παιδεία | μανθάνω | ἀπομανθάνω

    Qu'est-ce que la philosophie ?

    Partagez
    avatar
    Euterpe

    Messages : 2975
    Date d'inscription : 29/01/2011
    Age : 46

    Re: Qu'est-ce que la philosophie ?

    Message  Euterpe le Mer 8 Fév 2012 - 15:15

    Il faut regarder du côté de leur formation. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] est influencé par Newton, [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien], [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] bien sûr ; le même [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]. Peu ou prou, tous sont en rapport. Les sociétés de pensée sont très actives au XVIIe, partout en Europe.

    Aristippe de cyrène a écrit:Par contre si on entend par scientifique la démarche méthodique et rationnelle, alors là oui on peut y intégrer Spinoza, et plutôt deux fois qu'une même, vu la forme de l'Éthique.
    La plupart ne s'arrêtent pas à la seule méthode scientifique, la science fournit aussi les fondements. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] par exemple procède de manière [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien], autrement dit hérite directement des sciences physiques (cf. sa préface au [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]).


    Dernière édition par Euterpe le Mer 17 Aoû 2016 - 0:26, édité 1 fois
    avatar
    benfifi

    Messages : 113
    Date d'inscription : 01/01/2012
    Age : 56
    Localisation : anciennement Seine et Oise

    Re: Qu'est-ce que la philosophie?

    Message  benfifi le Mer 8 Fév 2012 - 17:22

    Merci pour les éclairages.

    samok

    Messages : 6
    Date d'inscription : 21/01/2012

    Re: Qu'est-ce que la philosophie ?

    Message  samok le Lun 13 Fév 2012 - 21:37

    Je n'ai rien à dire.
    avatar
    Collegienmv

    Messages : 62
    Date d'inscription : 16/01/2012
    Age : 19

    Re: Qu'est-ce que la philosophie ?

    Message  Collegienmv le Sam 18 Fév 2012 - 22:22

    La philosophie est-elle basée sur le jugement, surtout des actes de certains ?
    avatar
    Euterpe

    Messages : 2975
    Date d'inscription : 29/01/2011
    Age : 46

    Re: Qu'est-ce que la philosophie ?

    Message  Euterpe le Sam 18 Fév 2012 - 23:10

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:La philosophie est-elle basée sur le jugement, surtout des actes de certains ?
    La philosophie est nécessairement [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] ; elle implique aussi, souvent, une réflexion sur la morale. Mais la philosophie n'est pas la morale, si c'est à ça que vous pensez. Il n'y a pas de morale chez Spinoza, chez Nietzsche non plus, celle de Kant est formelle (il n'y a pas de bien et de mal), etc.

    A quoi pensiez-vous exactement ?


    Dernière édition par Euterpe le Mer 17 Aoû 2016 - 0:27, édité 1 fois

    samok

    Messages : 6
    Date d'inscription : 21/01/2012

    Re: Qu'est-ce que la philosophie ?

    Message  samok le Dim 19 Fév 2012 - 20:47

    Je continue d'essayer de comprendre avec, encore de Roger-Pol Droit, [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien].

    Là où j'en suis, la philosophie est un chemin, des systèmes avec du vocabulaire technique, ou seulement une clef dans une serrure, ce que j'ai compris de la présentation de Bergson et sa manière de penser via l'expérience, que j'entends comme feeling.
    Peut-être que penser c'est aller de A connu vers B inconnu et revenir en A.
    Et dire : "en B, j'ai "truqué" des "zorglubs". Incompréhensible pour qui n'est pas allé en B en venant de A.

    D'une certaine manière, je ne vois pas la différence avec la science, le "vas-y" est moins protocolaire, moins mesurable, mais le principe me semble le même. L'expérience d'un "truc" (retour à Bergson).

    S
    avatar
    Euterpe

    Messages : 2975
    Date d'inscription : 29/01/2011
    Age : 46

    Re: Qu'est-ce que la philosophie ?

    Message  Euterpe le Dim 19 Fév 2012 - 21:30

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Je continue d'essayer de comprendre avec, encore de Roger-Pol Droit, 40 maîtres à penser.
    Il faut dire aussi que les vulgarisateurs de la philosophie ont beau faire, ils échouent toujours dans leur projet. La "philosophie pour les nuls", ça ne peut pas marcher. D'autant moins à une époque où on passe tout à la moulinette de la sacro-sainte technique, comme si tout n'était qu'affaire de technique, comme s'il n'y avait que des objets et des problèmes techniques... Bref. Si vous consultiez un simple manuel scolaire, pas forcément pour les classes littéraires, ça vous renseignerait plus et mieux.

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Là où j'en suis, la philosophie est un chemin, des systèmes avec du vocabulaire technique, ou seulement une clef dans une serrure, ce que j'ai compris de la présentation de Bergson et sa manière de penser via l'expérience, que j'entends comme feeling.
    L'époque de Bergson est encore dominée par le "[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]" : on ne peut plus répondre à la question du pourquoi, uniquement à la question du comment, la science seule peut faire progresser l'humanité, répondre à toutes les questions ; or il va sans dire que la science, c'est l'expérience (quoiqu'on ne puisse confondre positivisme et empirisme, mais c'est un autre débat). Quoi qu'il en soit, en France, c'est surtout [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] qui a thématisé la démarche expérimentale et la méthode hypothético-déductive : théorie (idée, hypothèse) -> expérience -> théorie -> expérience, et ainsi de suite. L'idée est importante parce qu'elle est un point de vue, une perspective : elle oriente le regard, la recherche. L'expérience permet de vérifier, de corriger, de stimuler, de donner de nouvelles idées qui, à leur tour, font l'objet d'expériences complémentaires ou nouvelles.

    Maintenant, il n'y a pas que l'expérience en laboratoire. Après Kant et Hegel, ont surgi ce qu'on appelle les philosophies de l'existence ([Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien], à plusieurs égards, est un précurseur de l'existentialisme), de l'expérience vécue. Le projet est de rendre vie à la vie, de montrer que la vie n'est pas réductible au [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]. Le [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] de Bergson l'illustre bien. Il refuse de concevoir la vie comme un strict mécanisme, un strict déterminisme. La vie est mouvement créateur. Mais, évidemment, depuis [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] et surtout Kant, l'empirisme (l'expérience) fait la loi.

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:D'une certaine manière, je ne vois pas la différence avec la science, le "vas-y" est moins protocolaire, moins mesurable, mais le principe me semble le même.
    La rigueur y est moins visible si on n'est pas initié, habitué. Mais les questions de méthode, c'est au moins un tiers de la littérature des sciences humaines, précisément parce que n'étant pas des sciences exactes, elles ont le devoir de justifier leurs démarches. Prenez au hasard une œuvre d'Aristote, Spinoza, Kant, et de tant d'autres, la méthode y est fondamentale. C'est moins visible parce que ça ne se ramène pas aussi bien aux formules abstraites des sciences. Mais on n'est pas livré au hasard.


    Dernière édition par Euterpe le Mer 17 Aoû 2016 - 0:35, édité 1 fois

      La date/heure actuelle est Ven 15 Déc 2017 - 15:07