Bibliothèque numérique & espace numérique de travail


    [résolu]Être, est-ce être perçu ?

    Partagez

    Nash

    Messages : 163
    Date d'inscription : 24/06/2012
    Age : 22

    [résolu]Être, est-ce être perçu ?

    Message  Nash le Dim 26 Mai 2013 - 9:44

    Bonjour à tous.
    J'ai lu, il y a quelques temps, je ne sais plus trop où, qu'"être, c'est être perçu", et je souhaitais en discuter avec vous, parce que bien sûr, au premier abord, cela paraît vrai, mais j'aurais plutôt tendance à dire que "être c'est être perceptible" (en droit et non en fait).
    Pour moi, la citation "être c'est être perçu" signifie qu'on n'existe que si on est perçu, au sens de la perception par les sens, on n'existerait donc pas d'après cette phrase si on n'est ni vu, ni entendu, ni senti, ni touché, etc.
    Il me semble qu'il faut préciser certaines choses. Quels êtres sont censés vérifier cette "loi", et par qui/quoi sont ils censés être perçus ?
    Si on considère que tout ce qui existe est perçu par quelque chose, il me semble que la phrase étudiée ici est fausse, puisque par exemple les roches de la planète Mars n'étaient perçues d'aucune façon par personne (i.e. par rien de doté de la capacité de percevoir, animaux ou humains, sauf à considérer que les martiens existent, ce qu'on supposera faux), avant l'invention de la lunette astronomique, et cependant elles existaient tout de même, indépendamment du fait d'être perçues.
    Finalement, c'est pourquoi je dirais plutôt qu'être c'est être perceptible, les roches de la planète Mars ont toujours été perceptibles en droit, c'est-à-dire que si une civilisation dotée d'organes sensoriels avait eu les moyens de les observer, cela aurait été possible. De même ce qui se trouve au cœur de Mars existe et est perceptible, il suffit pour cela de posséder une technologie suffisamment développée.
    Voilà de quoi je vous propose de débattre ici.


    Dernière édition par Nash le Dim 26 Mai 2013 - 16:41, édité 1 fois
    avatar
    Euterpe

    Messages : 4025
    Date d'inscription : 29/01/2011
    Age : 46

    Re: [résolu]Être, est-ce être perçu ?

    Message  Euterpe le Sam 13 Juil 2013 - 2:42

    @Nash a écrit:J'ai lu, il y a quelque temps, je ne sais plus trop où, qu'"être, c'est être perçu"
    Il s'agit du fameux "esse est percipi" de George Berkeley. Vous prenez l'expression dans un sens littéral, donc erroné. Le propos de Berkeley ne consiste pas à dire, au fond, que la perception serait la condition de possibilité de l'être, mais que nous ne connaissons de l'être que ce que nous en percevons. Or nous n'en percevons que les qualités sensibles (perceptibles par les sens). De même, nous n'avons que des idées des choses. Les nommer, ce n'est pas les saisir dans leur existence même, mais dans les idées qu'on en a. Nous n'avons pas accès à ce qu'on appelle les qualités premières (cf. Locke).

    Nash

    Messages : 163
    Date d'inscription : 24/06/2012
    Age : 22

    Re: [résolu]Être, est-ce être perçu ?

    Message  Nash le Sam 13 Juil 2013 - 18:35

    Je vois, merci pour votre correction !

    Contenu sponsorisé

    Re: [résolu]Être, est-ce être perçu ?

    Message  Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Lun 26 Juin 2017 - 14:13