παιδεία | μανθάνω | ἀπομανθάνω

    Une hiérarchisation du racisme ?

    Partagez
    avatar
    Invité
    Invité

    Re: Une hiérarchisation du racisme ?

    Message  Invité le Sam 5 Avr 2014 - 18:20

    @JimmyB a écrit:Non, vous avez dit vous-mêmes que le communautarisme américain est de type ethnique. Je vous dis que non, n'affirmez donc pas que vous avez dit que ce n'était pas ethnique.
    Je faisais référence aux gays – et accessoirement aux défenseurs de la nature et témoins de Jéhovah dont l'ajout était ironique. Sur le communautarisme américain, j’ai apporté une modification : majoritairement ethnique. Puisque le sujet portait sur le racisme il est à souligner qu’un État aussi libéral que les États-Unis exerça longtemps une politique drastique sur l’immigration. Politique fondée sur la différenciation ethnique.
    @JimmyB a écrit:Ensuite le lobbying communautaire à différencier du lobbying sectoriel (pharmaceutique) est juste une communauté qui passe de structure sociale hétérogène à une structure politique pour revendiquer des droits, rien de plus. Cela ne change rien au propos.
    La dimension économique ne peut être occultée si aisément. Elle induit une persistance du mouvement.
    @JimmyB a écrit:Je trouve hasardeux de parler d'État fort participant à l'exacerbation des particularismes et dans la même phrase mentionner l'Union européenne.
    Toujours est-il que l’exemple reste opérant. J’ouvre à dessein le champ des acteurs qui stimulent les réactions communautaristes pour sortir de l’exemple de l’État fort. Point sur lequel j’ai aussi apporté une précision. Il n’est pas nécessaire.
    avatar
    JimmyB

    Messages : 356
    Date d'inscription : 25/04/2012
    Age : 30

    Re: Une hiérarchisation du racisme ?

    Message  JimmyB le Dim 6 Avr 2014 - 20:24

    Réponse à toutes vos affirmations non argumentées : Et ?
    avatar
    Invité
    Invité

    Re: Une hiérarchisation du racisme ?

    Message  Invité le Dim 6 Avr 2014 - 20:42

    Sur le communautarisme américain, je vous renvoie aux lois précédemment citées. La  peur d’une submersion du modèle WASP explique en grande partie ces réactions - il faudrait y ajouter la peur du communisme. De surcroît, une carte de la répartition ethnique aux Etats-Unis permet  d'observer combien les regroupements ethniques sont importants et durables dans le temps. C'est cette dissolution difficile qui explique le regroupement ethnique et le communautarisme majoritairement ethnique. C'est bien l'État qui va pousser au regroupement, par le biais de sa politique migratoire.
    Sur la différenciation que j’évoquais, le fait de fonder le communautarisme sur la défense d’intérêts économiques implique une certaine pérennité du mouvement. Le communautarisme gay, une fois l’égalité de droit acquise, n’a plus lieu d’être. A contrario, le syndicat de patrons aura toujours à défendre des intérêts économiques, sauf dans une économie vraiment libérale (sans mono/oligopole donc).
    Sur l’U.E., l’inflation des différents corpus juridiques ne peut qu’attester de son influence sur les États membres. C’est bien la peur d’une perte d’identité qui va conduire les Basques, les Catalans, les Bretons, et j'en passe, à se faire entendre avec plus de vigueur. Et de fait, ils ont obtenu gains de cause.

      La date/heure actuelle est Lun 11 Déc 2017 - 10:23