παιδεία | μανθάνω | ἀπομανθάνω

    Pouvez-vous me donner des idées de film à visionner ?

    Partagez
    avatar
    Buzzzzardwife

    Messages : 1
    Date d'inscription : 10/03/2013
    Age : 21

    Re: Pouvez-vous me donner des idées de film à visionner ?

    Message  Buzzzzardwife le Mar 12 Mar 2013 - 0:44

    Les Contes des quatre saisons d'Éric Rohmer sont à voir, surtout Conte d'Été. Très poétiques.

    Silentio

    Messages : 1317
    Date d'inscription : 30/01/2011
    Age : 29
    Localisation : Paris

    Re: Pouvez-vous me donner des idées de film à visionner ?

    Message  Silentio le Mer 24 Avr 2013 - 15:54

    Les films sur les philosophes sont rares, alors courez voir Hannah Arendt qui vient de sortir. ;)
    avatar
    Desassocega

    Messages : 1157
    Date d'inscription : 02/04/2011

    Re: Pouvez-vous me donner des idées de film à visionner ?

    Message  Desassocega le Mer 24 Avr 2013 - 19:54

    Est-il intéressant ?

    Hippiecure

    Messages : 5
    Date d'inscription : 18/04/2013
    Age : 21
    Localisation : Toulouse

    Re: Pouvez-vous me donner des idées de film à visionner ?

    Message  Hippiecure le Mer 24 Avr 2013 - 21:52

    Je vous conseille très vivement Waking Life, un film qui met en scène plein de petits monologues sur différents aspects de la vie. Excellent vraiment !

    Silentio

    Messages : 1317
    Date d'inscription : 30/01/2011
    Age : 29
    Localisation : Paris

    Re: Pouvez-vous me donner des idées de film à visionner ?

    Message  Silentio le Jeu 2 Mai 2013 - 10:14

    Desassossego a écrit:Est-il intéressant ?
    Si vous vous intéressez à la banalité du mal, oui.

    Silentio

    Messages : 1317
    Date d'inscription : 30/01/2011
    Age : 29
    Localisation : Paris

    Re: Pouvez-vous me donner des idées de film à visionner ?

    Message  Silentio le Dim 12 Mai 2013 - 15:13

    @Silentio a écrit:Existe-t-il des analyses philosophiques ou psychanalytiques de la saga Alien ?
    Cette fois-ci je cherche des réflexions sur Jurassic Park. Non seulement c'était un pur bonheur de le revoir au cinéma, augmenté par la 3D, mais ce fut l'occasion de bon nombre de pensées sur des enjeux actuels : l'évolution, la responsabilité éthique, le clonage, le rôle de la science, la société du spectacle*, etc.

    *On se demande pourquoi Grant et Malcom (deux types du savant, l'un regardant le passé, grand enfant qui ne sait pas y faire avec les autres de son temps, l'autre génie cynique et moderne, Narcisse qui, bien qu'il parle comme Noam Chomsky, sortira de son autisme de mathématicien pour bientôt, dans un second épisode, devenir un adulte responsable, auxquels on peut associer Hammond, Dieu le père : 3 types de joueurs ; ajoutons à cela, peut-être, un 4ème savant, le technicien Nedry) mettent autant de temps à réagir à l'attaque du T-Rex. Certes, il y a la peur. Mais il y a aussi le fait que l'homme, dorénavant, vit dans un monde automatisé. Il fait confiance à la technologie, elle le protège du réel. Or le réel ressurgit lorsque le T-Rex, apparition extraordinaire venue d'un âge oublié, a non seulement franchi la clôture, mais brise le plexiglass du véhicule où se trouvent les enfants (qui incarnent notre condition d'homme moderne). Nous étions purs spectateurs, le monde était un grand spectacle, un grand parc d'attraction. Mais voilà que tout nous échappe, pensons d'ailleurs à la loi du chaos dont parle Malcom et qui est illustrée ici (les comportements sont imprévisibles, et c'est une folie que de croire que nous pouvons jouer à Dieu, la créature se retourne contre son créateur). Or tout déraille. Et les spectateurs mettent du temps à se rendre compte que les choses sont réelles, elles arrivent, et qu'il faut faire quelque chose, sortir de son confort, de sa paresse, de sa passivité. N'est-ce pas ce que nous inciterait à faire le film ? Car en réalité, si Hammond et Spielberg veulent nous montrer du concret pour nous faire rêver, est-ce que les dinosaures ne sont pas là pour masquer ce qui imprègne de part en part le film ? Sous le spectacle, il y a des questions de société : et c'est lorsque l'on brise l'écran, notre plexiglass, que nous pouvons rencontrer notre réalité (car bien souvent les films d'anticipation et de science fiction en disent plus sur leur temps que sur le futur). Que nous raconte le film ? Toujours la même histoire que nous ne voulons pas entendre, celle de Prométhée, de Frankenstein, etc. Mais le film est plein d'espoir, en témoigne cette transition à la fin lorsque l'on passe du raptor recouvert de lignes de code génétique au vol des oiseaux qui étendent leurs ailes, puis à l'homme, enfin réconcilié avec ses enfants, lui-même devenu adulte, responsable, ayant par ailleurs détruit les illusions de toute-puissance du grand-père plein d'argent ; de l'homme à l'hélicoptère, volant comme les oiseaux vers l'horizon illuminé par le soleil. L'homme était donc libre, libre de créer du monstrueux, mais peut-être peut-il enfin prendre conscience de sa situation et s'efforcer d'y remédier tant que faire se peut. Par où commencer ? Peut-être en comprenant que si l'homme est au sommet de l'évolution ce n'est pas par l'égoïsme ou par la technique, et bien plus par l'entraide (qui est d'ailleurs la marque des êtres intelligents puisque les raptors en font preuve, mais ils ne sont pas les seuls à vivre en groupe, et pourtant des prédateurs redoutables - bien plus que le T-Rex). Contre le capitalisme, notre jungle moderne, "la vie trouve son chemin" - par le regard critique porté sur l'œuvre du grand Spielberg. Il nous confronte à notre "autre", mais c'est à nous-mêmes qu'il nous confronte ! L'ennemi n'est pas le dinosaure, qui n'a rien demandé, qui n'est pas méchant en soi, c'est le "système technicien" qui s'effondre sous son propre poids, par ce qu'il a créé, et qui détruit l'environnement que l'homme s'était construit pour se mettre à distance de la nature, du monde.
    avatar
    juliendeb

    Messages : 50
    Date d'inscription : 26/07/2012
    Age : 26
    Localisation : Strasbourg

    Re: Pouvez-vous me donner des idées de film à visionner ?

    Message  juliendeb le Jeu 23 Mai 2013 - 13:26

    Un film que j'ai vu hier, que j'ai trouvé d'une extrême profondeur : Detachment
    avatar
    Desassocega

    Messages : 1157
    Date d'inscription : 02/04/2011

    Re: Pouvez-vous me donner des idées de film à visionner ?

    Message  Desassocega le Jeu 23 Mai 2013 - 16:41

    Qu'est-ce qui vous a plu dans ce film ?
    avatar
    juliendeb

    Messages : 50
    Date d'inscription : 26/07/2012
    Age : 26
    Localisation : Strasbourg

    Re: Pouvez-vous me donner des idées de film à visionner ?

    Message  juliendeb le Jeu 23 Mai 2013 - 23:52

    C'est certainement le film qui parle le plus brutalement de cette riche notion d'éducation. Mais c'est aussi un film qui, tout en nous parlant de ce sujet de manière brutale, et parfois dérangeante, nous fait comprendre que l'éducation détermine notre vie toute entière, et parfois même notre mort.
    Pour contextualiser la chose, le scénariste narre l'histoire d'un professeur qui vient remplacer un de ses confrères dans un lycée très difficile, lycée qui, du fait de ses résultats accablants, est sur le point de signer son arrêt de mort. Mais nous ne suivons pas l'histoire de ce professeur comme celle d'un professeur quelconque : nous entrons dans son intimité, nous prenons acte des douleurs profondes qui le transpercent, des abandons dont il s'est senti victime. Ces abandons dont il refuse que d'autres "gosses" (comme il le dit) soient victimes. Ce film a donc un aspect quasi-psychanalytique dans la description qu'il fait de ses personnages principaux. Il peut alors quelquefois tomber dans le pathos, et un pathos souvent lourd, mais toujours prenant.
    Ce film est d'une extrême richesse, et si quelqu'un a l'idée de le voir un jour, qu'il me fasse un signe, je serais ravi d'en discuter avec lui.
    avatar
    kurdtkobane

    Messages : 6
    Date d'inscription : 31/05/2013

    Re: Pouvez-vous me donner des idées de film à visionner ?

    Message  kurdtkobane le Ven 31 Mai 2013 - 22:51

    Il y a énormément de films qui valent le coût, 120 ans d'histoires apportent quelques classiques. Maintenant je dirai que ceux que j'ai en tête dépendent de votre âge, de vos goûts de votre désir de découverte.

    Pour les plus jeune il y a les classiques:
    Heat, le meilleur film de "gangster" des années 90. L'opposition entre De Niro et Pacino, un film intense qui nous laisse pas tranquille une seconde!
    Les goonies Un film d'aventure du milieu des années 80 (Cindy Lauper ♥), un groupe de gamin découvre une carte aux trésors dans le grenier d'une maison qui va être vendu pour y construire un parcours de golf. Je ne vous raconte pas la suite)
    Casino, une ville mythique: Las Vegas. La mafia, De Niro, Joe Pesci, Martin Scorcese.....Y a pas mieux comme argument.

    Pour les ados:
    Requiem for a Dream, un pamphlet contre les drogues. Un final monstrueux. Attention des scène qui peuvent choqué la sensibilité de certaines personnes!
    American History X, une véritable leçon sur la tolérance!
    L'oeuve de Kubrik, mais commencez plus par des films comme Full Metal Jacket, Orange Mécanique
    Will Hunting. :shock:

    Pour ceux qui veulent découvrir le cinéma d'une autre manière:
    L'œuvre de Gus Van Sant: J'en suis fan je vous conseille de commencer par Will Hunting, il y a aussi A la rencontre de Forrester, le triptique sur la jeunesse désabusée Gerry, Elephant, Last Days, Milk sur le premier élu gay, et dernièrement Promised Land. Il y aussi beaucoup plus difficile d'accès ses premiers films qui parle beaucoup des SDF et des homosexuels My own private Idaho, Mala Noche, Even cowgirls get the blues, et enfin il a fait un remake plan par plan de Psychose (film d'Alfred Hitchcock)
    La scène indépendante américaine est un pur plaisir plus les yeux, les oreilles et le cerveau: outre Gus Van Sant, vous avez les films de Darren Arronofsky, Woody Allen, les frères Coen, Quentin Tarantino, Danny Boyle et tellement d'autres auteurs....

    Si je vous site des réalisateurs c'est qu'il y a tellement de film que je vous conseille de voir qu'il me faudrait deux jours de recherche pour les classer, deux jours pour vous les écrire et deux jours pour vous dire pourquoi. Donc je vous conseille d'aller sur des sites comme allocine.fr ou encore imdb.com et de regarder les vidéos (extraits et bandes annonces) pour vous faire une idée sur un film précis. (attention le deuxième est en grande partie en anglais)!!!!

    Cordialement!

    Silentio

    Messages : 1317
    Date d'inscription : 30/01/2011
    Age : 29
    Localisation : Paris

    Re: Pouvez-vous me donner des idées de film à visionner ?

    Message  Silentio le Mar 23 Juil 2013 - 12:18

    @Euterpe a écrit:
    @Silentio a écrit:Existe-t-il des analyses philosophiques ou psychanalytiques de la saga Alien ?

    Pas à ma connaissance, mais on doit bien trouver des lectures psychologiques quelque part. Il faut consulter le rayon cinéma dans une librairie d'art.

    J'ai analysé en long et en large notamment le premier Alien. Je ne conserve pas grand chose des analyses de film que je propose dans mon ciné-club, mais je peux vous proposer quelques bricoles.

    Vous trouverez divers articles récents analysant Alien à cette adresse :
    http://strassdelaphilosophie.blogspot.fr/

    Le problème avec Jean-Clet Martin (et ses amis) c'est qu'en dépit de ses qualités il tombe facilement dans l'intellectualisme et la bouillie indigeste qui n'exprime aucune idée, sinon des visions artistiques d'un goût douteux pour qui apprécie la philosophie et la poésie et sait qu'il est difficile de rapprocher les deux. Ni philosophie rigoureuse, ni poésie travaillée, seulement des références étalées et une création de sens par rapprochement d'idées. On est dans le littérarisme critiqué par Bouveresse.
    avatar
    Intemporelle

    Messages : 181
    Date d'inscription : 02/08/2012
    Age : 25
    Localisation : Paris

    Re: Pouvez-vous me donner des idées de film à visionner ?

    Message  Intemporelle le Mer 7 Aoû 2013 - 23:28

    Je rejoins Juliendeb pour Detachment ! :) Une autre belle performance pour Adrien Brody...
    De mon côté, j'ai visionné dernièrement Pina par Wim Wenders, un magnifique hommage à cette artiste très talentueuse. Je mets la photo de couverture que j'aime beaucoup en spoiler. 

    Spoiler:


    avatar
    nnikkolass

    Messages : 78
    Date d'inscription : 24/04/2013
    Age : 43
    Localisation : Rennes

    Re: Pouvez-vous me donner des idées de film à visionner ?

    Message  nnikkolass le Jeu 8 Aoû 2013 - 12:02

    Personnellement, je suis un fan absolu des films de Terry Gilliam que se soit en tant qu'acteur ou réalisateur, aussi bien dans sa jeunesse et la période des Monty Python que ses films plus récents... Un qui m'a particulièrement marqué est l'Armée des 12 singes (je ne suis pas un grand fan de Bruce Willis, mais dans ce film, il est magistral). Je n'ai pas vue son dernier The Zero Theorem, mais il a l'air tout aussi fascinant que les autres...

    Un autre film qui m'a marqué : Dans la peau de John Malkovich, un film surprenant!
    avatar
    Vangelis
    Princeps
    Princeps

    Messages : 717
    Date d'inscription : 11/03/2011

    Re: Pouvez-vous me donner des idées de film à visionner ?

    Message  Vangelis le Mer 5 Mar 2014 - 18:57

    Je viens de visionner Les bêtes du sud sauvage. D'après quelques critiques je craignais le dégoulinement de bons sentiments, mais j'ai pris une grosse claque.
    avatar
    Wintman

    Messages : 9
    Date d'inscription : 13/05/2014

    Re: Pouvez-vous me donner des idées de film à visionner ?

    Message  Wintman le Jeu 15 Mai 2014 - 3:56

    @Silentio a écrit:
    @Silentio a écrit:Existe-t-il des analyses philosophiques ou psychanalytiques de la saga Alien ?
    Cette fois-ci je cherche des réflexions sur Jurassic Park. Non seulement c'était un pur bonheur de le revoir au cinéma, augmenté par la 3D, mais ce fut l'occasion de bon nombre de pensées sur des enjeux actuels : l'évolution, la responsabilité éthique, le clonage, le rôle de la science, la société du spectacle*, etc.

    *On se demande pourquoi Grant et Malcom (deux types du savant, l'un regardant le passé, grand enfant qui ne sait pas y faire avec les autres de son temps, l'autre génie cynique et moderne, Narcisse qui, bien qu'il parle comme Noam Chomsky, sortira de son autisme de mathématicien pour bientôt, dans un second épisode, devenir un adulte responsable, auxquels on peut associer Hammond, Dieu le père : 3 types de joueurs ; ajoutons à cela, peut-être, un 4ème savant, le technicien Nedry) mettent autant de temps à réagir à l'attaque du T-Rex. Certes, il y a la peur. Mais il y a aussi le fait que l'homme, dorénavant, vit dans un monde automatisé. Il fait confiance à la technologie, elle le protège du réel. Or le réel ressurgit lorsque le T-Rex, apparition extraordinaire venue d'un âge oublié, a non seulement franchi la clôture, mais brise le plexiglass du véhicule où se trouvent les enfants (qui incarnent notre condition d'homme moderne). Nous étions purs spectateurs, le monde était un grand spectacle, un grand parc d'attraction. Mais voilà que tout nous échappe, pensons d'ailleurs à la loi du chaos dont parle Malcom et qui est illustrée ici (les comportements sont imprévisibles, et c'est une folie que de croire que nous pouvons jouer à Dieu, la créature se retourne contre son créateur). Or tout déraille. Et les spectateurs mettent du temps à se rendre compte que les choses sont réelles, elles arrivent, et qu'il faut faire quelque chose, sortir de son confort, de sa paresse, de sa passivité. N'est-ce pas ce que nous inciterait à faire le film ? Car en réalité, si Hammond et Spielberg veulent nous montrer du concret pour nous faire rêver, est-ce que les dinosaures ne sont pas là pour masquer ce qui imprègne de part en part le film ? Sous le spectacle, il y a des questions de société : et c'est lorsque l'on brise l'écran, notre plexiglass, que nous pouvons rencontrer notre réalité (car bien souvent les films d'anticipation et de science fiction en disent plus sur leur temps que sur le futur). Que nous raconte le film ? Toujours la même histoire que nous ne voulons pas entendre, celle de Prométhée, de Frankenstein, etc. Mais le film est plein d'espoir, en témoigne cette transition à la fin lorsque l'on passe du raptor recouvert de lignes de code génétique au vol des oiseaux qui étendent leurs ailes, puis à l'homme, enfin réconcilié avec ses enfants, lui-même devenu adulte, responsable, ayant par ailleurs détruit les illusions de toute-puissance du grand-père plein d'argent ; de l'homme à l'hélicoptère, volant comme les oiseaux vers l'horizon illuminé par le soleil. L'homme était donc libre, libre de créer du monstrueux, mais peut-être peut-il enfin prendre conscience de sa situation et s'efforcer d'y remédier tant que faire se peut. Par où commencer ? Peut-être en comprenant que si l'homme est au sommet de l'évolution ce n'est pas par l'égoïsme ou par la technique, et bien plus par l'entraide (qui est d'ailleurs la marque des êtres intelligents puisque les raptors en font preuve, mais ils ne sont pas les seuls à vivre en groupe, et pourtant des prédateurs redoutables - bien plus que le T-Rex). Contre le capitalisme, notre jungle moderne, "la vie trouve son chemin" - par le regard critique porté sur l'œuvre du grand Spielberg. Il nous confronte à notre "autre", mais c'est à nous-mêmes qu'il nous confronte ! L'ennemi n'est pas le dinosaure, qui n'a rien demandé, qui n'est pas méchant en soi, c'est le "système technicien" qui s'effondre sous son propre poids, par ce qu'il a créé, et qui détruit l'environnement que l'homme s'était construit pour se mettre à distance de la nature, du monde.

    Il me semble que vous enjolivez pas mal l'ensemble. Ce film n'est qu'un film d'action, qui joue sur les cordes vues mille fois, celles de la distraction crasse. Je suis même agacé de lire une telle énergie déployée à subjuguer chaque vision, car vos concept et vos interprétations dépassent clairement l'intention des créateurs du film. Je trouve aussi votre procédé trop facile, et superposable à n'importe quel navet hollywoodien à gros budget. Prometeus est un exemple parmi tant d'autres, j'ai vu ici en première page une indulgence surprenante. C'est trop facile de créer un film d'action pour viser la rentabilité avec des effets spéciaux aseptisés. Et je suis triste de constater les mauvais effets qu'ils ont sur le public. Je peux faire ce genre d'interprétation sur tous les films de ce genre, mais il en ressortira que le film n'élève pas le spectateur, ce sera plutôt le spectateur cultivé qui élèvera le film.
    avatar
    cassius

    Messages : 1
    Date d'inscription : 25/06/2012
    Age : 43

    Re: Pouvez-vous me donner des idées de film à visionner ?

    Message  cassius le Jeu 15 Mai 2014 - 14:26

    " looking for éric " de Ken Loach
    " la maman et la fille de joie " de Jean Eustache
    " calmos " de Bertrand Blier
    " stagecoach " de John Ford

    Silentio

    Messages : 1317
    Date d'inscription : 30/01/2011
    Age : 29
    Localisation : Paris

    Re: Pouvez-vous me donner des idées de film à visionner ?

    Message  Silentio le Jeu 15 Mai 2014 - 20:11

    Il faudrait donc s'empêcher de penser. Incroyable.

    N'est-ce pas d'ailleurs ce que certains voudraient, que l'on consomme sans penser ?

    Dites-moi, les films d'action sortent-ils tout faits d'un chapeau magique ? Sont-ils déconnectés de la société ? Et pourquoi ne pas les interpréter, de la même manière que l'on prête du sérieux aux films d'auteurs ?

    D'ailleurs, si Spielberg est souvent caricatural, cela dénote aussi une vision du monde. Et l'on peut utiliser un film pour l'exemplifier ou pour la critiquer.

    Quant à Prometheus (titre qui n'est pas anodin, n'est-ce pas ?), il a été élaboré par Ridley Scott pour élargir l'univers d'Alien, saga qui dans ses épisodes développait certains thèmes, notamment celui de la filiation. Et forcément, entre aliens, robots et maintenant Ingénieurs, la place de l'homme est à nouveau interrogée. Interrogation qui rejoint les enjeux contemporains en matière de nouvelles technologies, d'éthique, etc.
    avatar
    Wintman

    Messages : 9
    Date d'inscription : 13/05/2014

    Re: Pouvez-vous me donner des idées de film à visionner ?

    Message  Wintman le Ven 16 Mai 2014 - 4:31

    Il faudrait donc s'empêcher de penser. Incroyable.

    Non. C'est la démarche par rapport à la cible qui me pose problème.


    N'est-ce pas d'ailleurs ce que certains voudraient, que l'on consomme sans penser ?
    C'est ce que je me dis en regardant certains films de Spielberg.


    Dites-moi, les films d'action sortent-ils tout faits d'un chapeau magique ? Sont-ils déconnectés de la société ? Et pourquoi ne pas les interpréter, de la même manière que l'on prête du sérieux aux films d'auteurs ?

    Car c'est donner trop de crédit à un procédé basique. "Jurassic Park" ou "La guerre des mondes" sont conçus de la même manière, sur un modèle lisse. 

    -Effets spéciaux foisonnants, extrêmement couteux, et centraux pour l'esthétisme du film. Quand un film repose autant sur ce genre d'artifices, le reste est délaissé.
    -Protagonistes systématiquement mit en situation périlleuse, pour créer une dynamique d'action effrénée, destinée à procurer à l’audience quelques frissons.
    -Un danger central est à surmonter, pour atteindre la survie. Cet élément représente finalement le seul but à atteindre.
    -Il n'y a pas de temps pour l'introspection ou la réflexion avec ce rythme. les personnages doivent même arrêter de penser, et agir selon leur "instinct". 
    -Nous n'apprenons quasiment rien sur le monde.

    Bref ce genre de film ne mérite pas d'être embelli à ce point. Ils se basent sur de l'angoisse stérile et du ressenti ponctuel, du spectaculaire de foire. Le genre de film qui n'élève jamais le spectateur. Il est très facile de faire des films "catastrophe", certains sont plus esthétiques que d'autres, mais il n'en résulte pas moins que dans l'immense majorité des cas, ce genre est confronté à ses limites assez rapidement.


    D'ailleurs, si Spielberg est souvent caricatural, cela dénote aussi une vision du monde. Et l'on peut utiliser un film pour l'exemplifier ou pour la critiquer.

    Caricatural en effet. Un requin qui pourchasse une famille. Des dinosaures qui pourchassent une famille. Des martiens qui pourchassent une famille. On peut faire ça à l'infini en échangeant "Requin" par "Tigre" ou "Martien" par "Kangourou-zombie". Vous parliez de consommation, nous y voilà. 


    Quant à Prometheus (titre qui n'est pas anodin, n'est-ce pas ?), il a été élaboré par Ridley Scott pour élargir l'univers d'Alien, saga qui dans ses épisodes développait certains thèmes, notamment celui de la filiation. Et forcément, entre aliens, robots et maintenant Ingénieurs, la place de l'homme est à nouveau interrogée. Interrogation qui rejoint les enjeux contemporains en matière de nouvelles technologies, d'éthique, etc.

    Et vous croyez que ces films sont un bon moyen de nous interroger sur ces questions ? Prometheus est dépourvu de raffinement, et suit le même modèle exposé ci-dessus. Je ne peux être satisfait face à une œuvre qui est formatée par une recette pré-conçue. Il s'agît tout simplement de régression proposée au public. On utilise les objets "exotiques" tels que le dinosaure ou le martien pour titiller l'imaginaire de l'enfance, et placer l’audience dans une sorte de rêverie nostalgique. Mais l'objet exotique n'est jamais analysé ou décodé, il n'est là qu'en tant que menace, pour servir le rythme intense, l'action. Au moins dans les films d'auteurs, nous ne sommes pas prisonniers de ce tempo effréné, et les éléments ne sont pas là pour servir un objectif de "peur".

    Si seulement la réflexion avait sa place dans le déroulé de ces films !

    Arioch

    Messages : 4
    Date d'inscription : 15/05/2014

    Re: Pouvez-vous me donner des idées de film à visionner ?

    Message  Arioch le Ven 16 Mai 2014 - 15:28

    Je ne sais pas si ils ont déjà été cités ici, mais j'ai deux films "originaux" à vous proposer :

    "Haunter": Fantastique plus qu'horreur, une histoire de fantômes, avec une approche intéressante. (si ça vous plait, cherchez American Horror Story)

    "Hammer of the gods" : film anglais, portant sur des vikings (Danois?), en angleterre, à l'époque où ceux ci l'occupaient (attention, lire le "synopsis" peut nuire à l'appréciation du film). Petit budget, mais bonne immersion.

    @Wintman a écrit:

    Caricatural en effet. Un requin qui pourchasse une famille. Des dinosaures qui pourchassent une famille. Des martiens qui pourchassent une famille. On peut faire ça à l'infini en échangeant "Requin" par "Tigre" ou "Martien" par "Kangourou-zombie". Vous parliez de consommation, nous y voilà.

    "La methode Besson", par Mozinor, un petit peu gras, mais c'est exactement ça!  :lol: 




    Je suis un grand mordu de SF, et j'attends encore de voir des films valables, avec autre chose que des effets d'image et son, les scénarios d'aujourd'hui tiennent sur un ou deux fils, là où un chef d’œuvre est "tissé" (origine étymologique de texte" si je dis pas de bétise).

    @Silentio a écrit:Existe-t-il des analyses philosophiques ou psychanalytiques de la saga Alien ?


    Dans la mesure où le 1er film, c'est du Lovecraft tout craché, ouvrez un de ses livres... si vous osez !   :pc-rire: 



    @Silentio a écrit:Cette fois-ci je cherche des réflexions sur Jurassic Park.[...] Prometeus[...].

    ...

    Si vous voulez vous élargir les idées avec une histoire de géopolitique galactique sur des milliers d'années, ouvres "Fondation" d’Asimov (celui des 3 lois de la robotique). Pour jurassic park, je sais pas trop quoi vous dire...

    Je jette un œil à vos suggestions d'ici mon prochain post  :arrow:

    Le tutoiement est proscrit sur le forum. Merci de lire la charte – Vangelis.
    avatar
    JimmyB

    Messages : 356
    Date d'inscription : 25/04/2012
    Age : 30

    Re: Pouvez-vous me donner des idées de film à visionner ?

    Message  JimmyB le Sam 17 Mai 2014 - 17:29

    Spielberg ce n'est pas seulement Jurassic Park, c'est aussi Duel que je conseille de visionner. La Guerre des mondes c'est une adaptation, au départ c'est H.G Wells, cibler ce film "car c'est Spielberg" me semble hautement inopportun. 
    Un film comme Minority report qui n'est pas un classique du cinéma dans sa réalisation, c'est le moins que l'on puisse dire, pose des questions intéressantes sur le déterminisme, le libre arbitre mais également la notion de dangerosité. Questions intéressantes quand un simple avis psychiatrique permet de maintenir potentiellement quelqu'un en prison en France alors que la peine est purgée.
    De même Matrix qui est une entreprise hollywoodienne se fonde sur beaucoup de questions philosophiques , peu importe la cible il n'y a pas que Lynch à s'adresser à différents publics selon différents degrés.
    De même se moquer des trucages des Dents de la mer pour se moquer du réalisateur, je trouve cela douteux... C'est un film intéressant puisqu'il a touché beaucoup de personnes, fait peur au moment d'aller se baigner, met en exergue pas mal de symptômes sur les comportements nés de l'incompréhension et donc sujets à de l'épouvante que vous trouvez basique.

      La date/heure actuelle est Dim 17 Déc 2017 - 1:19