παιδεία | μανθάνω | ἀπομανθάνω

    Se constituer une bibliothèque (philo).

    Partagez
    avatar
    JimmyB

    Messages : 356
    Date d'inscription : 25/04/2012
    Age : 30

    Re: Se constituer une bibliothèque (philo).

    Message  JimmyB le Sam 6 Juil 2013 - 12:25

    Tout dépend de votre ambition quant au sujet, des diverses problématiques que vous souhaitez soulever, des différentes analyses que vous souhaitez appuyer. C'est un champ tellement vaste et qui a été tellement étudié.
    avatar
    Euterpe

    Messages : 2975
    Date d'inscription : 29/01/2011
    Age : 46

    Re: Se constituer une bibliothèque (philo).

    Message  Euterpe le Sam 6 Juil 2013 - 20:33

    Kvothe a écrit:mais la recherche en histoire semble délaisser ces questions.
    Avez-vous frappé à la porte de l'EHESS ? Vous trouverez nécessairement quelqu'un pour accepter de travailler avec vous sur ce point au CESPRA. Donnez-vous jusqu'à début novembre.
    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
    avatar
    Invité
    Invité

    Re: Se constituer une bibliothèque (philo).

    Message  Invité le Mer 7 Aoû 2013 - 22:39

    Je reprends la philo’ en fac l’an prochain, et j’aurais aimé savoir quel(s) ouvrage(s) de méthodologie (dissertation et commentaire de texte) vous me recommanderiez.
    avatar
    Intemporelle

    Messages : 181
    Date d'inscription : 02/08/2012
    Age : 25
    Localisation : Paris

    Re: Se constituer une bibliothèque (philo).

    Message  Intemporelle le Mer 7 Aoû 2013 - 23:13

    Pour ce qui est de la méthodologie pure je ne sais pas trop, mais je vous recommande Problématiques philosophiques de Bernard Baas, un ouvrage qui m'a pas mal servi cette année. Ce sont des dissertations entièrement rédigées de plutôt bonne qualité, ce qui permet de voir comment s'élabore une pensée dans le moule qu'est la dissertation, surtout qu'il y a une insistance particulière sur tout le travail de conceptualisation, ce qui est l'un des traits essentiels de la dissertation.
    avatar
    Invité
    Invité

    Re: Se constituer une bibliothèque (philo).

    Message  Invité le Jeu 8 Aoû 2013 - 20:16

    Merci à vous. Je cherchais un ouvrage assez mécanique retraçant les étapes de l’introduction, par exemple, mais l'observation de dissertations toutes faites remplira cet office :lol: .
    avatar
    Desassocega

    Messages : 1157
    Date d'inscription : 02/04/2011

    Re: Se constituer une bibliothèque (philo).

    Message  Desassocega le Mar 3 Sep 2013 - 21:03

    Le livre de Francastel sur l'Art et la technique est-il une bonne approche pour une réflexion sur le rapport existant entre ces deux notions ? (Puisque l'intitulé de mon programme est "L'art, la technique")...
    avatar
    JimmyB

    Messages : 356
    Date d'inscription : 25/04/2012
    Age : 30

    Re: Se constituer une bibliothèque (philo).

    Message  JimmyB le Mer 4 Sep 2013 - 1:33

    Je n'ai pas lu celui-ci mais Francastel est une référence en histoire de l'art.
    avatar
    Zingaro
    Consul moderabilis
    Consul moderabilis

    Messages : 417
    Date d'inscription : 24/01/2012

    Re: Se constituer une bibliothèque (philo).

    Message  Zingaro le Sam 7 Sep 2013 - 12:17

    Bonjour,

    Avez-vous connaissance d'un dictionnaire des synonymes où les nuances qui les distinguent sont également définies/illustrées ?

    A ce titre, quelques questions : j'ai l'impression qu'il n'y a pas deux synonymes dans la langue française, mais des mots dont les "zones de flottement" se rapprochent jusqu’à se superposer par endroits tout en étant distinctes par d'autres. Tous les synonymes ont-ils entre eux des nuances ? Par exemple ce matin je réfléchissais à la différence entre : le morceau de sucre se dissout dans le café ; le sucre se dilue dans le café. Ici dissoudre et diluer impliquent deux points de vue différents - voire deux processus différents (dissolution du morceau de sucre, dilution du sucre dans le café) -, qui se rejoignent quant au résultat : le café est sucré.

    Comment deux synonymes viennent à cohabiter dans la langue française ? J'ai pensé à la possibilité d'origines différentes : il est concevable que deux mots, désignant la même chose dans deux langues, conduisent à des synonymes. Mais même alors, ne trouvera-t-on pas des nuances entre eux ? Il semble d'abord improbable que deux mots de langues différentes désignent exactement la même chose, à partir du moment où le point de vue sur la chose et la langue qui la désigne sont liés ; chaque langue propose une prise particulière sur le réel. Et encore, même s'ils désignaient la même chose et de la même manière, je trouve étrange l'idée que deux mots dont les significations sont strictement identiques cohabitent sur le long terme dans une seule langue. A mon avis leur cohabitation n'est possible que lorsqu'ils enrichissent la langue d'une certaine manière, c'est-à-dire lorsque l'un est insuffisant à signifier quelque chose que l'autre peut signifier. Autrement, l'un deux disparaîtrait, non ?  

    Merci !
    avatar
    Euterpe

    Messages : 2975
    Date d'inscription : 29/01/2011
    Age : 46

    Re: Se constituer une bibliothèque (philo).

    Message  Euterpe le Sam 7 Sep 2013 - 14:33

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

    Silentio

    Messages : 1317
    Date d'inscription : 30/01/2011
    Age : 29
    Localisation : Paris

    Re: Se constituer une bibliothèque (philo).

    Message  Silentio le Sam 7 Sep 2013 - 14:34

    J'ai bien entamé Totem et Tabou. Mais je me demande s'il y a un ordre conseillé pour débuter la psychanalyse et en avoir une connaissance élargie. Quels sont les grands ouvrages dans ce domaine ? 

    Par ailleurs, existe-t-il un "complexe d'Oreste" (une sorte de complexe d'Œdipe inversé, mais valant toujours pour l'homme) ? Que signifierait-il ? En tout cas je me demande ce que peut signifier pour un homme de rejeter sa mère (alors que la plupart des hommes adorent leur mère), ce que cela implique.
    avatar
    Invité
    Invité

    Re: Se constituer une bibliothèque (philo).

    Message  Invité le Sam 7 Sep 2013 - 16:08

    @Silentio a écrit:J'ai bien entamé Totem et Tabou. Mais je me demande s'il y a un ordre conseillé pour débuter la psychanalyse et en avoir une connaissance élargie. Quels sont les grands ouvrages dans ce domaine ? 
    Vocabulaire de la psychanalyse de Laplanche et Pontalis fait autorité parmi les psychanalystes.

    De Freud je vous conseille de commencer par Cinq leçons sur la psychanalyse puis Malaise dans la civilisation.
    avatar
    Euterpe

    Messages : 2975
    Date d'inscription : 29/01/2011
    Age : 46

    Re: Se constituer une bibliothèque (philo).

    Message  Euterpe le Sam 7 Sep 2013 - 18:19

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:existe-t-il un "complexe d'Oreste" (une sorte de complexe d'Œdipe inversé, mais valant toujours pour l'homme)
    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
    Mais il n'existe pas grand chose à ce propos...

    Avant d'envisager quoi que ce soit de définitif avec votre mère, prenez le temps d'y penser. :D
    avatar
    Vangelis
    Princeps
    Princeps

    Messages : 717
    Date d'inscription : 11/03/2011

    Re: Se constituer une bibliothèque (philo).

    Message  Vangelis le Sam 7 Sep 2013 - 18:52

    C'est le complexe d'Électre chez Jung.
    Il faut préciser que le complexe d'Œdipe n'est pas seulement réservé aux garçons. Peut être est-ce la raison pour laquelle Freud n'accepta pas cette dénomination, mais il s'avouait  incompétent à l'expliquer chez la fille. Il faut aller voir du côté de Mélanie Klein.

    Silentio

    Messages : 1317
    Date d'inscription : 30/01/2011
    Age : 29
    Localisation : Paris

    Re: Se constituer une bibliothèque (philo).

    Message  Silentio le Sam 7 Sep 2013 - 19:16

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:C'est le complexe d'Électre chez Jung.
    Il faut préciser que le complexe d'Œdipe n'est pas seulement réservé aux garçons. Peut être est-ce la raison pour laquelle Freud n'accepta pas cette dénomination, mais il s'avouait  incompétent à l'expliquer chez la fille. Il faut aller voir du côté de Mélanie Klein.
    Mais est-ce que cela explique un complexe d'Œdipe inversé chez le garçon ?

    Faudrait-il comprendre que le Père et la Mère sont des instances interchangeables auxquelles ne correspondent pas nécessairement et respectivement le père et la mère ? (Ce que l'on verrait chez les couples homosexuels.)
    avatar
    Vangelis
    Princeps
    Princeps

    Messages : 717
    Date d'inscription : 11/03/2011

    Re: Se constituer une bibliothèque (philo).

    Message  Vangelis le Sam 7 Sep 2013 - 19:47

    Ce qu'il faut comprendre, c'est que ce n'est pas un complexe masculin ou féminin, mais un complexe de castration.

    Silentio

    Messages : 1317
    Date d'inscription : 30/01/2011
    Age : 29
    Localisation : Paris

    Re: Se constituer une bibliothèque (philo).

    Message  Silentio le Sam 7 Sep 2013 - 20:15

    Tout à fait, mais se manifeste-t-il de la même manière suivant le sexe du sujet et celui de son parent ? Aimer ou non sa mère, par exemple, alors que celle-ci assure une certaine fonction, cela ne peut tout à fait signifier la même chose, le même mécanisme de castration (ou d'hétéronomie).

    Silentio

    Messages : 1317
    Date d'inscription : 30/01/2011
    Age : 29
    Localisation : Paris

    Re: Se constituer une bibliothèque (philo).

    Message  Silentio le Dim 8 Sep 2013 - 20:17

    Autre chose : si je veux avoir une bonne idée de ce qu'est le libéralisme (dans son histoire et sa pluralité), quels auteurs puis-je lire (à part Pierre Manent) ? Pascal Salin et Alain Laurent font-ils autorité ?
    avatar
    JimmyB

    Messages : 356
    Date d'inscription : 25/04/2012
    Age : 30

    Re: Se constituer une bibliothèque (philo).

    Message  JimmyB le Lun 9 Sep 2013 - 1:13

    Lucien Jaume est intéressant. Catherine Audard aussi.
    avatar
    Vangelis
    Princeps
    Princeps

    Messages : 717
    Date d'inscription : 11/03/2011

    Re: Se constituer une bibliothèque (philo).

    Message  Vangelis le Lun 9 Sep 2013 - 9:43

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Tout à fait, mais se manifeste-t-il de la même manière suivant le sexe du sujet et celui de son parent ?
    Non, parce que d'une part le risque de castration imaginaire chez le garçon est effectif chez la fille, et que d'autre part le mécanisme d'identification est plus complexe chez la fille.

    Silentio

    Messages : 1317
    Date d'inscription : 30/01/2011
    Age : 29
    Localisation : Paris

    Re: Se constituer une bibliothèque (philo).

    Message  Silentio le Ven 13 Sep 2013 - 20:06

    Encore moi : quoi lire concernant l'augustinisme ?

    Je ne parle pas là de l'augustinisme politique, mais de la conception augustinienne du monde, de la condition humaine, du rapport de l'homme au monde et à Dieu, ou à l'être, etc.

    Et ce serait encore mieux si cela aide à comprendre le rapport d'Augustin à Paul, celui de Pascal à Augustin et l'influence souterraine de ce mouvement de pensée sur les métaphysiques, éthiques et politiques plus récentes (de Pascal à maintenant, aussi bien en France qu'en Allemagne).

      La date/heure actuelle est Lun 11 Déc 2017 - 23:53