παιδεία | μανθάνω | ἀπομανθάνω

    L'angoisse

    Partagez
    avatar
    Ronin

    Messages : 180
    Date d'inscription : 19/01/2012
    Age : 62
    Localisation : Sud de France

    Re: L'angoisse

    Message  Ronin le Sam 18 Fév 2012 - 15:14

    Aristippe de cyrène a écrit:C'est étrange, car j'aurais justement tendance a séparer clairement peur et angoisse, en ceci que la peur est toujours porter sur un objet ou sur quelqu'un (j'ai peur DE..."), la peur est donc notre rapport à quelque chose d'extérieur. Alors que l'angoisse, c'est bien tout le contraire, non ?
    L'angoissé va éprouver de la peur vis-à-vis de ses propres peurs et de la souffrance qu'elles génèrent.
    Mais il ressent également cette peur face à toute situation réelle ou imaginaire susceptible de représenter un danger pour lui ou pour ses proches, voire même des "lointains".
    avatar
    miny

    Messages : 14
    Date d'inscription : 25/03/2012

    autres aspects de l'angoisse

    Message  miny le Sam 26 Mai 2012 - 17:11

    On peut cerner l'angoisse aussi en observant son contraire : l'assurance, qui résulte de la prévisibilité,  de la clarté, du déjà connu, entre autres. On peut également rapprocher la nature de l'angoisse d'autres états, comme le dépit, qui surviennent étrangement, mais qui semblent surtout concerner la personne elle-même, en effet c'est bien souvent de soi-même qu'on est décu bien que des explications extérieures existent. C'est peut-être de ce qu'on est soi-même sans le savoir qu'on est angoissé, et ce serait donc un révélateur de discordance interne, ce qui expliquerait que sa perception est peu accessible.  Si tout était certain, prévisible et clair, on serait sans états troubles donc un peu comme des robots.  Il est difficile d'affirmer si l'angoisse peut rendre fou ou faire perdre la raison, mais elle peut déconnecter du réel et réduire la lucidité plus ou moins temporairement, et il demeure que l'angoisse elle-même est identifiée comme état pénible même si ses causes sont ignorées.

    Merci de ne pas oublier vos tirets dans l'emploi des mots composés (Euterpe). On attend toujours votre mention "lu et approuvé" ici...
    avatar
    jean ghislain

    Messages : 331
    Date d'inscription : 13/03/2011
    Age : 43

    Re: L'angoisse

    Message  jean ghislain le Sam 26 Mai 2012 - 21:33

    L'angoisse survient quand les événements intérieurs ou extérieurs nous dépassent. C'est un tour de notre cerveau reptilien. La situation dans laquelle on est génère en nous un avertissement, une alarme, qui doit nous forcer à trouver des recours. L'angoisse est utile car c'est un mécanisme de défense. Pour Heidegger, d'ailleurs, elle devrait nous amener à plus de transparence sur nous, car c'est un ultime appel pour vivre de façon qui nous est la plus propre possible (en fait, pour simplifier, Heidegger veut dire que l'on devient angoissé quand on a l'habitude de s'éloigner de ce pour quoi la vie nous appelle à vivre de façon proprement individuelle, c'est-à-dire, pour simplifier encore, quand on ne suit pas sa propre voie, en quelque sorte, l'angoisse est alors une conséquence de cet égarement de notre chemin de vie). Ganz klar ? :D
    avatar
    JimmyB

    Messages : 853
    Date d'inscription : 25/04/2012
    Age : 29

    Re: L'angoisse

    Message  JimmyB le Mar 29 Mai 2012 - 10:57

    Je souscris à la définition de Kierkegaard au sujet de l'angoisse. Ce serait l'état dans lequel se trouve l'homme au moment de faire un choix, il prend ainsi conscience de sa liberté mais également de sa nécessité à devoir faire ce choix. Ce paradoxe est ainsi compliqué à éprouver.
    avatar
    jean ghislain

    Messages : 331
    Date d'inscription : 13/03/2011
    Age : 43

    Re: L'angoisse

    Message  jean ghislain le Mar 29 Mai 2012 - 11:09

    JimmyB a écrit:Ce serait l'état dans lequel se trouve l'homme au moment de faire un choix
    D'accord. Ce choix, plus il devient vital si la situation est dangereuse, plus c'est le cerveau reptilien qui répond et l'homme peut passer de l'angoisse à la panique. C'est un cas pratique d'angoisse. Mais pour moi le fond de l'angoisse c'est le déval du Dasein dans le je impropre, soit en termes non-heideggériens, quand la personne se retrouve rabaissée et transie, dans une vie sur laquelle elle ne peut plus avoir la force de diriger, puisque dans le fond, elle en vient aussi à douter d'elle, de ses valeurs, etc. C'est le terreau de l'angoisse, qui doit être surmonté par une réappropriation de l'homme angoissé sur sa vie et aussi sur lui-même.
    avatar
    miny

    Messages : 14
    Date d'inscription : 25/03/2012

    Re: L'angoisse

    Message  miny le Jeu 31 Mai 2012 - 21:35

    Dans le fonctionnement social, il peut exister des formes d'angoisse diffuses, telles que perte d'emploi, rupture sentimentale, vieillissement handicapant ; qui peuvent engendrer des comportements non régis par la raison mais impulsifs et donc instrumentalisables par des courants sectaires ou politiques dangereux pour l'équilibre personnel et social.

      La date/heure actuelle est Ven 22 Sep 2017 - 22:42