παιδεία | μανθάνω | ἀπομανθάνω

    Cherche bénévole correcteur.

    Partagez
    avatar
    Concupiscence

    Messages : 12
    Date d'inscription : 15/08/2012

    Cherche bénévole correcteur.

    Message  Concupiscence le Dim 19 Aoû 2012 - 19:20

    Bonjour,

    J'entre actuellement en L1 de philosophie, j'ai commencé à prendre pour habitude de faire des dissertations de 4h chez moi toutes les deux semaines, d'une part pour le plaisir de la réflexion, d'autre part pour entretenir et développer l'esprit critique. Néanmoins l'auto-évaluation est difficile, je recherche donc un professeur qui accepterait de corriger ces dissertations bénévolement. Ma demande est peut-être un peu difficile à accepter mais si par hasard un ou plusieurs d'entre vous à un petit peu de temps à y consacrer, je lui en serait reconnaissante.

    Bien à vous.


    Silentio

    Messages : 2475
    Date d'inscription : 30/01/2011
    Age : 29
    Localisation : Paris

    Re: Cherche bénévole correcteur.

    Message  Silentio le Dim 19 Aoû 2012 - 19:30

    Je veux bien lire une ou deux dissertations pour vous en donner un avis.

    Peut-être pourriez-vous, si ça vous dit, publier vos textes sur le forum ? De cette manière, les plus compétents vous conseilleront et les autres auront de quoi discuter, ce qui prolongera votre réflexion et l'enrichira.
    avatar
    JimmyB

    Messages : 853
    Date d'inscription : 25/04/2012
    Age : 29

    Re: Cherche bénévole correcteur.

    Message  JimmyB le Dim 19 Aoû 2012 - 19:44

    En tout cas je veux bien aider également si mon niveau le permet.
    avatar
    Concupiscence

    Messages : 12
    Date d'inscription : 15/08/2012

    Re: Cherche bénévole correcteur.

    Message  Concupiscence le Dim 19 Aoû 2012 - 20:43

    Je vous remercie d'accepter de prendre un peu de temps à cette tâche, je publierai donc mes dissertations.

    J'aimerais principalement avoir des avis sur la rigueur de mes écrits, ce qui a été le point faible de toute mon année de terminale malgrès "une pensée originale" qui ne m'ont fait obtenir que des 13 tout au long de l'année sauf jour du Bac 17 mais celui-ci ne compte pas tous le monde sait ce qu'est le Bac... :roll:

    J'ai aussi une petite question à poser se rattachant à la faculté....je suis disons relativement (beaucoup) a-scolaire et je viens de voir qu'il y a tout de même de nombreux TD dans l'emploi du temps, je redoute l'exercice scolastique de la chose, si vous pouviez me préciser comment cela se déroule ? Car il m'est difficilement possible de rester "tranquille" en cours....



    Liber

    Messages : 1399
    Date d'inscription : 30/01/2011

    Re: Cherche bénévole correcteur.

    Message  Liber le Dim 19 Aoû 2012 - 22:30

    Et votre professeur ? Ne pourrait-il pas mériter un peu son salaire en vous les corrigeant ?
    avatar
    Concupiscence

    Messages : 12
    Date d'inscription : 15/08/2012

    Re: Cherche bénévole correcteur.

    Message  Concupiscence le Dim 19 Aoû 2012 - 23:51

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Et votre professeur ? Ne pourrait-il pas mériter un peu son salaire en vous les corrigeant ?

    Il corrigera celles faites en cours quand je le connaîtrais. Je ne me réfère jamais à l'année scolaire pour travailler, comme nous sommes en plein milieu des vacances cela semble difficile....c'est juste le temps des vacances histoire de me "mettre à niveau" et de voir par avance ce que j'ai à améliorer.
    avatar
    Zingaro
    Consul moderabilis
    Consul moderabilis

    Messages : 556
    Date d'inscription : 24/01/2012

    Re: Cherche bénévole correcteur.

    Message  Zingaro le Lun 20 Aoû 2012 - 1:20

    J'ai eu (j'ai ?) le même problème que vous concernant les cours. Vous est-il difficile de suivre même un cours qui vous passionne ? Le soucis est qu'une large part des notes que vous donnent les chargés de TDs vient de votre participation et de votre présence (officiellement l'assiduité est notée sur 2 ou 3 points, en pratique la relation joue beaucoup plus). Sans parler du fait que le relationnel joue au-delà de la simple note, un chargé de TDs avec lequel le courant passe bien peut influer sur les décisions vous concernant si vous êtes en difficulté avec l'administration. Également, c'est en suivant leurs cours que vous comprendrez ce que vos profs attendent réellement de vous (autant pour les partiels ils valorisent généralement le fait d'avoir une opinion propre sur des connaissances assez solides, autant les chargés de TD ont souvent tendance à valoriser leurs propres opinions dans les copies des élèves...). Pour finir, c'est en TD qu'on se fait des copains, et à l'université le fait de s'intégrer est primordial (les statistiques sont fatales, dans la grande majorité des cas d'échecs il s'agit d'individus qui n'ont pas tissé de liens).

    Personnellement je suis en sociologie et même si la règle est qu'au delà de 3 absences on est défaillant, on nous laisse une marge de manœuvre bien plus importante en réalité. Chaque université a sa propre politique concernant les absences. On dit souvent que la Fac c'est pour les flemmards, que les classes préparatoires sont bien plus difficiles. Au niveau du travail à fournir c'est certain, en revanche la liberté qu'on nous accorde exige qu'on soit autonome, et c'est là que s'effectue le tri principal.

    Le mieux reste de s'armer de courage...Travailler à côté des cours permet aussi de relativiser et de se rendre compte que la vie d'étudiant est bien agréable.
    avatar
    Concupiscence

    Messages : 12
    Date d'inscription : 15/08/2012

    Re: Cherche bénévole correcteur.

    Message  Concupiscence le Lun 20 Aoû 2012 - 9:10

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit: Vous est-il difficile de suivre même un cours qui vous passionne ?

    C'est relatif, disons que si le professeur explique une chose dont je n'avais pas la connaissance auparavant je cesserais mes activités (gamineries) pour l'écouter attentivement mais à partir du moment ou j'aurais saisi la dimension du propos énoncé je vais décrocher. Donc peut-être que cette année sera différente, mes connaissances sont peut-être si médiocres que je boirai les paroles de mon locuteur comme l'eau du Graal mais je ne sais pas le niveau attendu en L1, juste un niveau terminal ? Car je lis depuis environ 1 an et demi énormément d'ouvrages philosophiques, une quinzaine par mois soit par auteur soit par courant de pensée ou antinomie de pensée.


    En revanche je crois mal saisir le côté "relationnel" avec les chargés de TD ? [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
    Les notes varieraient selon le degré de sympathie établi ?! :shock:

    J'espère de tout cœur avoir mal saisi vos propos car si c'est le cas je trouve cela scandaleux.....je n'aime pas bercer dans cette espèce d'hypocrisie latente si propre au système scolaire.

    Pour ce qui est du relationnel avec les autres élèves je verrais bien, je suis d'un naturel solitaire....je n'aimais pas la mentalité lycéenne, trop porté sur les soirées, sur le "m'as-tu vue", et autres ragots ou blagues incompréhensibles. On m'a dit qu'à la fac c'était pire, j'ose espérer qu'en philosophie il y a un minimum de maturité supplémentaire, mais bon après tout, les activités extra-scolaires permettent aussi de rencontrer du monde de divers horizon et de différents âges ce qui est appréciable.
    avatar
    JimmyB

    Messages : 853
    Date d'inscription : 25/04/2012
    Age : 29

    Re: Cherche bénévole correcteur.

    Message  JimmyB le Lun 20 Aoû 2012 - 10:44

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit: Vous est-il difficile de suivre même un cours qui vous passionne ?

    C'est relatif, disons que si le professeur explique une chose dont je n'avais pas la connaissance auparavant je cesserais mes activités (gamineries) pour l'écouter attentivement mais à partir du moment ou j'aurais saisi la dimension du propos énoncé je vais décrocher. Donc peut-être que cette année sera différente, mes connaissances sont peut-être si médiocres que je boirai les paroles de mon locuteur comme l'eau du Graal mais je ne sais pas le niveau attendu en L1, juste un niveau terminal ? Car je lis depuis environ 1 an et demi énormément d'ouvrages philosophiques, une quinzaine par mois soit par auteur soit par courant de pensée ou antinomie de pensée.


    En revanche je crois mal saisir le côté "relationnel" avec les chargés de TD ? [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
    Les notes varieraient selon le degré de sympathie établi ?! :shock:

    J'espère de tout cœur avoir mal saisi vos propos car si c'est le cas je trouve cela scandaleux.....je n'aime pas bercer dans cette espèce d'hypocrisie latente si propre au système scolaire.

    Pour ce qui est du relationnel avec les autres élèves je verrais bien, je suis d'un naturel solitaire....je n'aimais pas la mentalité lycéenne, trop porté sur les soirées, sur le "m'as-tu vue", et autres ragots ou blagues incompréhensibles. On m'a dit qu'à la fac c'était pire, j'ose espérer qu'en philosophie il y a un minimum de maturité supplémentaire, mais bon après tout, les activités extra-scolaires permettent aussi de rencontrer du monde de divers horizon et de différents âges ce qui est appréciable.

    Si je puis exprimer mon avis, si vous parvenez à lire une quinzaine d'ouvrages par mois, je doute que vous parveniez à en saisir le contenu et la portée en lisant si rapidement.
    Ensuite les cours sont utiles pour valider ou invalider vos connaissances que cela soit des TD ou des cours, ne pensez donc pas tout savoir vous allez être surpris et c'est comme cela que l'on se plante.
    Quant aux profs et aux chargés de TD ils sont une aide précieuse contre l'administration si jamais le besoin s'en fait sentir et s'ils vous estiment. Il est naturel qu'un prof aide davantage un étudiant auquel il croit.
    Moi dans ma fac il y'avait deux camps bien distincts entre les profs et je peux vous dire qu'il était difficile de faire son chemin et de pouvoir s'affirmer. Par conséquent il faut être humble et ne pas penser que les cours ne servent à rien, sinon en effet il ne sert à rien de faire des études.
    Enfin le niveau attendu dépend des professeurs mais cela n'a rien à avoir avec la terminale.
    avatar
    Desassocega

    Messages : 2815
    Date d'inscription : 02/04/2011

    Re: Cherche bénévole correcteur.

    Message  Desassocega le Lun 20 Aoû 2012 - 10:59

    Je partage l'avis de JimmyB quant aux lectures que vous faites. Quinze livres philosophiques par mois ? C'est impossible de tout com-prendre à ce rythme. Si Euterpe était là, il vous dirait à quel point la digestion est primordiale en philosophie, et plus le temps passe, plus je constate qu'il a raison ! Lisez moins mais mieux, vous y gagnerez au change, croyez-moi.

    Thrasymaque

    Messages : 56
    Date d'inscription : 07/09/2011

    Re: Cherche bénévole correcteur.

    Message  Thrasymaque le Lun 20 Aoû 2012 - 11:08

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:En revanche je crois mal saisir le côté "relationnel" avec les chargés de TD ? [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
    Les notes varieraient selon le degré de sympathie établi ?! :shock:
    Ma petite expérience : la note finale de certains de mes TD dépendaient pour moitié de la participation. Du coup si vous intervenez beaucoup, êtes dynamique, faites de bonnes blagues, etc., vous avez de bonnes chances d'avoir la moyenne. Perso, je ne participe presque pas en TD et ça n'a jamais affecté ma moyenne, qui correspondait toujours aux notes que j'ai eues aux devoirs à rendre ou aux devoirs sur table, quelle que soit la part de la participation orale dans la note finale du TD. Très souvent la note de participation orale ne sert qu'à élever la note finale de ceux qui ont eu de mauvais résultats à l'écrit. Ne vous inquiétez pas outre mesure, vous verrez bien comment ça se passe quand vous y serez. (mais je précise que je ne suis pas en philo)

    Desassossego a écrit:
    Je partage l'avis de JimmyB quant aux lectures que vous faites. Quinze livres philosophiques par mois ? C'est impossible que vous puissiez tout com-prendre. Si Euterpe était là, il vous dirait à quel point la digestion est primordiale en philosophie, et plus le temps passe, plus je constate qu'il a raison ! Lisez moins mais mieux, vous y gagnerez au change, croyez-moi.
    Ca dépend de la taille des ouvrages, si c'est la phéno, la cripur, etc. c'est sûr, mais s'il s'agit des dialogues de Platon, des ouvrages courts de Kant, etc., ça ne me choque pas. Et puis la première lecture n'est pas la dernière !
    avatar
    Desassocega

    Messages : 2815
    Date d'inscription : 02/04/2011

    Re: Cherche bénévole correcteur.

    Message  Desassocega le Lun 20 Aoû 2012 - 11:19

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:

    Desassossego a écrit:
    Je partage l'avis de JimmyB quant aux lectures que vous faites. Quinze livres philosophiques par mois ? C'est impossible que vous puissiez tout com-prendre. Si Euterpe était là, il vous dirait à quel point la digestion est primordiale en philosophie, et plus le temps passe, plus je constate qu'il a raison ! Lisez moins mais mieux, vous y gagnerez au change, croyez-moi.
    Ca dépend de la taille des ouvrages, si c'est la phéno, la cripur, etc. c'est sûr, mais s'il s'agit des dialogues de Platon, des ouvrages courts de Kant, etc., ça ne me choque pas. Et puis la première lecture n'est pas la dernière !


    Pratiquement chaque dialogue de Platon est d'une richesse telle qu'on pourrait en débattre pendant des milliers d'heures. Les dialogues, parce qu'ils sont des dialogues, paraissent plus facilement compréhensibles, mais il n'en reste pas moins que les comprendre demande un travail énorme ; Kant, même lorsqu'il s'agit d'un petit ouvrage, nécessite une extrême concentration et une certaine lenteur. Il faut le suivre petit à petit, sinon on le lit dans le vide.
    avatar
    JimmyB

    Messages : 853
    Date d'inscription : 25/04/2012
    Age : 29

    Re: Cherche bénévole correcteur.

    Message  JimmyB le Lun 20 Aoû 2012 - 11:21

    De plus chez ces philosophes, comme chez tous d'ailleurs il n'est pas tout de comprendre l'idée générale encore faut il parvenir à reproduire le raisonnement qui fut le cheminement de l'idée.
    avatar
    Concupiscence

    Messages : 12
    Date d'inscription : 15/08/2012

    Re: Cherche bénévole correcteur.

    Message  Concupiscence le Lun 20 Aoû 2012 - 11:30

    Si je puis exprimer mon avis, si vous parvenez à lire une quinzaine d'ouvrages par mois, je doute que vous parveniez à en saisir le contenu et la portée en lisant si rapidement.

    Tout dépend en effet des œuvres, le Discours de la méthode, les Méditations métaphysiques, Le rire, Ecce Homo, Platon, Qu'est-ce que les lumières, Sartre, Epictète et Épicure sont des ouvrages que j'ai pu lire en l'espace d'une journée (environ 12h). En revanche j'ai mis environ un mois à lire Ainsi parlait Zarathoustra, une semaine pour L'énergie Spirituelle (mais il faut que je revienne sur la thèse du parallélisme entre idéalisme et réalisme que je n'ai pas complètement saisie. Je ne me contente pas de lire les œuvres, j’annote chaque page puis une fois terminé j'en fais une synthèse par ordinateur avec les thèses principales puis à côté je note ce qui reste flou ou qui pourrait être réfuté. Mais je ne prétends en aucun cas tout savoir c'est pourquoi je continue avec assiduité mes lectures, je n'aurais pas de toute une vie pour avoir ne serait-ce qu'un centième de la connaissance universelle, mais j'aime à étudier seule voilà tout, n'y voyez pas de prétention de ce côté là, je n'aime juste pas Être en cours ce qui est différent d'AVOIR des cours où là je suis loin de rechigner à la tâche.

    "À mon avis, il n’y a qu’une école pour former l’esprit, c’est de n’aller dans aucune école." A.France

    Thrasymaque

    Messages : 56
    Date d'inscription : 07/09/2011

    Re: Cherche bénévole correcteur.

    Message  Thrasymaque le Lun 20 Aoû 2012 - 11:39

    Je suis d'accord avec vous. Je ne dis pas que Platon est un auteur facile, je ne dis pas non plus qu'on peut tout comprendre d'un dialogue de Platon en une seule lecture, je dis que je ne vois rien de choquant à lire un dialogue de Platon en deux jours. Je suppose que vous l'avez fait tous les deux. Mais s'il s'agit d'étudier une œuvre, on ne le fait pas en deux jours c'est certain.
    avatar
    Desassocega

    Messages : 2815
    Date d'inscription : 02/04/2011

    Re: Cherche bénévole correcteur.

    Message  Desassocega le Lun 20 Aoû 2012 - 11:44

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Mais s'il s'agit d'étudier une œuvre, on ne le fait pas en deux jours c'est certain.

    Nous sommes d'accord. D'ailleurs même s'il s'agit simplement de comprendre (et même si c'est de manière partielle ou générale) une œuvre, il faut plus que deux jours !
    avatar
    Concupiscence

    Messages : 12
    Date d'inscription : 15/08/2012

    Re: Cherche bénévole correcteur.

    Message  Concupiscence le Lun 20 Aoû 2012 - 13:36

    Enfin bon nous en reparlerons à l'avenir, si un jour je dois tomber de haut je tomberai de haut mais ce sera pour mieux me relever, pour l'instant je crois en ma façon de faire, c'est-à-dire travailler en autodidacte et qui s'est avéré ce qui me convient le mieux, peut-être que je fais fausse route, peut-être que je m'illusionne en pensant comprendre ce que je lis dans son intégralité mais l'inverse est aussi tout à fait possible.

    Les résultats du premier semestre trancheront la question.
    avatar
    JimmyB

    Messages : 853
    Date d'inscription : 25/04/2012
    Age : 29

    Re: Cherche bénévole correcteur.

    Message  JimmyB le Lun 20 Aoû 2012 - 13:38

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Enfin bon nous en reparlerons à l'avenir, si un jour je dois tomber de haut je tomberai de haut mais ce sera pour mieux me relever, pour l'instant je crois en ma façon de faire, c'est-à-dire travailler en autodidacte et qui s'est avéré ce qui me convient le mieux, peut-être que je fais fausse route, peut-être que je m'illusionne en pensant comprendre ce que je lis dans son intégralité mais l'inverse est aussi tout à fait possible.

    Les résultats du premier semestre trancheront la question.

    Alors pourquoi nous demander de l'aide cela n'a pas de sens...

    Silentio

    Messages : 2475
    Date d'inscription : 30/01/2011
    Age : 29
    Localisation : Paris

    Re: Cherche bénévole correcteur.

    Message  Silentio le Lun 20 Aoû 2012 - 13:39

    Vous n'avez peut-être pas tort mais, à la vue de votre asociabilité, avez-vous pensé à ce que vous voudriez faire avec une licence de philosophie ?
    avatar
    Concupiscence

    Messages : 12
    Date d'inscription : 15/08/2012

    Re: Cherche bénévole correcteur.

    Message  Concupiscence le Lun 20 Aoû 2012 - 14:05

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Alors pourquoi nous demander de l'aide cela n'a pas de sens...

    Je ne dis pas refuser tout avis contraire à ma pensée bien heureusement car sinon comment progresser ? La conversation a divagué, le sujet initial étant les dissertations où là je suis pour un avis critique de mon travail, on ne pense jamais seul. Il est tout à fait possible d'aimer travailler en autodidacte mais être évalué sur ce que l'on produit. Ce n'est qu'une divergence d'apprentissage mais menant au même but que toute personne préférant être tenue par la main pour étudier.

    Vous n'avez peut-être pas tort mais, à la vue de votre asociabilité, avez-vous pensé à ce que vous voudriez faire avec une licence de philosophie ?

    Je ne veux pas m'arrêter à la licence de philosophie, j'aimerais rejoindre un cursus de philosophie des sciences (dont j'ai commencé à étudier la logique propositionnelle et des prédicats l'an dernier dans des livres avec exercices d'applications) par la suite et poursuivre jusqu'en thèse. Mais vous soulevez en effet un problème: "L'asociabilité".
    Je ne m'intègre pas dans le système, qui me mène à des états dépressifs. Ce qui sur le long terme va poser problème j'en ai conscience. J'essaye de ce fait de ne pas trop me poser de question quant à mon devenir plus qu'incertain mais je profite de l'instant présent pour étudier ce qui me plait. Advienne que pourra.
    avatar
    Zingaro
    Consul moderabilis
    Consul moderabilis

    Messages : 556
    Date d'inscription : 24/01/2012

    Re: Cherche bénévole correcteur.

    Message  Zingaro le Lun 20 Aoû 2012 - 14:12

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
    C'est relatif, disons que si le professeur explique une chose dont je n'avais pas la connaissance auparavant je cesserais mes activités (gamineries) pour l'écouter attentivement mais à partir du moment ou j'aurais saisi la dimension du propos énoncé je vais décrocher. Donc peut-être que cette année sera différente, mes connaissances sont peut-être si médiocres que je boirai les paroles de mon locuteur comme l'eau du Graal mais je ne sais pas le niveau attendu en L1, juste un niveau terminal ? Car je lis depuis environ 1 an et demi énormément d'ouvrages philosophiques, une quinzaine par mois soit par auteur soit par courant de pensée ou antinomie de pensée.


    En revanche je crois mal saisir le côté "relationnel" avec les chargés de TD ?
    Les notes varieraient selon le degré de sympathie établi ?! :shock:

    J'espère de tout cœur avoir mal saisi vos propos car si c'est le cas je trouve cela scandaleux.....je n'aime pas bercer dans cette espèce d'hypocrisie latente si propre au système scolaire.

    Pour ce qui est du relationnel avec les autres élèves je verrais bien, je suis d'un naturel solitaire....je n'aimais pas la mentalité lycéenne, trop porté sur les soirées, sur le "m'as-tu vue", et autres ragots ou blagues incompréhensibles. On m'a dit qu'à la fac c'était pire, j'ose espérer qu'en philosophie il y a un minimum de maturité supplémentaire, mais bon après tout, les activités extra-scolaires permettent aussi de rencontrer du monde de divers horizon et de différents âges ce qui est appréciable.

    Il n'y a aucune hypocrisie latente, si vous vous mettez à la place des chargés de TD vous comprendrez vite qu'ils ne peuvent tout simplement pas apprécier les qualités d'un élève qui n'est pas présent en cours, et puis c'est une question de simple respect aussi de ne pas venir que pour rendre des copies. De plus, ce sont souvent des étudiants en master qui ne sont pas spécialement intéressés par l'enseignement mais qui doivent en passer par là.
    Le fait est que si vous voulez réussir, vous allez devoir tirer le meilleur de l'environnement universitaire. Juger de sa qualité n'était pas vraiment la question.

    Quant à vos camarades, les mépriser serait une erreur d'après moi, peut-être même une certaine forme de naïveté. Aidez quelques uns à se dépatouiller avec des textes qu'ils maîtrisent mal et ils pourraient vous apporter en retour bien des choses inattendues. Il ne s'agit pas de faire comme si vous étiez dans la même optique qu'eux, mais bien plutôt de générer du lien, faire de vos particularités une force dans le relationnel plutôt qu'une faiblesse, car que vous le vouliez ou non, ce sera là une dimension fondamentale de votre évolution universitaire. Ceci dit certains s'en sortent très bien en traçant leur chemin seuls, mais je reste persuadé qu'ils passent à côté de bien des choses. Ils font preuve d'un manque de curiosité qui les handicapera, surtout aux sortir de l'université.

    Pour ce qui est de la cadence de vos lectures, je comprends votre position, ayant moi-même un mal fou à bien prendre le temps de lire. En général une œuvre me demande une ou deux journées de lecture, et tout du long je marque les pages qui me semblent primordiales, les points nodaux des raisonnements et les passages que je dois revoir. En général je m'aperçois que je "rumine" ces textes, qu'ils libèrent leur jus plusieurs semaines durant, et je reviens finalement au textes et aux pages marquées quand je n'y tiens plus. La seconde lecture est généralement la plus claire, la plus profonde. Certains textes nécessitent trois ou quatre relectures.

      La date/heure actuelle est Sam 19 Aoû 2017 - 1:58