παιδεία | μανθάνω | ἀπομανθάνω

    Arthur Rimbaud (1854-1891)

    Partagez
    avatar
    Desassocega

    Messages : 2815
    Date d'inscription : 02/04/2011

    Arthur Rimbaud (1854-1891)

    Message  Desassocega le Dim 18 Mai 2014 - 5:09

    Œuvres : 


    1. Poésies complètes / Arthur Rimbaud ; avec préface de Paul Verlaine et notes de l'éditeur, L. Vanier (Paris), 1895.
    2. Correspondance classée par ordre chronologique, d’après les Œuvres complètes, Gallimard, La Pléiade, 1972.


    Études :



    1. Marcel-A. Ruff, La Filiation de Baudelaire à Rimbaud, Études littéraires, vol. 1, n° 1, 1968, p. 67-82,
    2. Henri Meschonnic, Le travail du langage dans « Mémoire » de Rimbaud, Langages, 8e année, n°31, 1973, Sémiotiques textuelles, pp. 103-111,
    3. Jean-Louis Backes, Rimbaud musicien,Romantisme, 1982, n°36, Traditions et novations, pp. 51-64,
    4. Daniel Slote, Comment traduire Rimbaud : problèmes psycholinguistiques, Meta : journal des traducteurs, vol. 27, n° 1, 1982, p. 129-136,
    5. Cahiers de l'Association internationale des études françaises, 1984, N°36, pp. 169-272 : Margaret Davies, « Fairy » : le rejet du prédécesseur | Marie-Joséphine Whitaker, Les « délires » de Rimbaud : un psychodrame qui s'ignore | Louis Forestier, La mort dans les « poésies » de Rimbaud | André Guyaux,  L'autre et le rêve | Mario Matucci, De Baudelaire à Rimbaud : le chemin de la voyance | Marc Eigeldinger, L'intertextualité mythique dans les « Illuminations »,
    6. André Guyaux, Où en est Rimbaud ?, Romantisme, 1982, n°36, Traditions et novations, pp. 65-78 | Les niveaux de langue dans la poésie de Rimbaud, Cahiers de l'Association internationale des études françaises, 1989, N°41, pp. 65-80,
    7. Jean-François Massol, De l'artiste au voyant : le poète selon Rimbaud, Romantisme n°67, Avatars de l'artiste, pp. 77-86,
    8. Gilles Marcotte, Les deux enfers de Rimbaud, Liberté, vol. 15, n° 3-4, (87-88) 1973, p. 162-167 | Arthur Rimbaud, pianiste, Liberté, vol. 33, n° 3, (195) 1991, p. 76-81 | Une ville appelée Rimbaud, Études françaises, vol. 27, n° 1, 1991, p. 49-61,
    9. Denis Saint-Amand, Rimbaud assassin ? Petite sociocritique de Matinée d’ivresse, Écritures de l’insignifiant (Sous la direction de Audrey Camus), Volume 45, numéro 1, 2009, p. 127-138,
    10. Giovanni Berjola, Architecture et intimité dans Illuminations d’Arthur Rimbaud, Études littéraires, vol. 42, n° 1, 2011, p. 23-35,
    11. Jean-Pierre Bertrand, "Rythme et poésie fin de siècle : Baudelaire-Rimbaud-Mallarmé", Presses universitaires de la Méditerranée, 2014.

      La date/heure actuelle est Sam 23 Sep 2017 - 18:25