παιδεία | μανθάνω | ἀπομανθάνω

    Le changement.

    Partagez
    avatar
    Collegienmv

    Messages : 62
    Date d'inscription : 16/01/2012
    Age : 19

    Le changement.

    Message  Collegienmv le Sam 28 Jan 2012 - 14:37

    Je vois tous mes camarades changer autant physiquement que mentalement alors est-ce que ce changement était obligatoire ?
    "Seuls les imbéciles ne changent pas". Oui, le changement est signe de réflexion, de doute... Le changement permet un choix, un second ; après s'être mis à la place des autres, on comprend mieux, on se laisse influencer et on change.
    Par contre, se laisser influencer est synonyme de ne pas s'affirmer et donc décider de ne pas changer c'est savoir ce qui est bon pour nous ; en conclusion ne pas se laisser influencer c'est donc ne pas changer et savoir ce qui est bon pour nous ?
    Mais, comment ne pas changer quand tout ce qui nous entoure change et évolue, et même notre propre corps change alors le changement moral est difficilement évitable.
    Mais d'abord quand savons-nous si l'on change ou pas, parce que nous pensons souvent être le même alors que le jugement sur nous est différent, alors est-ce nous ou le monde qui change ou même les deux ?
    Je finirai plus tard.
    avatar
    Collegienmv

    Messages : 62
    Date d'inscription : 16/01/2012
    Age : 19

    Re: Le changement.

    Message  Collegienmv le Sam 28 Jan 2012 - 17:43

    Mais nos actions nous font changer, chaque expérience change l'Homme qui l'a faite, mais changer s'est se "quitter" : toute personne a des valeurs et des principes, et changer c'est parfois les oublier.
    De plus, le changement physique est continuel, nos molécules se renouvellent tous les 6 mois je pense, et donc il est difficile de se sentir le même dans un corps différent.
    Pour finir, ces changements réguliers font de nous de nouveaux "nous", alors nous n'avons qu'à espérer que ces nouveaux soient meilleurs que les anciens.
    avatar
    Collegienmv

    Messages : 62
    Date d'inscription : 16/01/2012
    Age : 19

    Pour continuer.

    Message  Collegienmv le Mer 1 Fév 2012 - 20:24

    Le changement peut être mauvais ou bon, mais il est obligatoire ; mais comment savons-nous que nous sommes meilleurs qu'avant ou inversement moins mauvais ? Le changement est le nom que l'on donne à cette étape où nos principes ou notre corps se modifient, mais est-ce vraiment cela ? En ayant médité seul sur cette idée je pense que la vie peut être qualifiée de changement car chaque jour est différent de celui qui le précède et  succède. En outre, la vie est changement,  le changement est la vie.
    Alors ne pas changer est impossible, mais changer peut être mauvais pour nous et les autres : je ne veux pas dire que vivre peut être mauvais car sinon tout serait dangereux.
    avatar
    Collegienmv

    Messages : 62
    Date d'inscription : 16/01/2012
    Age : 19

    Re: Le changement.

    Message  Collegienmv le Mer 1 Fév 2012 - 22:06

    C'est vrai, je ne le conteste pas mais si nous sommes influencés nous changeons à notre insu. Cela peut être bien ou mal, alors ?
    avatar
    Collegienmv

    Messages : 62
    Date d'inscription : 16/01/2012
    Age : 19

    Re: Le changement.

    Message  Collegienmv le Mer 1 Fév 2012 - 22:12

    Il faudrait devenir les sortes de changement.

    Ce que l'Homme ne peut comprendre, il ne peut l'expliquer.

    Silentio

    Messages : 1317
    Date d'inscription : 30/01/2011
    Age : 29
    Localisation : Paris

    Re: Le changement.

    Message  Silentio le Jeu 2 Fév 2012 - 0:19

    Je ne peux m'empêcher de penser que vous vous souciez du changement parce que vous le vivez, vous prenez conscience de vous-même et de votre monde. Mais vous n'êtes encore personne, vous sortez peu à peu du stade de l'enfance et êtes confronté à des situations que vous ne contrôlez pas. Vous vous ouvrez à de nouvelles expériences qui défont petit à petit vos habitudes et vous êtes confronté à l'altérité, aussi bien aux exigences sociales qu'à la transformation de votre propre corps. Ce qu'on peut vous conseiller, c'est de vous faire à ce changement, de rester ouvert, et dans ces nouvelles expériences trouver ce qui vous correspond afin de vous affirmer là où il vous semble que les choses ont un sens pour vous et sont bonnes pour votre propre développement. Il vous faut tirer des leçons ou des jugements de ces expériences, et continuer à traverser ces changements inéluctables tout en apprenant à sélectionner des principes et des conduites, par exemple, qui vous permettront de vous reconnaître comme vous-même face au reste du monde. Cela signifie que vous devez apprendre à devenir qui vous voulez être et à conserver une part de volonté tout en reconnaissant votre propres limites. Le changement a du bon parce qu'il participe de votre propre création en tant qu'individu. Parfois vous serez aussi dépassé par les événements, il vous faudra alors en tirer des enseignements et les mettre à profit pour ne pas vous laisser diminuer par tout ce qui pourrait vous nuire. On apprend même dans les pires moments des leçons qui permettent, plus tard, de faire d'autres choix ou d'être préparé à certaines éventualités, et notre caractère s'affermit, même si c'est dans l'adversité. Vous apprenez la maîtrise de soi, mais la sagesse, en un sens, c'est aussi de reconnaître que dans certains moments on ne peut pas tout contrôler et cette attitude-là peut nous rendre, d'une autre manière, maître de la situation, en cela qu'on développe suffisamment de résistance face à ce qui nous change, malgré nous, de l'extérieur, sans pour autant que cela nous détruise.

    toniov

    Messages : 66
    Date d'inscription : 27/01/2012

    Re: Le changement.

    Message  toniov le Jeu 2 Fév 2012 - 8:15

    Le monde est mouvement perpétuel alors il est impossible que tout ne soit pas soumis au changement. L'être humain, avec son "moi", est en quelque sorte une résistance à ce changement. Ça ne signifie pas qu'il ne change pas, puisque rien ne s'arrête, mais plutôt qu'il construit son propre espace de changement. Celui qui le caractérise en tant qu'être humain, et où il devrait trouver ce qui pourrait le rendre meilleur. Je parle bien sûr de l'esprit humain parce que le corps, à peu de choses près, n'en fait qu'à sa tête. C'est impressionnant de penser que nous baignons dans un mouvement universel et nous sommes ce mouvement) avec ce questionnement singulier : quelle est la part de l'homme ?
    avatar
    Euterpe

    Messages : 2974
    Date d'inscription : 29/01/2011
    Age : 46

    Re: Le changement.

    Message  Euterpe le Jeu 2 Fév 2012 - 17:34

    @Collegienmv a écrit:Il faudrait devenir les sortes de changement.
    Collegienmv, sauf éclaircissements de votre part, cette phrase ne veut rien dire. Merci d'écrire le plus lisiblement possible pour que vos interlocuteurs vous comprennent du mieux qu'ils peuvent. Je vous ai déjà signalé la nécessité de poster des messages respectant la syntaxe et l'orthographe. Merci de respecter la règle n°4 de la charte du forum.


    @Collegienmv a écrit:Ce que l'Homme ne peut comprendre, il ne peut l'expliquer.
    Montaigne dit quelque part que ce qu'on explique le mieux c'est ce qu'on ne comprend pas.


    Dernière édition par Euterpe le Sam 23 Juil 2016 - 11:45, édité 1 fois
    avatar
    Collegienmv

    Messages : 62
    Date d'inscription : 16/01/2012
    Age : 19

    Re: Le changement.

    Message  Collegienmv le Jeu 2 Fév 2012 - 20:31

    Pour les différents changements, j'en distingue trois : l'influence des gens les uns sur les autres ; les décisions que nous prenons nous-mêmes ; le changement du corps qui interagit avec notre comportement. Voilà pourquoi je parlais de définir les changements.
    Désolé pour ma syntaxe, mais je fais du mieux que je peux ; je vais essayer de faire plus d'efforts (merci d'avance pour vos efforts - par ailleurs je vois que vous n'avez pas consulté votre messagerie, or je vous ai renvoyé deux messages pour vous permettre de les corriger avant de les poster de nouveau. Euterpe)
    avatar
    Collegienmv

    Messages : 62
    Date d'inscription : 16/01/2012
    Age : 19

    Re: Le changement.

    Message  Collegienmv le Jeu 2 Fév 2012 - 20:37

    En fait, pour ma rencontre avec le changement, il est vrai que j'en fais part chaque jour, mais je me montre critique à son égard car comme vous le dites : je ne peux plus contrôler les situations (je vois mes amis me trahir, ou pire changer du tout au tout). Alors si je dois en tirer un apprentissage, vous trouverez peut-être cela extrémiste, ce serait de ne plus faire confiance à cet ami.
    Enfin, comment fait-on pour ne pas changer ? Telle serait ma question. Moi  qui pense bien me connaître, je sais que je change mais je ne le veux pas.
    Encore désolé pour ma syntaxe. (L'administration compte sur vous pour y apporter le plus de soin que vous pourrez, sachant qu'on peut vous aider si vous le souhaitez. Euterpe)

      La date/heure actuelle est Lun 18 Déc 2017 - 10:07