παιδεία | μανθάνω | ἀπομανθάνω

    Peut-on échapper à sa nature ?

    Partagez

    Silentio

    Messages : 1749
    Date d'inscription : 30/01/2011
    Age : 29
    Localisation : Paris

    Re: Peut-on échapper à sa nature ?

    Message  Silentio le Jeu 2 Fév 2012 - 18:12

    Il faudrait déjà savoir s'il y a bien une nature humaine et si elle échappe à la socialisation. Rousseau critique par exemple Hobbes en disant que l'homme à l'état de nature vu par ce dernier, c'est-à-dire un homme en concurrence perpétuelle avec les autres, ne trahit, au fond, que les propres préjugés du philosophe anglais qui projette sur cet homme hypothétique les traits propres à l'homme civilisé de son temps. La conception que l'on se fait de la nature humaine peut donc elle-même n'être qu'une construction imaginaire ou idéalisée par le biais de la culture. Et quand on observe les différentes sociétés, on voit des hommes qui se définissent selon des significations différentes et qui sont également différents dans leur manière de vivre ou de se conduire, par exemple, selon leurs valeurs, leur société, leur culture, etc. Les rapports à la nature eux-mêmes changent. Personnellement, je rejoindrais une position "rousseauiste", selon laquelle l'homme est un être historique, conditionné par les formes sociales, et qui néanmoins est "libre" au sens où il possède une indétermination fondamentale et une capacité de création de soi et de son milieu. C'est un être libre et perfectible, qui revêt toutefois des formes différentes suivant les relations qu'il crée. Le problème serait plutôt : peut-on devenir autre que ce que la société a fait de nous et semble nous permettre ? Peut-on s'émanciper d'un monde qui nous est préexistant et nous auquel on se rapporte ? Peut-on aller au-delà de certaines limites, de ce qui existe ? Le premier pas, peut-être, commence par la critique réflexive, l'examen de nos propres préjugés, ou plus précisément des préjugés liés à notre être social et qui sont les plus difficiles à voir puisqu'ils constituent nos habitudes et que nous sommes, malgré tout ou malgré nous, aussi des produits de notre époque et comme tels dépendants d'elle, de même que nous ne pouvons sortir de notre époque. Il faudrait faire l'effort de rompre avec certains modèles dominants et pouvoir se réinventer.
    avatar
    Collegienmv

    Messages : 68
    Date d'inscription : 16/01/2012
    Age : 19

    Re: Peut-on échapper à sa nature ?

    Message  Collegienmv le Jeu 2 Fév 2012 - 20:49

    Si je peux me permettre d'intervenir, Voltaire dit : Les vices de l'esprit peuvent se corriger ; quand le cœur est mauvais, rien ne peut le changer." Cela veut donc dire, pour moi, qu'il y a plusieurs natures de l'Homme et qu'on les distingue par le bien ou le mal, ou autre chose. Je peux renforcer cette citation par une autre de Voltaire, encore (oui j'aime bien le philosophe). Voltaire dit : l'éducation ne fait qu'augmenter les valeurs, mais ne les créer pas.

    Enfin, comme tous les Hommes sont les mêmes, on peut dire qu'ils ont une nature commune ; mais comme ils sont aussi tous différents : on peut dire que sauf celle-ci, ils ont en des différentes.

      La date/heure actuelle est Lun 20 Nov 2017 - 8:24