je préfère éviter les synthèses hyper populaires, comme celles de Bernstein et Milza ; on s'ennuit ferme, c'est littéralement assommant.

    kercoz

    Messages : 479
    Date d'inscription : 23/11/2013

    Re: Se constituer une bibliothèque (philo)

    Message  kercoz le Mer 24 Fév 2016 - 8:37

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:

    D'autre part, quel ouvrage me conseilleriez-vous pour me familiariser avec le thème du "rituel" ?

    Je n' avais pas vu cette demande. Avec beaucoup de retard, je vous conseille de vous intéresser simultanément au "Rituel" et au "Rite".
    Les "Rites" pouvant être considérés comme des rituels inconscients.
    Les deux procédures ont le même but: conserver une rigidité comportementale de l' individu et du groupe. Ces comportements ayant été " gagnants" pour l' espèce.
    Le rituel pouvant être considéré comme une "mémoire courte" ( monument aux morts, déguisement du juge ,fêtes etc), alors que les "rites" , inconscients ou peu conscients s' appuient sur l' instinct et ont pour seul rôle l' inhibition de l' agressivité entre individus.
    Le rituel cache souvent du rite : un hymne national donne la chair de poule. La chair de poule est une procédure archaïque d'agressivité démonstrative chargée d' impressionner l' ennemi en redressant les poils et donc en semblant augmenter de volume.

    Il y a une suite logique de lecture en débutant par K.Lorenz ( L' agression une histoire du mal) et E. Goffman (Les rites d' interaction ; La mise en scène de la vie quotidienne). Bourdieu, dans "Questions de Sociologie" aborde aussi ces problématiques.

    Silentio

    Messages : 2475
    Date d'inscription : 30/01/2011
    Age : 28
    Localisation : Paris

    Re: Se constituer une bibliothèque (philo)

    Message  Silentio le Mer 24 Fév 2016 - 9:48

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Je suis un antiquisant pur sucre, aussi je ne suis pas certain d'être le plus indiqué sur cette question de la "modernité". Pour moi, après les Byzantins, c'est du journalisme :lol: .

    A priori, je n'ai pas de "programme" de lecture. Je suis partisan de débuter par la découverte des Amériques. C'est unr rupture commode, qui permet d'observer des dynamiques assez actuelles (métissage, acculturation, violence accrue). S.Gruzinski, "La colonisation de l'imaginaire" devrait vous plaire. Après, il est impossible de faire l'impasse sur la Révolution française, avec le secours de M. Vovelle et de sa bibliographie et un ouvrage plus récent : M. BRIARD, P. DUPUIS, La Révolution française, Dynamiques, influences, débats, 1787 – 1804.
    Pour la suite, les 3 "ère" d'Hobsbawm me semblent aussi plaisantes à lire qu'utiles.
    Ce n'est pas exhaustif, mais il n'y a rien "à jeter" là dedans. Je préfère éviter les synthèses hyper populaires, comme celles de Bernstein et Milza ; on s'ennuit ferme, c'est littéralement assommant.
    Merci ! Le hic c'est que ce sont des ouvrages financièrement inabordables pour moi. Vous connaissez peut-être des synthèses pas trop assommantes (ni trop longues) ?

    Je retiens quand même Hobsbawm. C'est un marxiste, non ?
    avatar
    Le Politiste

    Messages : 18
    Date d'inscription : 28/07/2015

    Re: Se constituer une bibliothèque (philo)

    Message  Le Politiste le Mer 24 Fév 2016 - 11:57

    Hobsbawm est léniniste - sauf erreur de ma part.
    Vous avez parcouru les sites de petites annonces ? Je passe souvent par eux. Persee ou Cairn doivent proposer des synthèses critiques - avec la garantie d'un travail de spécialiste. 
    Sinon, il reste les versions pirates. Mais pour le coup, je serai bien en peine de vous renseigner ...
    Le site Herodote.net est tenu par des professeurs d'histoire. Il peut être une première approche, notamment avec ses frises chronologiques et son dictionnaire. 

    Nb : le prix des ouvrages est ridicule. Comment espérer toucher les gens avec des bouquins à 30€ minimum ? Et encore, les ouvrages vraiment spécialisés ne se trouvent pas A moins de 49€, et je ne parle pas des ouvrages "anciens et connus" qui frisent les 200€... ou de la BNF qui rechignent à ouvrir ses portes aux étudiants mais je m'égard.

    Silentio

    Messages : 2475
    Date d'inscription : 30/01/2011
    Age : 28
    Localisation : Paris

    Re: Se constituer une bibliothèque (philo)

    Message  Silentio le Mer 24 Fév 2016 - 12:42

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Nb : le prix des ouvrages est ridicule. Comment espérer toucher les gens avec des bouquins à 30€ minimum ? Et encore, les ouvrages vraiment spécialisés ne se trouvent pas A moins de 49€, et je ne parle pas des ouvrages "anciens et connus" qui frisent les 200€... ou de la BNF qui rechignent à ouvrir ses portes aux étudiants mais je m'égard.
    C'est bien pour cela que je ne lis pas Derrida par exemple. Soit dit en passant, le prix est un argument décisif, pas que pour l'acheteur. Car quand j'entends d'éminents spécialistes enjoindre à lire un auteur "pour tous" ou se plaindre du manque de succès de sa pensée, je me dis qu'ils ont loupé l'essentiel.

    kercoz

    Messages : 479
    Date d'inscription : 23/11/2013

    Re: Se constituer une bibliothèque (philo)

    Message  kercoz le Mer 24 Fév 2016 - 13:10

    Essayez "Maxichoice" qui regroupe les principaux site marchands:
    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
    avatar
    Le Politiste

    Messages : 18
    Date d'inscription : 28/07/2015

    Re: Se constituer une bibliothèque (philo)

    Message  Le Politiste le Mer 24 Fév 2016 - 16:20

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:C'est bien pour cela que je ne lis pas Derrida par exemple. Soit dit en passant, le prix est un argument décisif, pas que pour l'acheteur. Car quand j'entends d'éminents spécialistes enjoindre à lire un auteur "pour tous" ou se plaindre du manque de succès de sa pensée, je me dis qu'ils ont loupé l'essentiel.
    Entièrement d'accord.
    Je vais poser une question de béotien mais,vous n'avez pas de bibliothèque à proximité ?

    Silentio

    Messages : 2475
    Date d'inscription : 30/01/2011
    Age : 28
    Localisation : Paris

    Re: Se constituer une bibliothèque (philo)

    Message  Silentio le Mer 24 Fév 2016 - 18:40

    Si, mais je n'ai pas tellement l'habitude d'en fréquenter. J'ai toujours préféré posséder mon exemplaire et lire dans mon coin.

    Silentio

    Messages : 2475
    Date d'inscription : 30/01/2011
    Age : 28
    Localisation : Paris

    Re: Se constituer une bibliothèque (philo)

    Message  Silentio le Lun 22 Aoû 2016 - 8:21

    Que puis-je lire à propos de la paranoïa ?
    avatar
    Sarastro

    Messages : 22
    Date d'inscription : 21/09/2013

    Re: Se constituer une bibliothèque (philo)

    Message  Sarastro le Ven 13 Jan 2017 - 13:02

    Existe t-il un livre ou une méthode pour apprendre l'allemand en autodidacte ?

    J'apprends déjà le grec en autodidacte avec l'excellente Initiation au grec ancien de Jean-Victor Vernhes, et je cherche quelque chose de similaire.
    Je souhaite surtout pouvoir lire l'allemand, le parler m'intéresse moins dans un premier temps.

    Contenu sponsorisé

    Re: Se constituer une bibliothèque (philo)

    Message  Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Lun 26 Juin 2017 - 19:09