παιδεία | μανθάνω | ἀπομανθάνω

    Question d'orientation L2 Sorbonne.

    Partagez
    avatar
    Concupiscence

    Messages : 12
    Date d'inscription : 15/08/2012

    Question d'orientation L2 Sorbonne.

    Message  Concupiscence le Ven 9 Nov 2012 - 21:56

    Bonjour,

    Je sais qu'il est un peu tôt pour prendre des décisions sachant que je n'ai pas encore passé les partiels du premier semestre de L1, mais aux vues de mes premiers résultats en TD je ne m'inquiète pas trop de réussir au moins cette première année.

    En revanche je me pose énormément de questions pour la suite. J'aimerais intégrer la Sorbonne, soit l'an prochain donc en L2, soit en L3 ; mais je peine à me décider entre Philosophie mention logique et Philosophie parcours classique. Pour le parcours logique il est recommandé de le commencer dès la L2, même si dès la L1 aurait été encore mieux - mais financièrement je ne pouvais pas cette année. Cependant je ne fais pas de logique à proprement parler cette année, sauf de manière très superficielle : on ne rentre pas dans le langage pur, mais étudions par exemple le principe d'identité des indiscernables, ce qui en soi n'est pas très compliqué. En revanche j'avais commencé l'an dernier à apprendre la logique propositionnelle seule, ce qui m'avait bien plu.

    Le problème se posant est que je ne sais absolument pas le niveau attendu en L2 de logique, est-ce très difficile ?
    Idem pour la L2 de philosophie classique, étant à la Sorbonne le niveau est-il le même qu'ailleurs ou les exigences diffèrent-elles ?
    Un de mes professeurs nous a dit que l'on pouvait choisir ses cours "à la carte" selon une liste d'auteurs à étudier... quelqu'un peut me confirmer ou infirmer ses dires ?
    avatar
    Euterpe

    Messages : 4081
    Date d'inscription : 29/01/2011
    Age : 46

    Re: Question d'orientation L2 Sorbonne.

    Message  Euterpe le Ven 9 Nov 2012 - 22:36

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Le problème se posant est que je ne sais absolument pas le niveau attendu en L2 de logique, est-ce très difficile ?
    Ça implique un travail assidu.

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Idem pour la L2 de philosophie classique, étant à la Sorbonne le niveau est-il le même qu'ailleurs ou les exigences diffèrent-elles ?
    Paris IV a une des meilleures réputations, celle de Paris I est excellente aussi, de même pour Lille et Lyon.

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
    avatar
    Concupiscence

    Messages : 12
    Date d'inscription : 15/08/2012

    Re: Question d'orientation L2 Sorbonne.

    Message  Concupiscence le Ven 30 Nov 2012 - 18:11

    Merci Euterpe,




    En revanche j'ai une dernière question.

    Je ne fais pas de logique pure en L1, mais de mon côté j'ai appris la logique propositionnelle et logique des prédicats.

    Je ne sais donc pas si cela est suffisant pour la L2 de logique ou si je dois pousser jusqu'au théorème de complétude/incomplétude de Goedel, théorie des ensembles ?




    Bref, c'est un investissement financier pour mes parents et je veux m'assurer de ne pas me planter...
    avatar
    Euterpe

    Messages : 4081
    Date d'inscription : 29/01/2011
    Age : 46

    Re: Question d'orientation L2 Sorbonne.

    Message  Euterpe le Dim 2 Déc 2012 - 18:54

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Je ne fais pas de logique pure en L1, mais de mon côté j'ai appris la logique propositionnelle et logique des prédicats.
    Je ne sais donc pas si cela est suffisant pour la L2 de logique ou si je dois pousser jusqu'au théorème de complétude/incomplétude de Goedel, théorie des ensembles ?
    Honnêtement, je ne crois pas, sauf à considérer que la L2 de logique forme des mathématiciens, or nous sommes en philosophie. Que vous ayez quelques notions, ou conscience des enjeux, soit. Connaître, au point de les maîtriser, Cantor, Hilbert, Zermelo, von Neumann ou encore Russell (sans quoi il est inutile de s'intéresser aux théorèmes de Gödel), ça dépasse la seule question du langage mathématique. Cela dit, c'est loin, très loin d'être mon domaine de compétences.

      La date/heure actuelle est Sam 19 Aoû 2017 - 2:00