παιδεία | μανθάνω | ἀπομανθάνω

    Le mystique et l'indicible chez Wittgenstein.

    Partagez

    Zhales

    Messages : 1
    Date d'inscription : 04/11/2014

    Le mystique et l'indicible chez Wittgenstein.

    Message  Zhales le Mar 4 Nov 2014 - 20:37

    Bonjour,

    J'ai plusieurs questions liées à [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien], je n'arrive pas à comprendre une explication venant de Wikipédia :

    Je cite :
    En soi, le solipsisme ne peut être dit mais il peut être montré et comme le souligne Wittgenstein dans son avant-propos, "tout ce qui peut être dit peut être dit clairement, et sur ce dont on ne peut parler, il faut garder le silence."
    Le solipsisme comme philosophie ou comme doctrine fait donc nécessairement partie du « Mystique » (6.522 - « Il y a assurément de l'indicible. Il se montre, c'est le Mystique. ») et n'est par conséquent pas « une méthode correcte en philosophie » (aphorisme 6.53) bien que « ce que le solipsisme veut signifier est tout à fait correct »
    Je n'arrive pas à saisir pourquoi l'indicible, le Mystique est qualifié de "méthode incorrecte" en philosophie ?

    Je m'interroge aussi sur la citation de Wittgenstein, sur le sens qu'il veut donner au mot clairement.
    Clairement = au plus simple et sans détours ? ou bien clairement = compréhensible à l'oral ?
    Aussi est-ce que le verbe "dire" qu'il emploie exclut le terme "écrire" ?
    avatar
    Vangelis
    Princeps
    Princeps

    Messages : 717
    Date d'inscription : 11/03/2011

    Re: Le mystique et l'indicible chez Wittgenstein.

    Message  Vangelis le Lun 17 Nov 2014 - 17:11

    Ce n'est pas un article sur Wittgenstein ou sur le tractatus que vous citez, mais sur le [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien].

    Concernant votre question sur le mystique, vous avez déjà la réponse dans ce que vous citez :
    Wittgenstein - Tractatus logico-philosophicus ; 6.522 a écrit:
    Il y assurément de l'indicible. Il se montre, c'est le Mystique.
    Et que pouvons nous dire sur l'indicible... ?

    Pour la suite de votre questionnement :
    Wittgenstein - Tractatus logico-philosophicus ; 1 a écrit:Le monde est tout ce qui a lieu.
    Pour Wittgenstein, le monde est un ensemble de faits.

    Encyclopédie Universalis - Wittgenstein, Le système du tractatus a écrit:Pour Wittgenstein, le seul langage pourvu de sens est donc celui qui produit une image du monde, c’est-à-dire dont la forme logique reflète la structure des faits.
    [...]
    Puisque tout discours pourvu de sens exprime des faits, on ne saurait concevoir de langage correct portant sur les lois mêmes du langage : la logique ne peut que se montrer, non se dire. De cette limitation intrinsèque du langage découle un autre interdit : le sens global du monde et de ma situation dans le monde, n’étant pas de la nature d’un fait, échappe au discours correct. Ainsi, l’éthique, l’esthétique, la métaphysique ne peuvent donner matière à une expression véritable ; et philosopher, c’est finalement parvenir à reconnaître l’obligation du silence.

      La date/heure actuelle est Ven 15 Déc 2017 - 20:54