παιδεία | μανθάνω | ἀπομανθάνω

    La vie a-t-elle un sens ?

    Partagez
    avatar
    Collegienmv

    Messages : 85
    Date d'inscription : 16/01/2012
    Age : 19

    La vie a-t-elle un sens ?

    Message  Collegienmv le Mer 8 Fév 2012 - 15:36

    Comme dans la description de l'article, voilà ce que je propose : Quel est le SENS de la Vie ?

    Je pense d'abord que l'on devrait se baser sur le sens de la vie d'un animal, par exemple le lion.
    avatar
    Euterpe

    Messages : 4212
    Date d'inscription : 29/01/2011
    Age : 46

    Re: La vie a-t-elle un sens ?

    Message  Euterpe le Mer 8 Fév 2012 - 15:53

    La vie n'a pas de sens, pas plus pour les hommes que pour les animaux. Les hommes (pas tous) lui donnent un sens.
    avatar
    Desassocega

    Messages : 2815
    Date d'inscription : 02/04/2011

    Re: La vie a-t-elle un sens ?

    Message  Desassocega le Mer 8 Fév 2012 - 16:19

    Toutefois, même si la vie n'a de sens ni pour l'homme ni pour l'animal, seul l'homme a la possibilité de lui en donner un comme vous dites, non ?

    La vie d'un animal n'a pas de sens, mais il ne peut pas non plus lui en donner, comment le pourrait-il ?

    Liber

    Messages : 1399
    Date d'inscription : 30/01/2011

    Re: La vie a-t-elle un sens ?

    Message  Liber le Mer 8 Fév 2012 - 19:54

    L'homme s'interroge sur sa souffrance, ce que ne fait pas l'animal (cf. Nietzsche).

    Silentio

    Messages : 2475
    Date d'inscription : 30/01/2011
    Age : 29
    Localisation : Paris

    Re: La vie a-t-elle un sens ?

    Message  Silentio le Mer 8 Fév 2012 - 19:55

    Cette interrogation elle-même contribue à sa souffrance.
    avatar
    Euterpe

    Messages : 4212
    Date d'inscription : 29/01/2011
    Age : 46

    Re: La vie a-t-elle un sens ?

    Message  Euterpe le Mer 8 Fév 2012 - 23:10

    Collegienmv a écrit:Comme dans la description de l'article, voilà ce que je propose : Quel est le SENS de la Vie ?

    Je pense d'abord que l'on devrait se baser sur le sens de la vie d'un animal par exemple, le lion.
    Du coup, il faudrait reformuler votre question, Collegienmv. Qu'entendiez-vous par "le sens de la vie d'un animal" ? Quelle transposition (et comment) supposiez-vous pouvoir faire de la vie animale à la vie des hommes ?


    Dernière édition par Euterpe le Lun 25 Juil 2016 - 14:09, édité 1 fois

    Liber

    Messages : 1399
    Date d'inscription : 30/01/2011

    Re: La vie a-t-elle un sens ?

    Message  Liber le Jeu 9 Fév 2012 - 10:22

    Silentio a écrit:Cette interrogation elle-même contribue à sa souffrance.
    Selon Nietzsche, elle est la souffrance. L'homme ne rechigne pas à souffrir, il finit même par aimer souffrir, dit-il, si on lui montre le sens de sa souffrance.

    Silentio

    Messages : 2475
    Date d'inscription : 30/01/2011
    Age : 29
    Localisation : Paris

    Re: La vie a-t-elle un sens ?

    Message  Silentio le Jeu 9 Fév 2012 - 10:34

    Il en vient lui-même à aimer la souffrance qu'il s'inculque, à y prendre en même temps du plaisir s'il en est en partie à l'origine, divisé qu'il est entre une partie "victime" et une autre "bourreau" qui assiste avec délectation au spectacle de sa propre torture - Nietzsche imagine même un Dieu pervers qui serait à cette image (cf. Aurore, sur les brahmanes - qui sont en position de maîtrise, tandis que les chrétiens sont plutôt des victimes, tel Pascal victime du christianisme, "suicidé" ou suicidaire, pour Nietzsche).
    avatar
    Ronin

    Messages : 180
    Date d'inscription : 19/01/2012
    Age : 62
    Localisation : Sud de France

    Re: La vie a-t-elle un sens ?

    Message  Ronin le Jeu 9 Fév 2012 - 10:41

    Liber a écrit:L'homme s'interroge sur sa souffrance, ce que ne fait pas l'animal (cf. Nietzsche).
    En êtes-vous persuadé personnellement de cela ?
    Ou vous ralliez-vous à la pensée du moment de Nietzsche ?
    Je pense qu'il ne connaissait pas grand chose aux animaux.


    Dernière édition par Ronin le Jeu 9 Fév 2012 - 10:42, édité 1 fois

    Liber

    Messages : 1399
    Date d'inscription : 30/01/2011

    Re: La vie a-t-elle un sens ?

    Message  Liber le Jeu 9 Fév 2012 - 10:42

    Silentio a écrit:Il en vient lui-même à aimer la souffrance qu'il s'inculque, à y prendre en même temps du plaisir s'il en est en partie à l'origine, divisé qu'il est entre une partie "victime" et une autre "bourreau" qui assiste avec délectation au spectacle de sa propre torture - Nietzsche imagine même un Dieu pervers qui serait à cette image (cf. Aurore, sur les brahmanes - qui sont en position de maîtrise, tandis que les chrétiens sont plutôt des victimes, tel Pascal victime du christianisme, "suicidé" ou suicidaire, pour Nietzsche).
    Donc vous voulez dire que l'homme aime faire souffrir parce qu'il a d'abord pris plaisir à sa propre souffrance (il y a trouvé un sens à sa vie) ?
    avatar
    Collegienmv

    Messages : 85
    Date d'inscription : 16/01/2012
    Age : 19

    Re: La vie a-t-elle un sens ?

    Message  Collegienmv le Jeu 9 Fév 2012 - 12:51

    Désolé, mais si l'on considère que l'Homme est un animal, je trouve normal de dire que le sens de sa vie est de faire tout pour que sa race existe encore et continue d'exister.
    Alors, c'est pour cela que j'ai pris l'exemple du Lion : il naît pour diriger sa troupe et la faire survivre.

    Pour la souffrance, je pense que c'est l'une des seules choses qui peut, après une longue réflexion sur ce qu'est la vie, nous donner l'impression que la vie est vraie. Car nous comprenons la vie par nos sens qui sont en fait des signaux électriques que nous captons et transformons, alors si l'on dit que la vie est illusion : la souffrance permet de montrer que non car si la vie est illusion pourquoi aurais-je mal ?
    avatar
    Ronin

    Messages : 180
    Date d'inscription : 19/01/2012
    Age : 62
    Localisation : Sud de France

    Re: La vie a-t-elle un sens ?

    Message  Ronin le Jeu 9 Fév 2012 - 14:17

    Collegienmv a écrit:Alors , c'est pour cela que j'ai pris l'exemple du Lion : il naît pour diriger sa troupe et la faire survivre.
    De quelle troupe parlez-vous ? L'exemple du lion ne doit pas être le meilleur. La réalité ne correspond pas du tout avec ce que vous dites.
    Le lion mâle est un poids pour la troupe de lionnes. Il aide peu dans la chasse, et celles-ci doivent chasser pour lui. Il ne dirige rien et sa présence est supportée parce que son rôle est de tenir à l 'écart les autres mâles afin qu'ils ne détruisent pas les portées. Mais c'est une chance en vérité si le groupe ne fait pas la rencontre de groupes mâles frères, car dans ce cas, celui que vous voyez diriger préférera prendre la fuite.
    avatar
    Collegienmv

    Messages : 85
    Date d'inscription : 16/01/2012
    Age : 19

    Re: La vie a-t-elle un sens ?

    Message  Collegienmv le Sam 11 Fév 2012 - 22:24

    Ronin a écrit:De quelle troupe parlez-vous ? L'exemple du lion ne doit pas être le meilleur. La réalité ne correspond pas du tout avec ce que vous dites.
    Le lion mâle est un poids pour la troupe de lionnes. Il aide peu dans la chasse, et celles-ci doivent chasser pour lui. Il ne dirige rien et sa présence est supportée parce que son rôle est de tenir à l 'écart les autres mâles afin qu'ils ne détruisent pas les portées. Mais c'est une chance en vérité si le groupe ne fait pas la rencontre de groupes mâles frères, car dans ce cas, celui que vous voyez diriger préférera prendre la fuite.
    Vous dites quelque chose et son contraire. Le lion est indispensable pour sa troupe, sa famille, car s'il n'existe pas, comme vous le dites, ses portées n'existent pas et en plus la lionne chasse pour lui et ses portées : il est donc indispensable.
    avatar
    Euterpe

    Messages : 4212
    Date d'inscription : 29/01/2011
    Age : 46

    Re: La vie a-t-elle un sens ?

    Message  Euterpe le Dim 12 Fév 2012 - 0:50

    Collegienmv a écrit:Désolé, mais si l'on considère que l'Homme est un animal, je trouve normal de dire que le sens de sa vie est de faire tout pour que sa race existe encore et continue d'exister.
    Alors, c'est pour cela que j'ai pris l'exemple du Lion : il naît pour diriger sa troupe et la faire survivre.
    Vous adoptez un point de vue finaliste. La vie consiste dans un vouloir-vivre (la métaphore a peut-être un peu vieilli, mais elle conserve toute sa force expressive et elle est plus parlante que le seul instinct de survie). La vie consiste à se maintenir en vie. Ce n'est pas une affaire de nuance : la vie n'est pas faite pour se maintenir, elle consiste à se maintenir. Concernant l'homme, ça se complique : son instinct de mort (thanatos) a du poids, chez lui les idées sont vitales. Son existence ne se réduit pas au seul instinct de survie (son vouloir-vivre est plus élaboré que celui des animaux).

    Collegienmv a écrit:Pour la souffrance, je pense que c'est l'une des seules choses qui peut, après une longue réflexion sur ce qu'est la vie, nous donner l'impression que la vie est vraie. Car nous comprenons la vie par nos sens qui sont en fait des signaux électriques que nous captons et transformons, alors si l'on dit que la vie est illusion : la souffrance permet de montrer que non car si la vie est illusion pourquoi aurais-je mal ?
    La souffrance nous révèle en effet la "vie vraie" dans la mesure où elle nous maintient dans ou nous rend à notre condition humaine (la précarité de l'être). Mais les illusions alimentent les souffrances et il serait très facile de montrer que ce sont les illusions qui nous font souffrir, que nous souffrons pour et à cause de nos illusions. Le réel ne nous fait pas souffrir : on a peur d'en souffrir, ce n'est pas la même chose.


    Dernière édition par Euterpe le Mar 11 Fév 2014 - 15:58, édité 1 fois
    avatar
    Ronin

    Messages : 180
    Date d'inscription : 19/01/2012
    Age : 62
    Localisation : Sud de France

    Re: La vie a-t-elle un sens ?

    Message  Ronin le Dim 12 Fév 2012 - 3:48

    Collegienmv a écrit:Vous dites quelque chose et son contraire. Le lion est indispensable pour sa troupe, sa famille, car s'il n'existe pas, comme vous le dites, ses portées n'existent pas et en plus la lionne chasse pour lui et ses portées : il est donc indispensable.
    Ce n'est pas ce point de votre propos que je discutais. Tout mâle est essentiel à la reproduction, cela n'est pas discuté. Mais le point précis de mon intervention concerne le fait que vous vous le représentiez comme un "directeur" de troupe. L'étalon correspondrait un peu plus à ce que vous dites, bien qu'il ne soit pas vraiment un directeur. C'est un protecteur, parfois un guide et son rôle est souvent une chose commune chez les herbivores.

    Philippe Jovi

    Messages : 69
    Date d'inscription : 10/03/2011

    Re: La vie a-t-elle un sens ?

    Message  Philippe Jovi le Lun 13 Fév 2012 - 8:03

    Collegienmv a écrit:Comme dans la description de l'article, voilà ce que je propose : Quel est le SENS de la Vie ?

    Je pense d'abord que l'on devrait se baser sur le sens de la vie d'un animal par exemple, le lion.
    Il faudrait d'abord préciser en quel sens vous entendez "sens" afin de problématiser un peu la question. Autrement, vous allez stagner dans le bavardage.

    Si le sens est la fonction vitale destinée à nous informer sur le monde extérieur afin de déclencher une réponse adaptative pertinente, le "sens de la vie", ce sont nos cinq sens réunis que l'on pourrait peut-être regrouper en une fonction centralisatrice qu'on pourrait appeler l'instinct ou le cœur (comme chez Pascal), ou bien le ça, das Es (chez Freud).

    Si le sens est la direction, on pourra développer l'idée que le "sens de la vie", c'est le bonheur (eudaïmonia), comme chez Aristote, ou au contraire l'être-pour-la-mort (Sein zum Tode) dont parle Heidegger, ou encore, pourquoi pas, en faisant la synthèse des deux, la vie éternelle dont il est question dans les trois monothéismes.

    Enfin si par "sens", il faut entendre "signification", votre question est absurde. Seuls des signes ou des symboles peuvent être doués de signification. Et la vie n'est le signe ou le symbole de rien du tout.

    Il faudrait d'ailleurs faire la même opération pour "vie" : vie biologique, existence consciente... ? Il y a un magnifique texte de Hannah Arendt (dans la Crise de la Culture) où l'auteur explique en quoi l'existence consciente des individus humains (la bios par distinction d'avec la zôè, la vie simplement biologique) est la seule forme de vie qui ait un sens (une direction, en l'occurrence), idée reprise par Paul Ricœur dans Temps et Récit où il explique que le sens de l'existence humaine, c'est précisément la biographie (hè tou biou graphia, littéralement, "l'écriture de la vie").

    pamelo66

    Messages : 2
    Date d'inscription : 26/06/2012
    Age : 23

    Re: La vie a-t-elle un sens ?

    Message  pamelo66 le Mar 26 Juin 2012 - 20:07

    Je pense que c'est l'homme qui donne son propre sens à sa vie car il se sent supérieur du fait qu'il est le seul élément sur terre qui a la raison. Cette question viendrait donc du fait que l'homme est tellement imbu de lui-même qu'il a besoin de se trouver un sens à la vie, d'où la religion et cette question. L'homme ne veut tout simplement pas avouer qu'il n'est rien. Il ne veut pas avouer qu'il n'a rien de différent.
    avatar
    JimmyB

    Messages : 853
    Date d'inscription : 25/04/2012
    Age : 29

    Re: La vie a-t-elle un sens ?

    Message  JimmyB le Mer 27 Juin 2012 - 9:41

    pamelo66 a écrit:je pense que c'est l'homme qui donne son propre sens à sa vie car il se sent supérieur du fait qu'il est le seul élément sur terre qui a la raison. Cette question viendrait donc du fait que l'homme est tellement imbu de lui-même qu'il a besoin de trouver un sens à la vie d'où la religion et cette question. L'homme ne veut tout simplement pas avouer qu'il n'est rien. Il ne veut pas avouer qu'il n'a rien de différent.
    Avez-vous des arguments pour étayer votre propos ?

    Liber

    Messages : 1399
    Date d'inscription : 30/01/2011

    Re: La vie a-t-elle un sens ?

    Message  Liber le Mer 27 Juin 2012 - 10:22

    JimmyB a écrit:Avez vous des arguments pour étayer votre propos ?
    C'est une évidence. L'homme est la seule créature qui peut donner du sens à la vie. Cela dit, cette question du "sens de la vie" est relativement récente. Pour moi, elle ne se posait pas autrefois, et toute tentative pour interpréter la religion et les philosophies du passé en fonction d'un sens à donner à la vie, comme l'a fait Nietzsche, ne tient pas compte de notre modernité. Dans l'Antiquité, le monde était entièrement explicable, il n'y avait donc aucun besoin de rechercher un "sens à la vie". C'est la révolution copernicienne de Kant, symbole de la fin d'un univers clos et expliqué, qui a fait naître l'angoisse de la certitude inverse, l'absence définitive d'explication (on ne trouvera jamais la vérité), et donc cette question du sens. Si nous n'avons pas de réponse au "pourquoi", sachons au moins répondre aux questions : "Qui sommes-nous ? D'où venons-d'où ? Où allons-nous ?". Nietzsche apporte des réponses claires à ces questions, il est le philosophe moderne par excellence, comme il aimait dire. Par contre, il est extrêmement flou sur toute explication du monde. L'inverse des philosophes de l'Antiquité. Normalement, on définit d'abord le monde, ensuite l'homme y trouve naturellement sa place. Nietzsche fait l'inverse. Il définit d'abord l'homme, peu lui importe ce qu'est le monde. Mais il s'est rendu compte qu'il ne pourrait pas faire l'économie d'une théorie de l'univers. De nos jours, les physiciens ont pris la place des philosophes. A l'époque de Nietzsche, c'est du côté d'Einstein que l'on pouvait se faire une idée de notre univers. Preuve que la recherche d'une explication du monde n'a pas cessé, hormis chez les philosophes. Disons aussi qu'ils se sont tournés davantage vers les sciences humaines, le roman, le théâtre, l'art, soit vers une explication de l'homme. Je pense quant à moi qu'ils ont capitulé trop vite face à cette question de la vérité. Curieusement, aujourd'hui Platon et Aristote m'enthousiasment plus que Nietzsche. Quand j'étais plus jeune, c'était l'inverse.
    avatar
    JimmyB

    Messages : 853
    Date d'inscription : 25/04/2012
    Age : 29

    Re: La vie a-t-elle un sens ?

    Message  JimmyB le Mer 27 Juin 2012 - 10:38

    Je ne parlais pas de cela... Je demandais des arguments sur l'homme imbu de lui-même et sur sa supériorité alors que soi-disant il ne vaudrait rien. C'est le jugement moral établi ici qui m'intéresse.

      La date/heure actuelle est Ven 20 Oct 2017 - 19:50