παιδεία | μανθάνω | ἀπομανθάνω

    [résolu]Origine d'une citation : "le mot est le meurtre de la chose".

    Partagez

    flaco

    Messages : 3
    Date d'inscription : 10/06/2013

    [résolu]Origine d'une citation : "le mot est le meurtre de la chose".

    Message  flaco le Lun 10 Juin 2013 - 11:35

    Bonjour à tous,

    Je cherche à savoir qui a dit, et où, "le mot est le meurtre de la chose".

    C'est une phrase souvent citée, mais jamais en la référençant précisément.

    Est-ce Hegel ? Lacan ? Kojève ? Est-ce Lacan citant (et détournant) Hegel ?...

    J'ai fini par trouver dans Fonction et champ de la parole et du langage en psychanalyse, de Lacan, la phrase suivante :
    "Ainsi le symbole se manifeste d’abord comme meurtre de la chose, et cette mort constitue dans le sujet l’éternisation de son désir."

    Il semble que Hegel, de son côté ait écrit : "le concept est le temps de la Chose".

    Voilà, si quelqu'un a une idée...

    Merci !
    avatar
    Euterpe

    Messages : 4179
    Date d'inscription : 29/01/2011
    Age : 46

    Re: [résolu]Origine d'une citation : "le mot est le meurtre de la chose".

    Message  Euterpe le Jeu 31 Oct 2013 - 23:31

    L'expression se trouve dans le "Discours de Rome" (Discours de Jacques Lacandu 26 sept. 1953).


    Dernière édition par Euterpe le Ven 12 Aoû 2016 - 18:44, édité 2 fois (Raison : Actualisation du lien.)

    flaco

    Messages : 3
    Date d'inscription : 10/06/2013

    Re: [résolu]Origine d'une citation : "le mot est le meurtre de la chose".

    Message  flaco le Ven 1 Nov 2013 - 11:23

    Merci pour votre lien. J'avais lu le Discours, je n'y trouve pas la phrase en question. Ce qu'on peut y lire de plus ressemblant, c'est ceci :
    Sans doute le discours a-t-il affaire aux choses. C’est même à cette rencontre que de réalités elles deviennent des choses. Tant il est vrai que le mot n’est pas le signe de la chose, qu’il va à être la chose même
    ce qui est assez différent...
    avatar
    Euterpe

    Messages : 4179
    Date d'inscription : 29/01/2011
    Age : 46

    Re: [résolu]Origine d'une citation : "le mot est le meurtre de la chose".

    Message  Euterpe le Ven 1 Nov 2013 - 14:06

    Il faut lire intégralement :
    Lacan a écrit:Car que fait-il cet enfant de cet objet sinon de l’abolir à cent reprises, sinon de faire son objet de cette abolition. Sans doute n’est-ce que pour que cent fois renaisse son désir, mais ne renaît-il pas déjà désir de ce désir. Nul besoin donc de reconnaître par le contexte et le témoin que le mal d’attendre la mère a trouvé ici son transfert symbolique. Le meurtre de la chose dont Juliette Boutonier a relevé le terme dans mon discours, est déjà là. Il apporte à tout ce qui est, ce fonds d’absence sur quoi s’enlèveront toutes les présences du monde.

    C'est dans la monographie qu'Anika Lemaire consacra à Lacan (1977), qu'on trouve plusieurs occurrences de l'expression exacte. Deux extraits issus de l'édition Mardaga de son Jacques Lacan (8e éd. 1997) :
    Anika Lemaire a écrit:il a été dit que le mot engendre le meurtre de la chose, qu'il faut que la chose se perde pour être représentée (p. 113)
    Anika Lemaire a écrit:On sait en effet que le mot est le meurtre de la chose et que cette mort est la condition du symbole (p. 121)

    D'après Claire Bourguignon, Anika Lemaire s'est inspirée de ce passage de Kojève, extrait de l'Introduction à la lecture de Hegel :
    Alexandre Kojève, Introduction à la lecture de Hegel, Gallimard, Paris, 1947 a écrit:Dans le Chapitre VII de la PhG, Hegel a dit que toute compréhension-conceptuelle (Begreifen) équivaut à un meurtre. Rappelons donc ce qu'il avait en vue.
    Tant que le Sens (ou l'Essence, le Concept, le Logos, l'Idée, etc.) est incarné dans une entité existant empiriquement, ce Sens ou cette Essence, ainsi que cette entité, vivent. Tant que, par exemple, le Sens (ou l'Essence) 'chien' est incarné dans une entité sensible, ce Sens (Essence) vit : c'est le chien réel, le chien réel qui court, boit, mange. Mais lorsque le Sens (Essence) 'chien' passe dans le mot 'chien' c'est-à-dire devient concept abstrait qui est différent de la réalité sensible qu'il révèle par son Sens, le Sens (Essence) meurt : le mot 'chien' ne court pas, ne boit pas et ne mange pas ; en lui le Sens (l'Essence) cesse de vivre ; c'est-à-dire qu'elle meurt. Et c'est pourquoi la compréhension-conceptuelle de la réalité équivaut à un meurtre. (p. 372-373)
    Je vous joins un article anglais de Daniel J. Selcer à télécharger, plutôt intéressant : "The Discursivity Of The Negative : Kojève On Language In Hegel".
    Fichiers joints
    selcer5.pdf
    Vous n'avez pas la permission de télécharger les fichiers joints.
    (134 Ko) Téléchargé 12 fois


    Dernière édition par Euterpe le Ven 12 Aoû 2016 - 18:55, édité 2 fois

    flaco

    Messages : 3
    Date d'inscription : 10/06/2013

    Re: [résolu]Origine d'une citation : "le mot est le meurtre de la chose".

    Message  flaco le Ven 1 Nov 2013 - 14:38

    Merci beaucoup pour tout ça, je suis très impressionné !

      La date/heure actuelle est Mer 23 Aoû 2017 - 11:49