παιδεία | μανθάνω | ἀπομανθάνω

    Nietzsche et la biologie

    Partagez

    Liber

    Messages : 799
    Date d'inscription : 30/01/2011

    Re: Nietzsche et la biologie

    Message  Liber le Sam 13 Aoû 2011 - 23:45

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Je disais que le fouet était pour Nietzsche, autrement dit par masochisme, il est possible qu'il ait aimé se faire fouetter, à l'instar d'Auguste (dans la série Rome, je suppose que c'est historiquement probable).
    Ah, vous faites sans doute référence à la photo où on voit Lou avec un fouet derrière Nietzsche et Rée ? Mais c'est une plaisanterie sans aucun fondement. Nietzsche ne versait pas là-dedans, en tous les cas, je n'ai vu aucune trace de ce genre dans la biographie très complète de Janz. Quant à la série Rome, j'ai déjà dit ici qu'elle était bien plus américaine que romaine, donc trop moderne pour être vraie (ce qui ne veut pas dire qu'elle ne soit pas réaliste). Sur les Empereurs, Suétone donne le ton juste, le ton romain. Je juge par rapport à lui.


    Je pense que l'idéal antique du sage est proche de l'idéal de Goethe ou de Schopenhauer et que Nietzsche préférerait mille fois des Platon aux efféminés que sont devenus les modernes.
    Dans ce cas, il préférerait encore mieux Thucydide ou Salluste que Platon, parce que Thucydide ne se fait aucune illusion, il est implacable dans le réalisme. Ce qu'il reproche à Goethe est la multiplicité, le dilettantisme, la fausse sérénité, ce qui s'apparente beaucoup aux maladies modernes des Français de Bourget. Bien sûr, Goethe est trop profondément païen pour ne pas plaire beaucoup à Nietzsche.

    Silentio

    Messages : 1317
    Date d'inscription : 30/01/2011
    Age : 29
    Localisation : Paris

    Re: Nietzsche et la biologie

    Message  Silentio le Dim 14 Aoû 2011 - 0:14

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Ah, vous faites sans doute référence à la photo où on voit Lou avec un fouet derrière Nietzsche et Rée ? Mais c'est une plaisanterie sans aucun fondement. Nietzsche ne versait pas là-dedans, en tous les cas, je n'ai vu aucune trace de ce genre dans la biographie très complète de Janz. Quant à la série Rome, j'ai déjà dit ici qu'elle était bien plus américaine que romaine, donc trop moderne pour être vraie (ce qui ne veut pas dire qu'elle ne soit pas réaliste). Sur les Empereurs, Suétone donne le ton juste, le ton romain. Je juge par rapport à lui.
    C'est une mise en scène, on est d'accord. Je pensais plutôt à une anecdote ou à un mot de Nietzsche sur son ironie, mais je ne les retrouve plus, qui m'avaient fait comprendre en lisant le Zarathoustra que Nietzsche avait voulu choquer alors qu'il parlait en réalité de se faire fouetter par les femmes (ce qui n'est pas forcément absurde, le masochisme étant fréquent chez les intellectuels ; alors quand un philosophe parle d'aimer même sa souffrance...). Mais on sera encore d'accord, rien de consistant. ;)

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Dans ce cas, il préférerait encore mieux Thucydide ou Salluste que Platon, parce que Thucydide ne se fait aucune illusion, il est implacable dans le réalisme.
    Exact. En revanche je n'ai pas parlé des doctrines et valeurs. Or Nietzsche se montre admiratif de la hauteur de vue et des volontés exigeantes et fortes qui font les individus remarquables. Et il est sensible à la force dont fait preuve Platon, de même qu'aux thèmes politiques de ses écrits. Platon est un aristocrate jusqu'au bout des ongles. Et ça plaît à notre philosophe. Mais il est clair qu'il préfère les historiens que vous citez, les sophistes et les physiologues par exemple.

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Ce qu'il reproche à Gœthe est la multiplicité, le dilettantisme, la fausse sérénité, ce qui s'apparente beaucoup aux maladies modernes des Français de Bourget. Bien sûr, Goethe est trop profondément païen pour ne pas plaire beaucoup à Nietzsche.
    A défaut de partager le talent ou le génie avec Goethe voilà bien quelque chose que nous avons en commun ! [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] :|
    avatar
    Euterpe

    Messages : 2975
    Date d'inscription : 29/01/2011
    Age : 46

    Re: Nietzsche et la biologie

    Message  Euterpe le Dim 14 Aoû 2011 - 16:47

    J'ai trouvé cet article d'un certain Fauconnet sur la misogynie de Schopenhauer : « [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] » (Revue germanique, 1905).

      La date/heure actuelle est Ven 15 Déc 2017 - 14:52