παιδεία | μανθάνω | ἀπομανθάνω

    Se constituer une bibliothèque (philo).

    Partagez
    avatar
    Desassocega

    Messages : 1157
    Date d'inscription : 02/04/2011

    Re: Se constituer une bibliothèque (philo).

    Message  Desassocega le Ven 29 Juil 2011 - 13:30

    Je vous conseille de diviser cette liste en pièces de théâtre, romans, nouvelles, poésies, écrits intimes, journalisme.
    Oui vous avez raison... En pièce de théâtre je vais déjà lire pas mal de Shakespeare, en poésie je ne sais pas trop, je crois n'avoir lu que des poètes français du 19e siècle (Baudelaire ; Rimbaud ; Hugo ; Verlaine ; Musset ; etc...)

    Mais en roman, je n'ai lu pratiquement rien, donc disons que ma question serait plus orientée vers les romans...

    P. S. : Stendhal est un auteur qui m'intéresse, mais à ce que j'ai vu Le rouge et le noir est LE classique de cet auteur, donc peut-être devrais-je m'orienter vers celui-là...

    Liber

    Messages : 799
    Date d'inscription : 30/01/2011

    Re: Se constituer une bibliothèque (philo).

    Message  Liber le Ven 29 Juil 2011 - 14:11

    Si vous souhaitez découvrir le Stendhal sombre et amer. Pour le Stendhal amoureux et généreux, lisez la Chartreuse de Parme. Mais le must est à mon avis le roman inachevé Lucien Leuwen. J'avoue toutefois que j'ai préféré à ses romans la Vie de Henry Brulard et les Souvenirs d'égotisme. Mes romanciers (et nouvellistes) préférés au XIXème sont Gautier et Barbey d'Aurevilly.
    avatar
    Desassocega

    Messages : 1157
    Date d'inscription : 02/04/2011

    Re: Se constituer une bibliothèque (philo).

    Message  Desassocega le Ven 29 Juil 2011 - 14:43

    Barbey d'Aurevilly.
    Je me souviens qu'un jour vous m'en aviez parlé. Pourquoi pas... laquelle de ses œuvres me conseilleriez-vous ?

    P.S. : En faisant des recherches, je suis tombé sur deux auteurs étrangers, Lawrence durell et William Faulkner... Connaissez-vous ?
    avatar
    Euterpe

    Messages : 2975
    Date d'inscription : 29/01/2011
    Age : 46

    Re: Se constituer une bibliothèque (philo).

    Message  Euterpe le Ven 29 Juil 2011 - 14:56

    aristippe de cyrène a écrit:Lawrence durell et William Faulkner... Connaissez-vous ?
    Ils sont très bons. La littérature étrangère du XXe siècle est autrement meilleure qu'en France, où elle est morte à mon avis. Joseph Conrad aussi est très bon.

    Liber

    Messages : 799
    Date d'inscription : 30/01/2011

    Re: Se constituer une bibliothèque (philo).

    Message  Liber le Ven 29 Juil 2011 - 15:03

    aristippe de cyrène a écrit:
    Barbey d'Aurevilly.
    Je me souviens qu'un jour vous m'en aviez parlé. Pourquoi pas... laquelle de ses œuvres me conseilleriez-vous ?
    Les Diaboliques évidemment, son chef-d'oeuvre qui l'a fait connaître, ou l'Ensorcelée, moins connue mais aux personnages grandioses.
    avatar
    Desassocega

    Messages : 1157
    Date d'inscription : 02/04/2011

    Re: Se constituer une bibliothèque (philo).

    Message  Desassocega le Ven 29 Juil 2011 - 15:07

    Ils sont très bons.
    Je pense donc les lire. Pour le premier, j'ai pensé au Quatuor d'Alexandrie et pour Faulkner, Le bruit et la fureur...

    Les Diaboliques évidemment, son chef-d'œuvre qui l'a fait connaître
    Je prends note
    avatar
    Desassocega

    Messages : 1157
    Date d'inscription : 02/04/2011

    Re: Se constituer une bibliothèque (philo).

    Message  Desassocega le Ven 29 Juil 2011 - 17:10

    En ce qui concerne Goethe, j'hésite... Faust ; Les souffrances du jeune Werther ; Les affinités électives...
    J'avais pensé à lire aussi du Erasme, Eloge de la folie...
    Ensuite je voudrais bien aussi lire du Camus, pourquoi pas L'étranger et Le mythe de Sisyphe ?

    Peut-être devrais-je aussi lire du Malraux, du Dickens, du Dostoïevski, du Flaubert, du Gogol, du Hemingway (auteur que j'adore, et pourtant je ne sais que lire de lui), du D.H. Lawrence ? etc., etc.

    Il y a tellement de noms qui virevoltent autour de ma tête, et j'ai l'impression de n'avoir rien lu, quand il faudrait avoir tout lu... Je veux tellement tout lire, je ne sais par où commencer, parfois je crois devenir fou lorsque je constate mon inculture, vraiment fou... D'ici peu vous allumerez votre télé, et vous entendrez : "Flash info : un jeune de 17 ans a braqué la Fnac en pleine après-midi avec un pistolet à billes, il a pris la caissière en otage et a demandé en guise de rançon un camion de 40 tonnes pour y mettre les plus grands livres de philosophie et de littérature. Le garçon a été maîtrisé en quelques minutes et envoyé depuis en hôpital psychiatrique, fin de l'info"...
    avatar
    Invité
    Invité

    Re: Se constituer une bibliothèque (philo).

    Message  Invité le Ven 29 Juil 2011 - 18:04

    C'est sûr qu'il y a tant de choses à lire, le mieux c'est de commencer avec un auteur qui vous plaît, un courant vous intéresse, ou un thème. Tout cela prend du temps, mais vous en avez, ne vous inquiétez pas. Il faut surtout être régulier.
    avatar
    Desassocega

    Messages : 1157
    Date d'inscription : 02/04/2011

    Re: Se constituer une bibliothèque (philo).

    Message  Desassocega le Ven 29 Juil 2011 - 18:06

    un courant vous intéresse, ou un thème.
    Bah tous les auteurs que j'ai cités là m’attirent, c'est ça le problème...

    Liber

    Messages : 799
    Date d'inscription : 30/01/2011

    Re: Se constituer une bibliothèque (philo).

    Message  Liber le Ven 29 Juil 2011 - 19:40

    aristippe de cyrène a écrit:En ce qui concerne Goethe, j'hésite... Faust ; Les souffrances du jeune Werther ; Les affinités électives...
    Le plus accessible est Werther, le meilleur (à mon goût) les Affinités électives.


    Hemingway (auteur que j'adore, et pourtant je ne sais que lire de lui)
    Lisez d'abord ses nouvelles, par exemple 50 000 dollars ou Les neiges du Kilimandjaro, ou ses romans les plus courts, ça se lit très vite, Hemingway ne se tracasse guère du style.
    avatar
    Desassocega

    Messages : 1157
    Date d'inscription : 02/04/2011

    Re: Se constituer une bibliothèque (philo).

    Message  Desassocega le Ven 29 Juil 2011 - 20:07

    Merci pour tous vos conseils Liber ;)
    avatar
    Invité
    Invité

    Re: Se constituer une bibliothèque (philo).

    Message  Invité le Ven 29 Juil 2011 - 22:15

    Sinon, Aristippe, pour vos vacances, et si vous avez envie de lire ce qui constitue selon moi une expérience métaphysique, je vous conseille le roman de Cormack Mc Carthy La route, mais avec tout ce qui vient de vous être conseillé de valeur...

    J'ai un petit faible pour Faulkner aussi...



    Courage !
    avatar
    Desassocega

    Messages : 1157
    Date d'inscription : 02/04/2011

    Re: Se constituer une bibliothèque (philo).

    Message  Desassocega le Ven 29 Juil 2011 - 22:53

    J'ai un agenda de ministre pour toutes les lectures que j'entreprends [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

    Ce que je demande ici à chaque fois est pour un projet qui s'étale sur plusieurs années je pense... Entre les livres d'histoire, de philosophie et de littérature, j'ai une liste d'à peu près 120 ouvrages, c'est vous dire... Mais je ne compte pas lire tout cela en quelques semaines rassurez-vous, je suis encore rationnel ;)

    Dès que je découvre un nom ou un thème, etc. Je viens ici demander des conseils, afin de parfaire ma liste. Certaines lectures que vous me conseillez ne seront peut-être faites que dans 1 an, mais peu importe, j'entreprends d'avoir une liste complète de tout ce que je pense m'être utile de lire, c'est pour ça que je poste très souvent ici, car ma bibliothèque est en construction, et ce topic est comme le magasin où j'achète les matériaux nécessaires à ma future bibliothèque :D


    P. S. : en ce qui concerne La route, j'ai vu le film il y a de ça un an, je ne sais pas s'il était fidèle au livre mais je pense que oui.

    Pour Faulkner, avez-vous un livre préféré de lui, je n'ai sélectionné pour l'instant que Le bruit et la fureur, un peu au hasard je dois dire... Mais paraît-il qu'il est assez ardu...
    avatar
    Invité
    Invité

    Re: Se constituer une bibliothèque (philo).

    Message  Invité le Ven 29 Juil 2011 - 23:10

    Le plus facile d'accès est sans doute Sanctuaire, c'est une bonne entrée dans l'œuvre. Sinon le mieux est de les lire dans leur ordre de publication, car Faulkner continue de faire vivre certains de ses personnages d'un roman à l'autre. Je trouve son Requiem pour une nonne assez prodigieux (adapté par Camus pour le théâtre).
    avatar
    Desassocega

    Messages : 1157
    Date d'inscription : 02/04/2011

    Re: Se constituer une bibliothèque (philo).

    Message  Desassocega le Ven 29 Juil 2011 - 23:16

    Le plus facile d'accès est sans doute Sanctuaire, c'est une bonne entrée dans l'0156uvre. Sinon le mieux est de les lire dans leur ordre de publication
    Merci pour le conseil. ;)

    Je devrais donc logiquement commencer par Monnaie de singe, c'est bien cela ?
    avatar
    Euterpe

    Messages : 2975
    Date d'inscription : 29/01/2011
    Age : 46

    Re: Se constituer une bibliothèque (philo).

    Message  Euterpe le Sam 30 Juil 2011 - 4:50

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:le meilleur (à mon goût) les Affinités électives.
    Oui, c'est vraiment l'œuvre de Gœthe à ne pas rater.

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
    Hemingway (auteur que j'adore, et pourtant je ne sais que lire de lui)
    Lisez d'abord ses nouvelles, par exemple 50 000 dollars ou Les neiges du Kilimandjaro, ou ses romans les plus courts, ça se lit très vite, Hemingway ne se tracasse guère du style.
    Autant aller droit au but. Aristippe devrait lire directement Pour qui sonne le glas, Le vieil homme et la mer, et Paris est une fête. Ça ira très bien comme ça.


    Pour le reste aristippe, je crois que vous vous tirez une balle dans le pied. Plus vous allongerez la liste des œuvres à lire (je vous ai déjà dit une fois que cela n'a pas de sens), moins vous saurez par où commencer. Trop de désir tue le désir. Vous le savez aussi bien que les autres. L'important est de commencer. De commencer. Jetez-vous à l'eau, au moins vous serez embarqué, et vous ne pourrez revenir en arrière.
    avatar
    Desassocega

    Messages : 1157
    Date d'inscription : 02/04/2011

    Re: Se constituer une bibliothèque (philo).

    Message  Desassocega le Sam 30 Juil 2011 - 4:59

    Pour le reste aristippe, je crois que vous vous tirez une balle dans le pied. Plus vous allongerez la liste des œuvres à lire (je vous ai déjà dit une fois que cela n'a pas de sens), moins vous saurez par où commencer. Trop de désir tue le désir. Vous le savez aussi bien que les autres. L'important est de commencer. De commencer. Jetez-vous à l'eau, au moins vous serez embarqué, et vous ne pourrez revenir en arrière.
    Oui bien sûr mais ne vous inquiétez pas, je suis déjà embarqué, depuis près de 2 mois.
    Mais dès que je découvre un auteur, j'éprouve le besoin de savoir tout de suite ce qu'il faut que je lise de lui, même si je sais que je ne le lirai pas tout de suite. Donc j'allonge la liste d’œuvres, c'est vrai, mais j'allonge en même temps la durée de ce voyage, et cela m'arrange bien, car quel voyage [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]...
    Mais rassurez-vous, même si beaucoup d'ouvrages sont dans ma liste, j'arrive toujours à en choisir un pour le lire, je ne suis point paralysé par tous ces choix ;)
    avatar
    Euterpe

    Messages : 2975
    Date d'inscription : 29/01/2011
    Age : 46

    Re: Se constituer une bibliothèque (philo).

    Message  Euterpe le Sam 30 Juil 2011 - 5:31

    aristippe de cyrène a écrit:Donc j'allonge la liste d’œuvres, c'est vrai, mais j'allonge en même temps la durée de ce voyage, et cela m'arrange bien, car quel voyage
    Vous ne voyagez pas ce faisant. Ce ne sont que des projections. Un livre, c'est comme une boîte de Pandore, vous avez beau lire le titre, ou même un résumé qu'un autre a concocté pour vous, vous ne savez jamais ce que vous dira ce que ça vous dit, pour la bonne raison qu'il n'y a de lecture que personnelle. On fréquente un auteur ou une œuvre, sauf à lire pour se divertir ; ça suppose une intimité. On connaît mieux l'humanité en connaissant très bien quelques personnes qu'en en connaissant mal des centaines. Pour les livres, c'est pareil. Et, une fois un certain seuil atteint, vous deviendrez capable d'en lire des dizaines en même temps, et vite, sans que cela vous pose la moindre difficulté. Mais tout se joue au début.
    avatar
    Desassocega

    Messages : 1157
    Date d'inscription : 02/04/2011

    Re: Se constituer une bibliothèque (philo).

    Message  Desassocega le Sam 30 Juil 2011 - 5:50

    Vous ne voyagez pas ce faisant. Ce ne sont que des projections.

    Oui ce sont des projections. Mais le voyage a déjà commencé, car je lis en ce moment même les œuvres que j'avais prévu de lire maintenant. Ce n'est pas comme si je faisais des listes à tout-va, puisqu'au final je ne lisais rien ;)

    Les œuvres que j'ai ajoutées aujourd'hui, je les lirai peut-être dans 3 mois, certes, mais je les lirai ;)

    Liber

    Messages : 799
    Date d'inscription : 30/01/2011

    Re: Se constituer une bibliothèque (philo).

    Message  Liber le Sam 30 Juil 2011 - 9:37

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
    Hemingway (auteur que j'adore, et pourtant je ne sais que lire de lui)
    Lisez d'abord ses nouvelles, par exemple 50 000 dollars ou Les neiges du Kilimandjaro, ou ses romans les plus courts, ça se lit très vite, Hemingway ne se tracasse guère du style.
    Autant aller droit au but. Aristippe devrait lire directement Pour qui sonne le glas, Le vieil homme et la mer, et Paris est une fête. Ça ira très bien comme ça.
    J'avoue n'avoir pas trop apprécié Pour qui sonne le glas. En tous les cas, c'est une très longue, voire interminable histoire, qui risque de lasser Aristippe. Alors qu'avec une nouvelle ultra célèbre comme Les neiges du Kilimandjaro, il aura en quelques pages un condensé du talent d'Hemingway à son meilleur (je ne trouve pas que Pour qui sonne le glas soit le meilleur d'Hemingway). Paris est une fête raconte la vie parisienne d'Hemingway, c'est un livre intéressant mais pas très artistique.

      La date/heure actuelle est Lun 11 Déc 2017 - 23:52