παιδεία | μανθάνω | ἀπομανθάνω

    La physique quantique a-t-elle un impact sur le fondement de la morale kantienne ?

    Partagez
    avatar
    Sarastro

    Messages : 22
    Date d'inscription : 21/09/2013

    La physique quantique a-t-elle un impact sur le fondement de la morale kantienne ?

    Message  Sarastro le Mer 30 Avr 2014 - 21:21

    J'ai décidé d'ouvrir ce sujet pour discuter/se disputer/débattre au sujet de la morale kantienne, ou plutôt de la conception kantienne de la morale !

    Je n'ai pas vraiment lu (pas encore) les ouvrages de Kant, je n'ai qu'assisté à deux cours sur celui-ci, pardonnez d'avance mes lacunes...

    J'entamerai donc cette discussion par quelques questions :

    - Qu'est-ce qu'agir par respect pour la loi morale ? On agit moralement en agissant conformément à sa représentation de la loi morale ?
    - Pourquoi le principe kantien : "agis de telle façon que tout le monde puisse agir ainsi" ?
    - Pourquoi est-ce que la philosophie kantienne en général doit se baser sur la physique ? Quid maintenant de la physique quantique et de sa violation du principe de non-contradiction ? La philosophie de Kant ne tiendrait plus la route une seule seconde, elle qui est si logique ?
    avatar
    Vangelis
    Princeps
    Princeps

    Messages : 1433
    Date d'inscription : 11/03/2011

    Re: La physique quantique a-t-elle un impact sur le fondement de la morale kantienne ?

    Message  Vangelis le Jeu 1 Mai 2014 - 11:59

    Sarastro a écrit:Quid maintenant de la physique quantique et de sa violation du principe de non contradiction ? La philosophie de Kant ne tiendrait plus la route une seule seconde, elle qui est si logique ?
    Oubliez la physique quantique pour vous lancer dans Kant.

    Ensuite, la physique quantique ne viole pas le principe de non-contradiction au niveau macroscopique, puisqu'il s'agit d'une dualité qui pose une disjonction (décohérence quantique). Ainsi le Chat de Schrödinger n'est pas mort et vivant, mais mort ou vivant.
    avatar
    Sarastro

    Messages : 22
    Date d'inscription : 21/09/2013

    Re: La physique quantique a-t-elle un impact sur le fondement de la morale kantienne ?

    Message  Sarastro le Jeu 1 Mai 2014 - 13:02

    Si j'ai bien compris (hélas je ne m'y connais que très peu en ce domaine), on a choisi un chat pour représenter une particule quantique, et selon le modèle de la physique quantique, on doit dire que le chat est à la fois mort et vivant. Et ce serait l'observation qui déclencherait le choix entre les deux états.
    Y a-t-il vraiment un rapprochement possible entre la physique quantique et l'héraclitéisme, qui, comme chacun sait, ne respectait pas le principe de contradiction ?

    Ce qui m'intéresse c'est de savoir si la physique quantique, en tant que révolution par rapport à la physique newtonienne, remettrait en cause la philosophie de Kant qui, si j'ai bien compris, se base sur une métaphysique de la nature qui serait fortement à rapprocher des théories physiques newtoniennes.
    avatar
    Euterpe

    Messages : 4212
    Date d'inscription : 29/01/2011
    Age : 46

    Re: La physique quantique a-t-elle un impact sur le fondement de la morale kantienne ?

    Message  Euterpe le Ven 2 Mai 2014 - 10:00

    Sarastro a écrit:Ce qui m'intéresse c'est de savoir si la physique quantique, en tant que révolution par rapport à la physique newtonienne, remettrait en cause la philosophie de Kant, qui, si j'ai bien compris, se base sur une métaphysique de la nature qui serait fortement à rapprocher des théories physiques newtoniennes.
    Il n'y a pas de métaphysique de la nature chez Kant.

    Pour le reste, mieux vaut lire la Critique de la raison pratique et les Fondements de la métaphysique des mœurs. Vous ne pouvez rien discuter en vous fondant sur deux cours à peine.


    Dernière édition par Euterpe le Jeu 11 Aoû 2016 - 2:56, édité 1 fois
    avatar
    Sarastro

    Messages : 22
    Date d'inscription : 21/09/2013

    Re: La physique quantique a-t-elle un impact sur le fondement de la morale kantienne ?

    Message  Sarastro le Ven 2 Mai 2014 - 10:43

    Par deux cours, je voulais dire deux semestres de cours (un cours = un semestre), même si, j'en conviens, ça n’amène pas à une bonne connaissance du kantisme...

    Pourtant, Kant parle de métaphysique de la nature dès la deuxième page de la préface à la Métaphysique des mœurs I (mais est-ce à dire qu'il utilise cette notion de métaphysique de la nature dans sa philosophie ?).

    De plus, mon professeur, solide kantien s'il en est, m'a assuré lors des conversations que j'ai eues avec lui, que la démarche de Kant attachait solidement sa philosophie aux démarches des sciences (peut-être est-ce mal formulé ?), en tant que Kant utilisait les "principes" des sciences pour les appliquer au reste de sa philosophie.

    D'où ma simple curiosité sur le fait d'une probable révolution quantique menant à une contradiction interne de la philosophie kantienne (elle-même s'avouerait dépassée dans sa propre logique, il serait nécessaire de faire une mise à jour).

    J'aimerais aussi savoir ce qui distingue le fait "d'obéir à la loi morale parce qu'il faut y obéir" (apparemment, la ligne de conduite que Kant nous assigne) d'une simple espèce de tautologie.

    Malheureusement, je n'aurai pas le temps de lire ces textes de Kant en ce moment, de plus, je pense qu'une brève explication de ces célèbres problèmes de la philosophie (surtout la "tautologie", le rapport à la physique quantique n'a rien de "célèbre", je crois), a tout à fait sa place dans un forum de philosophie... Qu'en pensez-vous ?

    yasushime

    Messages : 2
    Date d'inscription : 20/07/2014

    Re: La physique quantique a-t-elle un impact sur le fondement de la morale kantienne ?

    Message  yasushime le Lun 21 Juil 2014 - 15:25

    Bonjour Sarastro,

    Je ne suis pas un grand connaisseur de Kant mais j'ai lu tout de même Les fondements qui traitent justement de la morale. En réponse à vos trois premières questions je dirai :
    Agir par respect pour la loi, c'est agir non seulement par le devoir mais pour le devoir, c'est-à-dire rien de ce qui est sensible ou inclination qui m'oblige à agir, si ce n'est la représentation de la loi morale ; voilà ce qui correspond à une action morale chez Kant. Mais quelle est cette loi puisqu'elle ne peut être définie par la conformité à quelque objet ? Il faut et il suffit qu'elle soit définie par la conformité à l'idée même de loi, càd que la maxime, ou règle subjective de la volonté, soit telle que le sujet puisse vouloir qu'elle soit érigée en loi universelle. En gros c'est l'universalité qui est le critère de la loi morale.

    Pourquoi est-ce que la philosophie kantienne en général doit se baser sur la physique ? Quid maintenant de la physique quantique et de sa violation du principe de non contradiction ? La philosophie de Kant ne tiendrait plus la route une seule seconde, elle qui est si logique ?
    Qui vous a dit que la philosophie kantienne est basée sur la physique ? au contraire Kant par son travail de la critique de la raison et par sa conception de la métaphysique voulait fonder la possibilité et la légitimité de la science sur des bases solides a priori.
    Quant à l'expérience de Schrödinger, d'abord c'est une expérience de pensée jamais réalisable, ensuite et selon l'article de wikipedia, dire : "le chat est mort et vivant" est un abus de langage, "d'un point de vue sémantique, dire que le chat est mort et vivant n'est pas tout à fait légitime : il est plus précisément 1/sqrt(2). ( |vivant> + |mort> ), si on emploie la notation bra-ket de Paul Dirac. Et encore, les coefficients devant les vecteurs « mort » et « vivant » pourraient être des nombres complexes. Le « et » du langage courant n'a pas vraiment de sens dans cette situation, le « et » logique serait à redéfinir. La question n'est pas exclusive de la physique quantique : dans le cas du coefficient 1/sqrt(2), demander si le chat est vivant ou s'il est mort équivaut à demander si, à 1 h 30, la petite aiguille d'une horloge est horizontale ou verticale. Donc il n'y pas de contradiction logique.

    ps : sqrt (2) = racine carrée de 2
    avatar
    Invité
    Invité

    Re: La physique quantique a-t-elle un impact sur le fondement de la morale kantienne ?

    Message  Invité le Lun 28 Juil 2014 - 15:58

    Je ne m'y connais pas beaucoup au niveau de la physique quantique, par contre au niveau de l’impératif catégorique je pense pouvoir illustrer assez simplement ce qui vient d’être dit juste au dessus.

    En effet, Kant nous dit de faire comme si la maxime qui guide nos actions devait être érigée en loi universelle. Par exemple si je me mets en tête d’être un voleur, au niveau de l’impératif catégorique kantien cela impliquera que le vol soit érigé en loi universelle, or dans un tel cas tout le monde serait voleur et si tout le monde est voleur je prends le risque d'accepter que l'on me vole également. Ce qui implique qu'en réalité le voleur serait le dernier à vouloir que sa pratique soit érigée en loi universelle, en ce sens il est vile parce qu'il profite de la moralité des autres.

      La date/heure actuelle est Lun 23 Oct 2017 - 8:08